lundi 30 novembre 2015

10 choses absolument inutiles à savoir sur ta Scarlett



Hello mes mammifères préférés! Voilà quelques mois j'ai été "tagguée" par plusieurs blogueuses. A chaque fois je devais répondre à tout un tas de questions hyper intimes du genre "quel est ton plat préféré" ou bien "mets-tu un tablier pour cuisiner".
Bref... j'aime pas les chaînes et autres trucs du genre même si bien entendu je suis flattée à chaque fois qu'on me nomine. Ca fait du bien de se faire caresser dans le sens du poil... bien que je n'aie pas de poils bien évidemment. Je suis une princesse. Sans poils.


J'ai donc décidé de satisfaire votre curiosité concernant ma petite personne pas bien grande, avec 10 infos complètement pas utiles sur bibi (pas la chanteuse, mais moi).

  1. Je lis aux toilettes. Et j'aime prendre mon temps. Je lis des magazines essentiellement...  comme Fluide Glacial, L'écho des Savanes, Rolling Stone, et parfois des mags de bouffe mais c'est plutôt rare. Jamais de mags de gonzesses, je ne les comprends pas.
  2. Un jour quand j'étais toute petite, au lieu de mettre des petits morceaux de gruyère dans ma bouche pour les manger, je les ai mis dans mes oreilles et mes trous de nez. 
  3. A 16 ans, je me suis acheté un solex avec les sous de mon job d'été. Je me faisais doubler par les vélos dans les côtes, mais toujours avec classe.
  4. J'arrache la peau de mes lèvres depuis la maternelle.
  5. J'aime pas les choux de Bruxelles et en plus je trouve que ça sent le pet. 
  6. Je trouve louches les types qui portent un costard un dimanche dans un parc.
  7. Les pieds me dégoûtent. Je passe un sale quart d'heure quand les gonzes postent leurs photos de pieds en éventail sur FesseBouc l'été. Yuck!
  8. Je pleure quand je suis fatiguée.
  9. J'ai eu les cheveux rouges, oranges, violets, noirs avec des reflets bleus, des mèches mauves, et en ce moment j'ai des mèches blondes d'un côté et de l'autre j'ai un léger reflet cuivré.
  10. Quand les gens parlent fort autour de moi, je déconnecte et je me retrouve toute seule dans ma tête avec moi-même. Et seulement à ce moment-là, il y a toujours cette jolie petite chanson qui tourne en boucle dans un coin de mon cerveau : "Ca ne vaut pas la peine de laisser ceux qu'on aime, pour aller faire tourner, des ballons sur son nez..." la fameuse complainte du phoque en Alaska de Beau Dommage :-)
Tu veux en savoir encore plus sur moi? Rejoins-moi sur ma page FesseBouc! Et juré craché, ne n'y montre pas mes pieds!!

Dobermanement vôtre,
Scarlett

mercredi 25 novembre 2015

Brioche étoilée au Caramel au beurre salé


Chez moi on prépare déjà Noël.
Oui déjà, mais tu sais très bien que je suis une grande malade de Christmas alors je préfère commencer tôt histoire d'être au point pour le Jour J. D'ailleurs le mois de décembre devrait durer deux mois comme ça on pourrait vraiment en profiter un max.
Et puis ça me donnerait un prétexte pour avoir deux calendriers de l'avent.

Ok, j'en ai déjà deux.
Le premier, je me le fabrique moi-même et j'me mets des p'tits cadals rien que pour moi dedans parce que je le vaux bien.
Le second c'est pas vraiment le mien, c'est celui de l'héritière avec des chocolats qu'elle aime pas. J'achète toujours celui-là parce que je sais qu'elle les aime pas et comme ça c'est moi qui les mange. Je sais j'suis grave mais elle, elle garde les petits jouets (tu sais c'est le calendrier kinder).


