vendredi 28 novembre 2014

Houmous maison rapide et facile {Je cuisine avec les restes #1}


Tu connais pas le scoop du moment? Nan j'te parle pas d'Alizée, ni de Valérie et encore moins de Nabilla.
J'me suis acheté un nouvel ouvre-boîte. Ha! Ca t'en bouche un coin ça! Paye ton scoop de foufou!
Bon, le truc, c'est que c'est un oure-boîte de gaucher.
Et que je suis droitière.
Et du coup, bah j'arrive pas à le faire crapahuter...
En même temps, maintenant sur les boîtes de conserves, y a toujours une ouverture facile.
Mais j'suis passée devant dans le magasin, je l'ai regardé, il m'a regardé... et je l'ai acheté.

Le suricate, lui, par contre est gaucher. Secrètement je l'imagine tout nu en train d'ouvrir à la chaîne des milliers de boîtes de conserves, mon ouvre-boîte de gaucher à la main.

Demain j'arrête le babybel. Juré.

Et sinon, aujourd'hui j'inaugure une toute nouvelle catégorie. "Je cuisine avec les restes". Ou comment bluffer ton petit monde avec une recette qu'a rien à voir avec celle de la veille; alors qu'il y a le même ingrédient dedans. Houdini, sors de ce corps!

Aujourd'hui je te présente mon houmous maison express. Attasssssssion, of course, c'est pas la recette traditionnelle, hein sinon, bah y a aucun intérêt à cuisiner les restes s'il faut acheter douze millions d'ingrédients. La veille j'avais fait un couscous au potiron (voui voui, même que c'était dégoulasse) et j'avais besoin d'une boîte de pois chiche pour cela (avec ouverture facile of course!). Comme il m'en restait et que j'aime pas gâââcher, j'en ai fait de l'houmous!

On écoute  Boris Vian "J'suis snob" et on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc mon bichon!

Houmous maison rapide et facile

Mixer 210 g de pois chiches en boîte (égouttés) avec 1 gousse d'ail épluchée, 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, 1 cuillère à soupe de gomasio (ici de la marque Jean Hervé), le jus d'un demi citron, du sel et un peu de paprika.
Ajouter un peu d'huile d'olive si besoin jusqu'à obtenir un houmous pas trop dur mais pas trop liquide non plus.

Bone Appétouze!

mardi 18 novembre 2014

Cake aux groseilles du jardin


Y a plus d'saison ma p'tite dame! Figurez-vous mes biquets et mes biquettes, que j'ai ENCORE des groseilles dans mon jardin. Bon, pas beaucoup, certes, mais suffisamment pour préparer une petite lichouserie acidulée (mais pas trop). C'est dingue quand-même d'en avoir encore... j'ai même des fraises qui poussent encore! D'un côté c'est chouette, mais d'un autre tu t'demandes si tu vas pas bientôt te retrouver avec un ours polaire en train de faire bronzette sur un transat dans ton jardin! J'rigole jaune n'empêche, ça laisse réfléchir tout ça quand-même...
Enfin là n'est pas le sujet, bien que... Tu me feras une copie double là-dessus à rendre pour demain matin, en n'oubliant pas de citer Platon, Freud et Jean-Claude Van Damme.


Donc me voilà avec quelques grappes de groseilles (j'allais pas les laisser glander la nouille dehors sous prétexte que c'est plus la saison), et vu que j'en avais eu une tonne cet été (je mens à peine); j'en avais congelé tout plein. Mon stock étant déjà blindé; je me suis dit que j'allais claquer ces quelques merveilles dans un cake. Voilà. Enfin, j'en ai graillé quelques-une en route, histoire de juger de la qualité du produit, tu vois.

Pour la recette, j'ai suivi celle trouvée sur marmiton ici, je n'y ai pas changé grand-chose et c'était tip top nyctalope! Regarde-moi ces couleurs de dingue dans le cake, on dirait des groseilles fluos irradiées! Ca donne pas envie de les bouffer franchement? Hu Hu!

