lundi 29 juin 2015

Comment occuper tes enfants pendant les vacances #3 {Fabriquer un jeu de quilles}


J-4 avant les vacances. Tu stresses déjà rien qu'à l'idée de voir tes lardons tourner en rond dans la casbah avec pour seul refrain "Papa, maman, je m'ennuie, j'sais pas quoi faire!".
Pour leur clouer le bec à tes charmants bambins (si si ils sont charmants puisque ce sont les tiens!), j'ai une idée méga simple mais qui devrait les occuper un petit moment : le jeu de quille!
En plus c'est méga fun, la preuve, la langoustine y joue encore alors qu'on l'a fabriqué la semaine dernière!

Pas besoin de matos super élaboré, tu vas voir; ton mioche peut se débrouiller tout seul du début jusqu'à la fin.

Matériel:

  • 8 bouteilles en plastique vides (ici des bouteilles d'eau)
  • 8 feuilles de papier (pour nous au format A4)
  • des feutres de couleur
  • du scotch
  • 1 vieille chaussette (ou une neuve c'est toi qui vois)
  • du riz, ou coquillettes, ou semoule, ou du sable, ou de la terre (bref un truc un peu lourd mais pas trop... moi j'ai mis des vermicelles alphabet que plus personne ne voulait manger)

Comment qu'on fait?

  • Dessiner des bulles de toutes sortes sur les feuilles de papier, les colorier puis écrire un mot au feutre noir du genre "pouf", "bing", "pan", "boum", "ding", "paf"... bref tout ce qui te passe par la tête.
  • Coller la feuille sur la bouteille à l'aide d'un bout de scotch. Faire la même chose avec toutes les bouteilles.
  • Remplir légèrement les bouteilles avec un peu d'eau et reboucher le tout.
  • Verser du riz (ou autre) dans un chaussette, faire un noeud bien serré et le tour est joué.
  • Pour la règle du jeu, chaque joueur a le droit de lancer deux fois la balle pour dégommer un max de quilles. Une quille tombée vaut 1 point. Etablir un nombre de points à atteindre (par exemple 50 points), celui qui y arrive le premier a gagné! On peut varier et adapter les règles bien entendu...


dimanche 28 juin 2015

Pesto vert d'oignons nouveaux {Je cuisine avec les restes #2}


Voilà encore une astuce pour éviter de jeter tes épluchures et te fera refouler du goulot (un peu). Je sais, je sais, dit comme ça, ça fait pas rêver... En attendant ton éboueur ne me remerciera jamais assez d'alléger son boulot, t'auras même plus besoin de lui filer des étraines, quelle aubaine! En contrepartie tu pourras penser aux miennes mon biquet!

Je te présente mon pesto vert d'oignons nouveaux! Tin tin tin! Avec une couleur  de foufou qui donne envie de plonger sa cuillère dedans. En plus comme d'hab' c'est hyper simple et rapide à faire, et surtout c'est super bon! On dit merci qui? Merki Scarlett!

Avec ce pesto, tu peux faire une foule de choses, comme par exemple, l'incorporer dans un cake salé. C'est ce que j'ai fait l'autre jour. J'ai versé la moitié de ma pâte dans le moule, j'ai ajouté une fine couche de pesto, puis j'ai recouvert du reste de pâte. C'était meumeu!
Tu peux aussi t'en servir comme tartinade à l'apéro, sur un crackers c'est le must! L'étaler sur une pizza maison...
Et of course avec des pâtes fraîches, c'est un régal!!
Tu peux le portionner et le congeler histoire d'en avoir toujours sous le coude!

Tu vois, fallait pas jeter les tiges de tes oignons nouveaux, tata Scarlett a toujours de bonnes idées pour toi mon bichon!

Pour accompagner cette recette, je te mets Angels "My Boyfriend's back". Et je compte sur toi pour liker ma page FesseBouc, on y fait souvent les foufous!