Mais lundi c'était Noël avant l'heure parce que j'ai reçu un super colis de mon nouveau partenaire "L'EPICER-E". Et j'ai été vachement gâtée! Je te mets une petite photo de tous les produits qu'ils m'ont offerts. T'as vu comme c'est classe?
"L'EPICER-E", c'est une épicerie fine en ligne implantée à Concarneau. Si je tiens particulièrement à ce partenariat c'est parce que Concarneau c'est chez moi en Bretagne (des fois que tu saurais pas où se trouve Concarneau, la Ville-Close, tout ça tout ça). Et puis derrière cette épicerie en ligne se cachent deux djeuns qui n'en veulent et qui mettent en valeur notre chouette BZH à travers des produits locaux chics et raffinés. On y trouve également des spécialités gastronomiques françaises.


Bref c'est un beau projet je trouve d'autant que les produits que j'ai pu tester sont d'une grande qualité. Alors je leur souhaite de tout coeur longue vie!
Vous pouvez retrouver les produits de L'EPICER-E sur leur joli site internet en cliquant ici.
Et bien  entendu, vous pouvez aussi les retrouver sur la page Facebook histoire de suivre leurs petites actualités.



Pour cette recette j'ai utilisé leur caramel au beurre salé "L'épicurien". Ca a été difficile de passer le cap du "attends je goûte avant!". Pas facile de lâcher la cuillère... mais c'est qu'il fallait en laisser pour ma brioche. Aghhhh!
Et cette brioche, voilà une éternité que je rêvais de la faire!! Maintenant c'est chose faite et comment te dire... elle claque joyeusement des fesses! Et ce petit goût de caramel de derrière les fagots... wouahhhh!!
En plus elle est hyper simple à réaliser, faut juste être patient pendant que la pâte lève... mais avec un pot de caramel au beurre salé entre les mains, on peut s'occuper facilement. Crrrrr crrrrr!
Alors si j'ai un petit conseil gourmand, je trouve qu'elle déboîte encore plus quand elle est tiède. Donc n'hésite pas à la repasser un tout petit peu au four avant de la manger.


Allez, je te laisse en compagnie de Peggy Lee avec son sublime "Black Coffee". Le genre de truc que j'aime écouter quand les autres se les gèlent sous la pluie dehors et que toi t'es bien au chaud dans ton chez toi! Haha la garce!
Tu veux trouver d'autres recettes sympatoches qui envoient du bois, mais qui sont faciles à faire? Alors rejoins ma page FesseBouc! Peace kiss cool dans ton flex mon bichon...


Ingrédients pour la pâte à brioche

  • 450 g de farine
  • 80 g de beurre demi-sel mou
  • 40 g de sucre en poudre
  • 25 cl de lait
  • 1 sachet de levure boulangère en grain (environ 5 g)
  • 1 jaune d'oeuf et un tout petit peu de lait pour la dorure

Ingrédients pour la garniture


Comment qu'on fait?
  • Délayer la levure dans le lait tiède (mais surtout pas chaud) et attendre 5 minutes.
  • Pendant ce temps, dans la cuve du robot (ou d'un grand saladier si vous le faites à la main), mélanger la farine avec les 40 g de sucre. Ajouter les 80 g de beurre mou, et enfin le lait. Mélanger à la feuille puis pétrir avec le crochet jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte bien lisse et souple. Vous pouvez bien entendu mélanger et pétrir à la main.
  • Laisser reposer sous un linge à température ambiante pendant 1h30.
  • Au bout d'1h30, diviser la pâte en deux et former deux belles boules. Abaisser la première boule sur une plaque à biscuit farinée, lui donner la forme d'un cercle. Étaler le caramel au beurre salé sur toute la surface.
  • Sur le plan de travail fariné, abaisser la seconde boule de pâte, toujours en un cercle et la déposer sur la première. Pour avoir les bords bien nets et obtenir un cercle parfait, j'ai posé une assiette sur les pâtes superposées; et j'ai découpé tout autour le surplus de pâte. Cette astuce n'est pas obligatoire bien entendu.
  • Poser un verre au centre de la brioche. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, découper 16 fentes régulières dans la pâte, en partant du verre vers l'extérieur. Enlever le verre.
  • Prendre une "languette" dans chaque main et les torsader sur elles-mêmes, chacune dans le sens opposé. Cela donnera la jolie forme étoilée. Recommencer avec les autres languettes.
  • Laisser reposer encore une heure sous un linge
  • Préchauffer le four à 210C. Délayer le jaune d'oeuf et le lait et en badigeonner la brioche à l'aide d'un pinceau. Enfourner pour une quinzaine de minutes à peine.