Allez, voici la recette, accompagnée de Jefferson Airplane "Somebody to love".
N'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc si tu t'ennuies, si tu veux rire, si tu veux t'instruire (si si, on apprend plein de trucs sur la vie culinaire de mes fesses), bref c'est par ici que ça se passe!



Ingrédients
  • 4 oeufs
  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 g de sucre en poudre
  • 7 cuillères à soupe d'eau chaude
  • des groseilles (quelques grappes du jardin)


Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 160 C.
  • Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Monter les blancs en neige et réserver.
  • Dans un saladier, mélanger le sucre et les jaunes d'oeufs à l'aide d'un fouet, et ajouter les 7 cuillères à soupe d'eau chaude. Ajouter la farine et la levure, mélanger à nouveau et incorporer enfin les blancs en neige.
  • Fariner légèrement la moitié des groseilles (c'est pour pas qu'elle s'agglutinent dans le fond du moule durant la cuisson) et les incorporer avec douceur et amour dans la pâte pour ne pas les écraser, mélanger.
  • Verser la préparation dans un moule à cake beurré et fariné (ou comme moi dans deux petits  moules à cake) et déposer sur le dessus le reste des groseilles avant d'enfourner pour 45 minutes.



 Bone Appétouze!


mercredi 12 novembre 2014

Bâtonnets de Quatre-Quarts chocolatés


T'as froid dans ton p'tit corps, t'as les idées noires et toute la bombe de bégon vert ne suffit pas à éradiquer le cafard qui sommeille en toi?
Pas de panique mon agnal, tata Scarlett t'a pondu une recette à te faire couiner ton zlip! Plus efficace que tous les insecticides réunis; je te présente les bâtonnets de quatre-quarts chocolatés. A tremper dans du lait bien frais pour le deuxième effet Peace Cool!

L'idée est toute simple mais il fallait y penser tu vas m'dire. Compte sur ma langoustine de fille pour ça, vu qu'elle est dans sa période "finger food". Elle est hype, hein, mon héritière?!
Ouais ben c'est pas fun tous les jours, crois-moi... maintenant les haricots verts, faut les mettre en "petits fagots" dans un petit verre à digestif, elle les picore avec les doigts.
La banane, c'est trop has been de croquer dedans. Nope. Faut la couper en rondelles, y ajouter un "filet de jus de citron" et y planter une "mini fourchette à apéro". Bref, tu vois l'tableau!

En même temps avec des parents un peu dérangés du ciboulot, elle pouvait pas être "classique", notre Lily. Et c'est tant mieux!


Donc, voilà que je cherchais une idée de recette pour mes quatre-quarts tranchés Ker Cadélac. J'ouvre un paquet, je mange un tranche, je réfléchaïze, j'm'enfile une seconde tranche... la suite tu la connais... après m'être enfilé la moitié du paquet; je me suis mise dans la peau d'un môme de 5 ans. Bon, ça n'a pas non plus été très difficile, je te l'accorde, mais au final... TADAM!

Et résultat des courses, la langoustine, Reine du décalage culinaire; a validé et a graillé suffisamment de bâtonnets de quatre-quarts pour hiberner. Tiens, ben j'vais pitêtre faire comme elle! Rendez-vous au printemps les bichons!

J'déconne! Je vais pas vous laisser en plan, j'ai encore des tas de choses à partager avec vous. Comme des nouvelles rubriques dans le blog... attention stay tuned, ça va envoyer du bois!


N'hésitez pas à rejoindre la page Facebook de ker Cadélac, ça se passe ici . Vous pouvez aussi découvrir tous les produits Ker Cadélac sur leur site internet.

Et juste pour vous faire saliver, regardez le beau colis qu'ils m'ont offert! Pas la peine de sortir ta loupe mon lapin, y a pas une trace de bave de Doberman autour des paquets... j'ai tout essuyé avant de prendre la photo, hin, hin!


Pour finir, on va s'écouter un très bon Van Morrison avec "Brown eyed girl "
T'es complètement raide dingue de mon staïle? Tu veux tout savoir sur ton Doberman préféré? Ben rejoins-moi sur ma page FesseBouc! Pour cela, faut cliquer ici mon bichon!