  Ingrédients
  • tiges d'oignons nouveaux (ici 1 botte)
  • gousses d'ail (pour moi 3 gousses plutôt grosses)
  • huile d'olive
  • parmesan râpé (j'ai mis 2 cuillères à soupe)
  • sel et poivre
Comment qu'on fait?
  • Mixer les tiges d'oignons nouveaux avec l'ail et le parmesan, ajouter au fur et à mesure l'huile d'olive (jusqu'à obtenir la consistance voulue) et enfin saler et poivrer pour rectifier l'assaisonnement. Mixer une dernière fois et le tour est joué!
Bone Appétouze!

vendredi 19 juin 2015

Pains soufflés à la bière, foie gras au poivre noir et gelée de fraises


Chaque année ils nous refont le même coup, dimanche ce sera encore la fête des pères. Encore une conspiration masculine pour avoir le droit à un énième apéro préparé avec amour et humour par les enfants madame.
Bon, j'dois dire que je suis syndiquée au "Front de l'Apérobic", alors moi ça me va! D'autant plus qu'hier c'était mon annif, donc je déclare officiellement le marathon de l'apéritif ouvert.
Hier donc ton Doberman préféré fêtait son Birthday... 37 ans et tous mes crocs (mais toujours 20 ans dans la tête) ça commence à piquer sérieusement!


Alors pour fêter les papas (et surtout mon annif, hum hum), j'ai préparé un apéro hyper chicos! Accroche ton fute et  prévois des bretelles parce que ce truc-là, ça envoie du bois, et pas pour rire!!
Welcome aux "Pains soufflés à la bière, foie gras au poivre et gelée de fraise". Ca en jette, hein?
En tout cas je peux te dire que les trois éléments en même temps dans ta bouche; ça va te faire couiner ton zlip en deux secondes.


Pour cela j'ai donc réalisé des petits pains soufflés à la bière. Flippe pas mon bichon, c'est tout simple à faire, t'as pas besoin de souffler dedans, tu vas voir.
J'ai aussi préparé une gelée de fraises (avec les fraises du jardin mar plij!), tout bête aussi à réaliser rassure-toi.
Et tu ne rêves pas c'est bien le super foie gras au poivre Lartigue & Fils sur le dessus. Un foie gras artisanal qui déboîte. Le préféré du suricate because of the poivre qu'il affectionne tant et à la qualité du foie gras qui, il faut bien le dire est tip top. Et puis ça tombe bien parce que tu sais les mecs (enfin le mien en tout cas) ils aiment bien mettre du poivre partout ça fait un peu homme de cromagnon "heuuuuu moi aimer trucs qui piquent, même pas mal!".


Allez je file en te laissant la recette super facile à accompagner d'un délicieux "Somebody to love me" de Mark Ronson.
Tu peux me rejoindre sur Fessebouc mon bichon, il s'y passe des trucs de foufou.
Tu peux aussi retrouver Lartigue & Fils sur Facebook, Twitter et Instagram #lartigueetfils et sur leur site of course!




Ingrédients
Ingrédients pour les pains soufflés (environ 40 petits pains)
  • 40 ml d'eau
  • 35 ml de bière blonde (à température ambiante)
  • 1 cuillère à café rase de levure de boulanger en grain
  • 150 g de farine blanche
  • 1 cuillère à café rase de sel
Ingrédients pour la gelée de fraises
  • 250 g de fraises (ici un assortiment de fraises du jardin)
  • le jus d'un demi citron
  • 2 g d'agar agar
Matériel nécessaire:
  • emportes pièces pour la gelée de fraises (ou tout autre objet rond pouvant découper la gelée)
  • rouleau à pâtisserie
  • plaque à biscuits
Comment qu'on fait?
  • Commencer par la préparation des pains soufflés. Dans la cuve du robot, mettre tous les ingrédients dans l'ordre ci-dessus. Pétrir une dizaine de minutes à l'aide du crochet, couvrir et laisser reposer 3 bonnes heures. On peut aussi réaliser toute cette étape à la main, pas besoin forcément d'un robot.
  • Pendant ce temps, préparer la gelée de fraises. Mixer les fraises avec le jus de citron, passer le tout au chinois pour enlever les petits grains. Faire bouillir le coulis obtenu dans une casserole puis ajouter l'agar agar, touiller en laissant bouillir encore 1 à 2 minutes jusqu'à ce que le mélange épaississe. Verser immédiatement sur une assiette recouverte de film alimentaire et réserver au frais (minimum 30 minutes).
  • Préchauffer le four à 250 C. Après avoir dégazé la pâte à pain, prélever une petite boule de la taille d'une cerise, la rouler dans la main, l'aplatir très finement à l'aide d'un rouleau à pâtisserie afin de former un disque d'environ 5 cm de diamètre. Le déposer sur une plaque à biscuits farinée. Renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la pâte, prévoir deux fournées idéalement. Enfourner pour 3 à 5 minutes. Au bout de deux minutes, c'est magique, les pains commencent à gonfler, il faut alors attendre qu'ils soient légèrement dorés avant de les sortir du four.
  • Montage. Une fois les pains complètement refroidis, découper des disques de gelée de fraises à l'aide d'un emporte pièce rond de 2 cm de diamètre environ. Moi je n'en avais pas, j'ai utilisé un embout de poche à douille (côté large). Déposer la gelée sur un pain soufflé, puis un bon morceau de foie gras au poivre noir. Servir aussitôt.
Bone Appétouze!