Bone Appétouze!

Article sélectionné sur Cuisicook

vendredi 20 novembre 2015

Pizza à l'andouille comme une focaccia


Bon, et avec tout ça j'ai pas pu rouler une pelle à Dave Grohl car forcément son concert a été annulé.

Alors ceci est un message à l'attention de Dave.

"Dave, mon chéri, accroche ton fute parce que la prochaine fois, je serai chaude bouillante comme une baraque à frite.
Et crois-moi mon coco, révise tes gammes, parce qu'il y aura une prochaine fois!"

Oui, Dave me lit.
Enfin Dave Grohl, hein.
Pas Dave l'ami molette.


Allez, sans transition aucune, voici une chouette recette très facile et rapide. Mais qui en jette of course! D'ailleurs si Dave Grohl savait que je manille l'andouille avec tant de dextérité, c'est certain qu'il n'aurait pas annulé son concert.

J'ai utilisé l'andouille de Vire de mon partenaire Paul Danjou, attassion mon bichon, ça c'est de l'andouille comme on n'en trouve plus! Et crois-moi je m'y connais. Et parce que je suis super sympa comme gonze, mon partenaire m'a aussi livré de la petite andouille apéritive ainsi que de l'andouillette. Ah parce que je ne t'ai pas dit qu'en plus, ils livrent chez toi? N'hésite pas à faire un tour sur leur site ou sur leur page FaceBook!

Quant à toi, Dave, mon petit Foo Fighters en sucre, tu peux bien sûr me contacter par message privé... je suis certaine que tu as des tas de choses à me dire!
Pour les autres, vous pouvez toujours me rejoindre sur ma page FesseBouc, pour un peu plus de fun dans vos zlip :-)

On accompagne cette recette d'un excellent "Razor" des Foo Fighters bien évidemment! Je te mets une calme, parce que Dave d'habitude est trèèèès ennervé quand il chante, surtout quand il n'a pas pu fricoter avec ta Scarlett!


Ingrédients pour la pâte à pizza (pour 4 personnes)
  • 420 ml d'eau
  • 2 cuillères à café de levure de boulanger en grains
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 700 g de farine
  • 2 cuillères à café de sel

Ingrédients pour la garniture
  • 200 g d'andouille Paul d'Anjou, coupée en épaisses rondelles
  • 1 poireau finement émincé
  • 2 oignons rouges coupés en rondelles
  • quelques brins de romarin
  • huile d'olive
  • fleur de sel
Comment qu'on fait pour la pâte à pizza?
  • Verser tous les ingrédients dans la cuve d'un robot ou dans un saladier, dans l'ordre cité au-dessus (attention le sel ne doit pas toucher la farine), pétrir pendant environ 10 minutes jusqu'à former une belle boule.
  • Diviser le pâton en 4 boules, les fariner très légèrement tout autour et les laisser reposer sous un linge pendant minimum une heure.
Comment qu'on garnit la pizza?
  • Préchauffer le four à 225 C.
  • Abaisser une première pâte au rouleau sur une plaque à biscuits recouverte de farine.
  • Badigeonner généreusement d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau, sur toute la surface de la base.
  • Déposer quelques rondelles d'andouille, d'oignon rouge, et de poireau. Ajouter quelques brins de romarin et saupoudrer de fleur de sel.
  • Enfourner pour une dizaine de minutes.
  • Renouveler les étapes pour les trois pizzas suivantes.
  • La pâte est croustillante à l'extérieur, moelleuse à l'intérieur et bien aérée. L'andouille s'accorde parfaitement bien avec l'oignon rouge et le poireau. Un parfait équilibre!
Bone Appétouze!

jeudi 19 novembre 2015

Souriez & Aimez




Je ne sais pas écrire sur les choses tristes.
C'est d'ailleurs pour cela que parfois, je n'écris plus dans mon blog pendant des mois.
Pourquoi partager ici mes gros chagrins à moi alors que vous, vous avez aussi les vôtres.
Ici vous venez lire des articles légers et un peu rigolo, et ça vous fait du bien. A moi aussi.

Mais ces derniers jours, on partage tous le même chagrin.
C'est difficile de reprendre le chemin du blog sans dire un mot...
d'écrire un article au ton léger alors que toi aussi t'es triste.
Mais je ne sais pas écrire sur les choses tristes.

Alors voilà, j'ai décidé de t'offrir des sourires.
Des sourires sincères et pleins d'amour.
Ce sont les sourires de ceux que j'aime, de ceux qui m'aiment.

C'est certainement l'article le plus cucul jamais écrit sur ce blog, mais il est sincère...
Ne cédez pas à la haine, au racisme, à l'aggréssivité et aux extrêmes quels qu'ils soient.
Pensez par vous-même, écoutez, réfléchissez, tolérez.

Prenez le temps de respirer, d'éteindre ta télé.
Ecoutez de la musique, sortez de chez vous, regardez autour de vous.

Prenez le temps de sourire et d'aimer!

Scarlett




Vous écoutez Bourvil et "le petit bal perdu". Ca aurait fait plaisir à mon papy (certainement à mamie aussi)  et puis c'est tellement à propos...



jeudi 5 novembre 2015

Sablés aux noisettes et au blé noir


Dans ma vie j'ai eu la chance de rencontrer quelques "STARS".
J'ai eu mon BIG moment avec Ben Affleck et sa femme de l'époque, Jennifer Garner lorsque je vivais aux USA.
J'ai mangé au restaurant à côté de Marion Cottillard.
Mick Jagger m'a serré la main et m'a fait un clin d'oeil (je ne me suis plus jamais lavé la main depuis)
Matthieu Chédid m'a postilloné dessus lors d'un concert.
Et je m'apprête à rouler une galoche à Dave Grohl lors de son prochain concert. Enfin il ne le sait pas encore...

Ah et puis j'ai dit bonjour à Carlos aussi il y a une bonne quinzaine d'années. Ca compte, non?


Mais aujourd'hui je vais te parler des stars qui vivent dans l'ombre. Des stars que tu ne connais pas mais qui valent la peine d'être connues. Oh oui crois-moi elles ont du talent, ce sont MES stars à moi et je les vois deux fois par semaine à l'aquagym, attassion, déroulons le tapis rouge and let me introduce you the VIP!

  • Mémé Cornemuse : avec son maillot turquoise improbable, c'est elle qui met l'ambiance. Souvent à contre-temps, elle t'explique comment bouger ton corps! Toujours très classe, elle aime particulièrement son majeur droit qu'elle lève bien haut quand elle s'adresse à "Sexy Body".
  • Sexy Body : le prof du mercredi. Il a une collection impressionnante de chaussettes de contention. Les grises-taupes sont mes préférées. Il lave tous ses T.shirts à 90C, ce qui fait qu'au moindre mouvement, son gros bidon se fait la malle et nous fait coucou.
  • Chauda-girl : elle a un orgasme à chaque fois qu'elle rigole. Et elle rigole beaucoup.
  • Bombasse 1 et Bombasse 2 : les deux bombasses du cours. Elles se tirent la bourre pour savoir laquelle sera la plus bombasse en mode abdo-croisés, le tout sans péter. J'admire.
  • Jude Moche : le prof du jeudi soir. C'est le sosie de Jude Law mais en moche.
  • A L'anis Morisette: elle a déniché LE parfum "Ricard pour elle", à moins qu'elle ne soit l'auteur de "51 je t'aime, j'en boirai des tonneaux"...
  • Lolo Ferraro : le seul homme du groupe. Mais avec des gros nichons. En tout cas ils sont plus gros que les miens.
  • Marie-Thérèse : celle qui rit quand on l'embrasse... Elle rougit à chaque fois que le prof prononce les mots "fesse, cuisse, poitrine, ventre". Elle rougit même quand elle reluque les nichons de Lolo Ferraro. Marie-Thérèse a soit des pensées impures et se flagelle le soir en rentrant de la piscine... soit Marie-Thérèse n'a jamais couché avec un garçon. "Mais madame mais j'vous jure, je n'ai jamais couché avec un garçon!"