mercredi 17 juin 2015

Cake au citron et graines de pavot (la recette de Jamiiiiiiiiiiiie)


Donc voici le cake au citron et pavot de Jamie Oliver. Alors que je te dise quand-même, pendant longtemps, quand on me parlait des recettes de "Jamie", j'croyais que c'était Jamie de "C'est pas sorcier". Oui oh ça va, il a le droit de cuisiner aussi. Et puis j'ai jamais été à la mode niveau popote; je ne suis jamais dans le vent.
Bref, en tant que grande fan de Jamie et Fred donc; je m'étais dit qu'il fallait absolument tester une recette un jour.
Haha! Quand j'ai vu la trogne du fameux Jamie Oliver j'ai vite compris qu'il logeait pas dans un camion et qu'il ne bricolait pas des gadgets pour apprendre la science aux lardons.
Enfin j'ai quand-même voulu essayer ce cake au citron, parce que je suis raide dingue du citron comme tu le sais et l'association avec le pavot c'est toujours winner!


J'ai trouvé la recette sur le blog "La popote de Manue", gage de réussite dès que tu te lances dans la pâtisserie, c'est THE blog à consulter car tout y est expliqué et en photos.
Le cake était parfait, j'ai rien changé aux quantités ni aux ingrédients. Un pur régal!
Il y a juste un petit truc... si comme moi t'aimes pas trop trop quand c'est hyper sucré, alors ne t'embête pas avec l'étape du sirop et du glaçage. J'ai réalisé deux petits cakes au lieu d'un seul et je n'ai mis du sirop et du glaçage que sur un. J'ai préféré l'autre mais ce n'est qu'une question de goût.


Bien entendu cette recette est hyper simple, sinon je ne te la filerais pas! Et elle se marie divinement bien avec Murray Head "Say it ain't so". Figurez-vous que j'ai vu pour de vrai Murray, oui oui et dans un bled de par chez moi en Bretagne. Ouaip. A Plogonnec même! Si ça c'est pas un scoop! Enfin il chantait en playback, comme quoi tous les grands ont des failles.

T'adores mes vannes pourries, tu aimes mon staïle? Tu peux plus te passer de moi? Ben rejoins ma page Fessebouc!


 
Ingrédients pour le cake
  • 115 g de beurre mou (pour moi du beurre demi-sel)
  • 115 g de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 180 g de poudre d'amandes
  • 30 g de graines de pavot
  • 125 g de farine + 1 cuillère à café de levure chimique (le tout tamisé ensemble)
  • zestes et jus de deux citrons non traités
Ingrédients pour le sirop
  • 100 g de sucre en poudre
  • 90 g de jus de citron
Ingrédients pour le glaçage
  • 225 g de sucre glace
  • zestes et jus d'1 citron
Comment qu'on fait?
  • Commencer par le cake. Préchauffer le four à 180C. Beurrer et fariner un grand moule à cake (moi j'ai fait deux petits).
  • Dans un saladier, mélanger la farine (et la levure), le pavot, la poudre d'amande et les zestes.
  • Dans un autre saladier, fouetter  le sucre et le beurre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Y incorporer alors un oeuf à la fois, tout en fouettant. Puis ajouter cuillère par cuillère le mélange à base de farine; en alternant avec le jus de citron.
  • Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 40 minutes. Démouler le gâteau et le laisser refroidir complètement sur une grille. Un fois le cake tout froid, faire des trous un peu partout à l'aide d'un pique à brochette (ou comme pour moi avec une baguette chinoise).
  • Ensuite on prépare le sirop. Mettre le sucre et le jus de citron dans une casserole et faire bouillir le tout. Eteindre le feu aussitôt et verser le tout sur le gâteau (le sirop va couler dans les trous)
  • Enfin on s'attaque au glaçage. Mélanger le sucre glace et le jus de citron, puis recouvrir le cake du glaçage obtenu.
Bone Appétouze!

lundi 15 juin 2015

Sucettes au gruyère et thym, pour un apéro rapide et fastoche!