Si je te parle de ça, c'est parce qu'hier soir je devais rejoindre mes stars et bouger mon p'tit corps.
A la place de ça, j'ai préparé des sablés aux noisettes et blé noir hyper caloriques. Je me suis vautrée dans le canap' avec du bon son dans les esgourdes, et un bon verre de vin. J'ai fermé les yeux et je me suis demandé quel surnom mon équipe de bras cassés de l'aquagym avaient bien pu me donner?


Pour en revenir aux sablés, la recette est très simple, tu verras. Le blé noir et la noisette s'accordent à merveille, comme une évidence. J'ai utilisé la poudre de noisettes complètes de mon partenaire Vahiné, qui m'a terriblement gâtée une fois de plus puisque j'ai reçu un énoooOOOOooorme colis blindé de super produits.
Vous pouvez suivre la page Facebook de Vahiné en cliquant ici



On s'écoute "Vicious" de Lou Reed que j'ai eu la chance de voir en concert... bon par contre je ne peux pas me vanter d'avoir eu mon moment avec lui vu qu'il ne m'a pas parlé, d'ailleurs il n'a parlé à personne. On va dire qu'il a vaguement chanté... bon, malgré tout c'était génial. Le grand Lou Reed quoi!

N'oublie pas, si tu veux toi aussi avoir un surnom à la con ben tu peux me retrouver sur FesseBouc!

Ingrédients pour 12 sablés

  • 120 g de beurre demi-sel mou mais pas fondu
  • 80 g de sucre en poudre
  • 1 oeuf battu
  • 70 g de farine de blé noir
  • 70 g de farine classique
  • 60 g de poudre de noisettes (ici la Vahiné)


Comment qu'on fait?

  • Dans un saladier, fouetter le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l'oeuf et mélanger.
  • Verser là-dessus les deux farines ainsi que la poudre de noisettes, bien malaxer le tout. Former une boule, la filmer et la mettre au frais une grosse heure.
  • Préchauffer le four à 180C.
  • Abaisser la pâte sur environ 5 mm, A l'aide d'un emporte-pièce (ou d'un verre), découper des cercles d'environ 7 cm de diamètre. Les poser sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé en veillant à bien les espacer car ils vont s'étaler. Ne pas hésiter à faire deux fournée s'il le faut!
  • Strier chaque surface à l'aide d'une fourchette et enfourner pour 10 à 15 minutes (chez moi ce fut 12 minutes). rester devant son four car parfois une minute de trop suffit à brûler les sablés.
  • A la sortie du four, les sablés sont encore mous, c'est normal. Attendre 5 minutes qu'ils durcissent un peu puis les laisser refroidir sur une grille.


Bone Appétouze!

mardi 3 novembre 2015

Gâteau au chocolat et mikados {le gâteau d'annif d'Oscar}


Je me suis acheté un gilet.
Un gilet bien chaud pour l'hiver, tu sais le truc que tu mets le soir chez toi quand tu fraques dans le canapé...
Non, non attends, pas un piou mémère à la Thérèse tricoté pour descendre les poubelles. Je te vois v'nir! Restons classe et digne même dans le canap' avec des chaussettes maya l'abeille.
Moi j'te parle de mon nouveau gilet méga chic en mohair, un gilet qui coûte une jambe, un bras et un prêt à la consommation. Tu comprends, y a des paillettes dedans!

Mais voilà... mon gilet bling-bling, il perd tout le temps ses poils.
Ou plutôt ses LONGS poils.
Crépus.
Des longs poils crépus qui ressemblent à s'y méprendre... à des poils de cul.
Du coup, y en a plein qui traînent partout!
Dans le canapé.
Sur la table de la cuisine.
Dans la salle de bain.
J'en ai retrouvé dans mon carnet de chèque l'autre jour chez le dermato (la vexe!)...
Tiens, ben même dans le lit!