L'autre jour on a fait le tour de la casbah à la recherche d'un bruit non identifié et suspect qui nous prenait le chou depuis un sérieux moment. C'était vraiment étrange comme boucan, entre le sifflement et le grincement... un peu flippant même.
On a vraiment cherché dans toutes les pièces et c'est comme si le bruit nous suivait.
Au bout d'un moment le suricate a tendu l'oreille et m'a demandé de retenir ma respiration quelques secondes le temps d'identifier plus précisément ce vacarme.
Et comme par magie, le bruit a disparu.
Bien entendu il est revenu.
J'ai de nouveau bloqué ma respiration. Plus de bruit.


En fait, ce sifflement, ce grincement, ce vacarme... venait de ma narine gauche! Voilà pourquoi il nous suivait partout dans la maison. La vexe...
Ca m'a vaguement fait penser à John Cage dit "le biscuit" dans Ally Mac Beal.

image trouvée sur  doctorinhouse.proboards.com

Tu vas me dire, quel rapport avec les sucettes au gruyère? Ben mis à part que j'pourrais bien essayer de me les mettre dans le pif pour boucher mes narines, j'vois pas trop... mais comme je sais que tu aimes mes looses improbables, je me suis dit que celle-ci allait te plaire!

Pour en revenir aux sucettes, c'est une idée qui me vient de ma copine Marie Cuisine pour 6. Non seulement son blog est plein d'idées absolument géniales, mais en plus c'est ma vraie cop's, elle est complètement givrée et elle est Bretonne comme moi. Elle s'en va dans quelques mois vivre aux Ztazunis elle aussi, alors surtout ne manquez pas ses prochaines publications, il risque d'y avoir de la popote Américano-breizh!



Donc cette recette (enfin cette recette, c'est un bien grand mot), est super simple et rapide comme tu imagines, tout ce que j'aime. En plus c'est hyper bon, et puis chez moi y a toujours un sachet de gruyère râpé qui traîne dans le frigo alors quand y a du monde pour un apéro improvisé, paf du dégaines la sucette au fromage et tu te la pètes.

Je te file la recette que t'accompagneras d'un bon James Hunter "Carina" et en attendant de te régaler les moustaches, n'hésite pas à rejoindre ma page Fessebouc, y a un tirage au sort pour la fête des pères en ce moment!



Ingrédients
  • du gruyère râpé
  • du thym frais
  • du poivre noir (ici fraîchement moulu)
  • des petits piques en bois
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 200C.
  • Sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé, déposer des petits tas de gruyère râpé, placer un pique sur chaque tas et recouvrir le pique avec encore un petit tas de gruyère, parsemer de thym frais et de poivre (pas trop non plus de poivre sinon za pique!), et hop, enfourner pour quelques minutes jusqu'à ce que ce soit bien fondu et doré. Je conseille de rester devant le four pour éviter que ça ne crame!! Sortir la plaque du four et attendre que ça refroidisse avant de servir à l'apéro.
Bone Appétouze!

vendredi 12 juin 2015

Comment occuper tes enfants pendant les vacances #2 {Le vase "bouteille d'eau" et bouquet champêtre}


Tic Tac Tic Tac, les vacances de tes lardons arrivent à grands pas. En plus il fait beau, ils vont avoir envie de gigoter dans tous les sens, de courir, de sauter... et toi tu vas finir avec un entonnoir sur la tête!
Pour les occuper 10 bonnes minutes (allez, disons 15 minutes en prenant le temps), voici THE bonne idée: Fabriquer un vase avec une bouteille d'eau, et le garnir d'un joli bouquet champêtre!

En plus même pas besoin d'avoir un jardin obligatoirement (nan parce que je te vois en train de trouver un pauv' prétexte à deux francs "oui mais j'habite en appartement, tout ça"), tu peux aussi aller te balader pour ramasser des fleurs colorées au bord de la route. De toute façon on recherche pas une edelweiss pour l'occasion; les enfants ils aiment tout autant les mauvaises herbes et c'est tant mieux.

Tu pourras ensuite t'extasier devant le chef d'oeuvre de tes mioches, et décorer ta table avec ce magnifique centre de table. Merci qui? Merci Scarlett!

Ingrédients:

  • 1 bouteille d'eau en platoc
  • un cutter ou un pique à brochette ou des ciseaux ou un coteau (attention selon l'âge du n'enfant, c'est l'adulte qui se charge de cette tâche!)
  • des fleurs (ici des pissenlits, pâquerettes, et campanules)
  • quelques feuilles pour la verdure (ici des feuilles de pêcher, de jonquilles et de l'herbe)
  • de l'eau pour que les fleurs survivent

Comment qu'on fait?
  • Mettre de l'eau dans la bouteille, refermer le bouchon. Déposer la bouteille sur une table, e position horizontale (la bouteille, pas la table!)
  • A l'aide de quelque-chose de pointu, percer trois trous dans la bouteille permettant d'y planter des fleurs (il faut qu'ils soient assez larges) (attention selon l'âge du n'enfant, c'est l'adulte qui se charge de cette tâche!)
  • Cueillir des fleurs et les déposer dans le vase. Se faire des câlins et des bisous, tout le monde est content, c'est trop bien les vacances!

mardi 9 juin 2015

Tortillas de blé souples maison


L'autre jour chez nos copains Minicouille et Anéwic (enfin en vrai ils s'appellent Audrey et Eric mais c'est beaucoup moins drôle) nous avons mangé un chili con carne de foufou. Le vrai truc qui fermente pendant toute la soirée et qui te fait péter toute la nuit certes. Mais ça en valait le coup, parce que c'était absolument divin! Ce qui l'était encore plus, c'était les tortillas qu'Anéwic avait confectionnées. Wouahhhh la vache y avait qu'à déposer une bonne louche de chili dessus, un peu de gruyère aussi (histoire d'être au top niveau calories), et hop tu roules le tout avant de faire glisser tout ça dans ton gosier. Je te dis pas la nuit!!

J'ai donc copié les recettes et reproduit le tout à la maison. Comme j'ai eu peur des nuisances sonores (je ne voulais pas que mes voisins appellent les poulets pour tapage nocturne), j'ai mis la moitié moins de haricots rouges. Grave erreur! Du coup mon chili était moins... moins je sais pas quoi, bref il manquait quelque-chose.
En revanche les tortillas étaient au top! Alors comme je suis sympa, je partage avec toi la recette d'Anéwic (qui la tient certainement de quelqu'un aussi).

Ces tortillas tu peux les manger en wraps avec plein de bonnes choses fraîches dedans pour ta gamelle du boulot, pour un pique-nique aussi.



On peut également les garnir de chili con carne (j'espère que tu contrôles tes sphincters si tu manges ça au boulot) avec un peu de gruyère râpé par-dessus, yummy!
Bref tu déclines à l'infini, maintenant que t'as la recette, c'est toi le maître du monde. Enfin du monde de la tortilla... t'emballe pas!

Alors juste le petit plus si tu veux que ça picote dans tes moustaches, cette petite sauce tapatío que tu vois sur la photo, souvenir de notre ancienne vie aux Etats-Unis; alors ça , ça envoie du bois! Je ne sais pas si on peut en trouver en France... sinon tu peux toujours essayer de rajouter quelques goûtes de Tabasco.

Allez hop on accompagne cette super recette de "Little ghetto boy" de Donny Hathaway.
Tu m'trouves trop fun, tu ne veux plus jamais me quitter, tu veux tout savoir sur ton Doberman et ses sphincters? Ben t'as qu'à rejoindre ma page FesseBouc!



Ingrédients pour 12 tortillas
  • 400 g de farine
  • 100 g de beurre mou
  • 2 pincées de sel
  • 2 pincées de sucre
  • de l'eau

Comment qu'on fait?