Et en plus, ce gilet, il gratte.

Je me suis acheté un gilet qui brille, qui gratte et tricoté avec des poils de culs...
Je vous laisse, je vais aider Thérèse à descendre les poubelles!


Bon et sinon, à part semer des poils tel le petit poucet (note pour plus tard, acheter un gilet en petits cailloux), j'ai préparé un gâteau d'anniversaire pour notre tourteau qui fêtait son premier annif!
UN beau gâteau au chocolat fastoche à faire, avec des mikados tout autour et des petites billes de toutes les couleurs.



Comme tu peux voir, il a kiffé son Birthday cake le n'Oscar!!
Et nous aussi! C'était super bon, bien moelleux et pas compliqué à réaliser... un winner dans sa catégorie. On peut même le préparer la veille pour le lendemain
Allez, je te laisse en compagnie de Damien Rice "The blower's daughter", c'est pas super fun du zlip mais c'est ce que j'écoute en ce moment et c'est tout beau!

Et si tu veux tout savoir sur les gilets en poils de fesses, va sur le site www.tricotemoiungiletenpoilsdecul.com ou alors, plus facile; rejoins ma page FesseBouc!





Ingrédients pour la base du gâteau
  • 35 g de cacao en poudre
  • 80 ml d'eau chaude
  • 150 g de chocolat noir
  • 150 g de beurre salé
  • 275 g de sucre roux
  • 125 g d'amandes en poudre
  • 4 oeufs, blancs et jaunes séparés

Comment qu'on fait le gâteau?
  • Préchauffer le four à 180C. Beurrer (beaucoup, hein, les loulous, faut vraiment pas que ça colle) et fariner un moule qui se déboîte.
  • Mélanger le cacao et l'eau dans une grande casserole, ajouter le chocolat noir en morceaux et le beurre en morceaux aussi.
  • Laisser fondre à feu doux en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.
  • Hors du feu, ajouter le sucre, les amandes en poudre et les jaunes d'oeufs.
  • Battre les blancs en neige bien bien fermes. Les incorporer en deux fois à la préparation à base de chocolat.
  • Verser le tout dans le moule. Enfourner et laisser cuire 45 minutes jusqu'à ce que le gâteau soit ferme et cuit.
  • Laisser reposer 15 minutes avant de le démouler.
Ingrédients pour le glaçage (source atelier des chefs)
  • 150 g de beurre salé
  • 150 g de chocolat noir
  • 5 cl de lait
  • 150 g de sucre glace (moi je n'en avais que 75 g)
Comment qu'on fait le glaçage?
  • Faire fondre tous les ingrédients dans une casserole à feu très doux. Une fois le tout fondu et bien lisse, verser sur le gâteau posé sur une feuille de papier cuisson. Bien étaler le glaçage avec une spatule plate pour égaliser toute la surface sans oublier les côtés.
Ingrédients pour le montage
  • 3 petites boîtes de mikados
  • des lettres découpées dans du papier sulfurisé (si on veut réaliser un pochoir)
  • des billes de sucre multicolores
Comment qu'on fait le montage?
  • Une fois le glaçage étalé, déposer tout de suite mais délicatement (ne pas confondre vitesse et précipitation) les lettres découpées dans le papier sulfurisé.
  • Couper les mikados afin qu'ils soient légèrement plus hauts que le gâteau. Moi je me suis servie d'une pince coupante (propre of course!). Et coller les mikados tout autour du gâtal.
  • Enfin, verser les petites billes en une seule couche sur toute la surface du gâteau. Mettre au frais pour une petite heure. Une fois passé ce temps, enlever les lettres en papier cuisson en veillant à ce que les petites billes ne viennent pas se loger dans les empruntes des lettres.
  • Claquer une bougie, chanter "Un p'tit beurre des touilloux" et déguster le birthday cake sans plus attendre!
Bone Appétouze!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...