  • Mélanger tous les ingrédients secs (y compris le beurre) du bout des doigts. Ajouter de l'eau au fur et à mesure tout en malaxant avec les deux paluches jusqu'à l'obtention d'une pâte souple.
  • Diviser la pâte en douze boules et laisser reposer 30 minutes sous un torchon humide.
  • Mettre une poêle à crêpe ou une plancha à chauffer très fort.
  • Pendant ce temps, fariner le plan de travail et étaler le plus finement possible la première boule au rouleau à pâtisserie. La placer sur la poêle (sans matière grasse) et  attendre que des petites bulles apparaissent à la surface de la galette. Retourner la tortilla et laisser cuire moins d'une minute.
  • Recommencer avec les autres boules de pâte. (il ne vaut mieux pas tout étaler d'un coup mais le faire au fur et à mesure).


Bone Appétouze!

lundi 8 juin 2015

Mousse au citron et coulis de fraises


Après avoir rêvé que je sortais avec Henri IV en rendant folle de jalousie Marie-Antoinette (pour la chronologie historique on repassera), cette nuit j'ai rêvé que je convolais en juste noce avec Napoléon. La loose...
Mais que se passe-t-il dans mon subconscient? Charly Olèg serait-il aux manettes de mon cerveau la nuit et fumerait-il la moumoute qui entoure son synthé?
Nan parce que c'est pas les beaux mecs qui manquent sur cette terre, alors quitte à me faire fricoter avec des morts, bah autant m'en trouver des canons... j'sais pas moi... River Phoenix, James Dean, Jim Morrison,  Sim...
Sim?
Mais je rêve ou quoi?
Salopard de Charlie Olèg!

En tout cas tu ne rêves pas, cette mousse au citron va te faire couiner ton zlip à la première petite cuillère! En plus elle est légère (t'as vu y a pas beaucoup de sucre!) et l'accord avec la fraise, c'est yummy dans tes moustaches.
Faut dire que ce sont toujours les fameux citrons de Collioure du jardin de ma tata Chrichine. Et j'affirme haut et fort que ce sont les meilleurs citrons jamais mangés! Rien à voir avec ceux que j'achète habituellement.

Pour la mousse au citron, j'ai suivi la recette de marmiton (c'est une vidéo en plus!) "recette roulette la mousse au citron", tu peux la retrouver ici. C'est super fastoche (tu me connais), ça en jette et c'est léger.
Quant au coulis de fraises, il se fait en 2 minutes chrono, tu peux même congeler le reste si tu n'utilises pas tout.

Allez, je te laisse en compagnie de Ray Lamontagne "you are the best thing" et n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc, il y aura bientôt un tirage au sort pour la fête des pères! Stay tunned.


Ingrédients pour la mousse au citron (environ 10 verrines)
  • 2 citrons (zestes et jus)
  • 70 g de sucre
  • 4 oeufs
  • 1 feuille + 1/2 feuille de gélatine

Ingrédients pour le coulis de fraises
  • 300 g de fraises (ici un assortiment de fraises du jardin)
  • 20 g de sucre en poudre
  • un filet de jus de citron

Comment qu'on fait?
On commence par la mousse.
Mettre la gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elle ramollisse. Pendant ce temps, zester les 2 citrons et les presser.
Mettre le jus et la moitié des zestes (l'autre moitié te servira pour la déco) dans une casserole et chauffer tout ça à feu moyen (faut pas que ça bout!).
Dans un saladier, fouetter le sucre et les jaunes d'oeufs jusqu'à ce que ça blanchisse, incorporer ensuite ce mélange au jus de citron dans la casserole.
Chauffer à feu doux pendant 2 à 3 minutes sans s'arrêter de touiller puis incorporer la gélatine essorée entre les doigts. Touiller à nouveau quelques minutes puis réserver jusqu'à refroidissement.
Monter alors les blancs en neige bien fermes et les incorporer au mélange en deux fois et délicatement. Verser dans des verrines ou autres ramequins et mettre au frais.

Ensuite on prépare le coulis de fraises.
Mixer les fraises, le sucre et le jus de citron jusqu'à former un coulis bien onctueux sans morceaux.
Verser une bonne couche de coulis sur chaque mousse et garder au frais jusqu'au moment de servir.
Décorer avec des zestes de citron (moi j'ai oublié la déco sur ma photo, hin hin)


Bone Appétouze!

jeudi 4 juin 2015

Comment occuper tes enfants pendant les vacances #1 {La cabane pour playmobils façon Koh Lanta}


Les vacances arrivent à grands pas.
Enfin les vacances...
Les vacances des lardons je précise.
Parce que toi, tes vacances, c'est pas avant... ouhla... loin. Très loin. Si loin que t'es obligée de mettre tes lunettes pour mieux les visualiser.
Alors tu t'imagines dehors, au soleil, autour d'un bon barbeuc saucisses-merguez, en tongs, et un verre de rosé qui pique à la main. Le rêve!

Sauf que là, tout de suite, il faut occuper tes mioches, qui eux aussi ont rêvé de saucisse. Et la saucisse c'est toi, ficelée au-dessus du fameux barbeuc mais avec la danse guerrière indienne du n'enfant pas content en bonus cadeau gratis jusqu'à la caisse.
Oui ton mioche il veut jouer maintenant. Là, tout de suite.


Pas de panique, j'ai ZE solution.
Tu fabriques avec lui une jolie cabane inspiration KohLanta. Ca devrait l'emballer, ça.
En tout cas ça a occupé la mienne pendant deux bonnes heures, et ainsi de suite pendant 3 jours.
Oui, t'emballe pas, les gosses se lassent super vite, faudra trouver une autre idée d'ici là!

Tu trouves mes idées trop chouettes? Tu ne veux plus perdre une miette de ce blog trop cool du zlip?
Bah rejoins-moi sur ma page FesseBouc!

Matériel (presque que dalle):
  • 4 petits tuteurs (ou bâtons, ou Bambous, ou piques à brochettes en bois)
  • de la ficelle
  • des feuilles d'arbres et arbustes divers et variés du jardin (ici ce sont des feuilles de pêcher et de néflier du japon)
Comment qu'on fait?
  • Fastoche, tu plantes les 4 tuteurs dans le jardin de façon à former un rectangle par exemple. (ici on a planté ça dans une ancienne taupinière)
  • Tu lies les tuteurs les uns aux autres avec de la ficelle, puis déposes les feuilles par-dessus.
  • Pour un effet KohLanta plus poussé, tu peux fabriquer des petites paillasses en feuilles également.
  • Enfin tu mets en scène les playmobils histoire de démarrer un peu le jeu avec ton marmot.
  • Bon, comme tu le vois, ici c'est un peu "l'àprès Koh-Lanta" avec piscine et chaise longue!




Et qu'est-ce qu'il en dit Téhéiura de la cabane? Hein?
"Ah ben je tlouve que c'est une tlès belle cabane! Blavo! Hi Hi!"
"YeYeYeYaYeYeYeYaYeYaYe"
[Générique de KohLanta]
Source de la photo: Kohlanta-tv.com

mardi 2 juin 2015

Caviar de courgettes


Bon alors je l'admets, pour cette recette j'me suis pas foulée, j'ai repris celle de mon caviar d'aubergines sauf que ce sont des courgettes. Haha!

Le truc c'est que j'avais rien à grailler l'autre soir pour un apéro improvisé et tu sais comme j'aime les apéros.
Alors j'ai trouvé ces deux jolies courgettes... J'avais prévu de les manger le lendemain dans d'excellentes lasagnes au chèvre et pesto... mais j'ai préféré prendre l'apéro. Hu Hu.

" C'est l'apérobic, à elle la gym, à moi l'tonic"

En attendant c'était tip top! J'avais fait des gressins maison (ma recette ici) pour trempouiller dedans, c'était meumeu!

Voilà la recette, super simple tu vas voir.
On écoute les charlots avec "l'apérobic" (je ris à chaque fois que j'entends cette chanson!) et on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc!

Ingrédients pour deux petits pots
  • 2 courgettes
  • 3 gousses d'ail
  • sel, poivre
  • huile d'olive
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 200 C.
  • Laver les courgettes, les couper dans le sens de la longueur. Couper l'ail en petits morceaux
  • A l'aide d'un couteau, quadriller la chair des courgettes. Piquer un petit bout d'ail un peu partout dans le quadrillage. 
  • Verser un bon filet d'huile d'olive sur la chair. Saler et poivrer.
  • Refermer chaque courgette l'une sur l'autre (chair contre chair), emballer les deux courgettes dans un grand bout de papier alu et enfourner pendant 45 minutes environ.
  • Passé ce temps, décoller la chair de la bêêête avec une grande cuillère. Claquer le tout dans un robot et mixer légèrement pour obtenir une grosse purée. Ajouter du sel si besoin.
  • Servir froid avec des petits toasts, comme par exemple des gressins maison (recette dispo ici sur le blog).
Bone Appétouze!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...