Ingrédients pour 12 bâtonnets
  • 4 tranches de quatre-quarts tranchés nature Ker Cadélac
  • 3 cuillères à soupe de vermicelles au chocolat colorés
  • 3 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 75 g de chocolat pâtissier

Comment qu'on fait?
  • Couper les tranches de quatre-quarts Ker Cadélac en grosses “frites”. Les faire dorer sans ajout de matière grasse dans une poêle anti-adhésive. Les retourner régulièrement pour éviter de les brûler. Les réserver sur du papier absorbant.
  • Faire fondre le chocolat au bain marie afin d'obtenir une préparation bien lisse.
  • Verser la noix de coco et les vermicelles au chocolat dans deux coupelles.
  • Tremper une extrémité d'un bâtonnet dans le chocolat puis la rouler dans la noix de coco râpée. Tremper ensuite l'autre extrémité à nouveau dans le chocolat et enfin la rouler dans les vermicelles au chocolat.
  • Et pour retomber en enfance, tremper le bâtonnet dans un verre de lait bien froid, entre chaque bouchée!


Bone Appétouze!

mardi 4 novembre 2014

Feuilletés au pâté Hénaff épicé et graines de sarrasin


Chez nous en Bretagne, le pâté Hénaff c'est une institution. Je te vois ricaner, non, non, c'est pas juste un mythe du même acabit que les sabots ou la coiffe, hein, nope. C'est THE pâté que tout le monde adore et que tout le monde a toujours en stock dans son placard.
Je dois pas être la seule à avoir des tas de souvenirs avec ce fameux pâté...
Du genre quand j'étais gamine, ma mère venait nous chercher mon frangin et moi le samedi midi à l'école. Avant de rentrer à la maison on faisait le tour de la corniche puis elle faisait péter la baguette fraîche et .... la grosse boîte de pâté hénaff! Oh la vache, c'était un festin! La Queen Mother s'en claquait systématiquement sur ses fringues et c'était la fiesta dans la casbah.


Quand je suis partie vivre aux Ztazunis, dans notre container y avait une tonne de pâté hénaff. Et quand les Bretons venaient nous rendre visite, c'était évident qu'il fallait m'en ramener! J'en ai même fait goûter à mes voisins Amerlocs qui avaient un peu peur que je les empoisonne avec mes produits français, eh ben ils ont kiffé le "pâââââtèèè", si, si!

Alors quand on m'a proposé un partenariat avec Hénaff, autant dire que toute la famille et les potes ont été au courant... c'est bien simple ils étaient en transe; c'est un peu comme si je m'étais transformée en giga grosse boîte géante de pâté Hénaff quoi. Trop sexy glam' la gonzesse! Maintenant quand je les vois j'ai peur de me faire bouffer le cuissot!


J'ai donc reçu des colis blindés de produits hénaff et c'est le pâté épicé que j'ai décidé d'utiliser pour préparer des petites lichouseries salées. Je recevais les parents du suricate et je voulais un truc rapide à faire mais qui en jette un max pour l'apéro, histoire de me la péter "bru" modèle, tu vois l'genre.



Of course, ce fut une réussite! Mes p'tits feuilletés étaient PARFAITS! En plus Za Pique vraiment! Et avec les graines de sarrasin, ça envoie du pâté, si j'puis dire! C'est parti à une vitesse, même la langoustine tapait dedans allégrement, ce qui fait que j'ai dû manger deux pauv' feuilletés en tout et pour tout, tu parles, pas assez pour nourrir un Doberman de ma trempe! Résultat des courses, la prochaine fois j'en ferai deux fournées et je me mettrai des lichouseries de côté en douce. Enfin, tu répètes pas, hein, j'pourrais montrer les crocs sinon...


Voilà, je te laisse en compagnie de la recette qu'on accompagne d'un très bon cru "Summer Wine" de Nancy Sinatra et Lee Hazlewood.
Tu m'trouves trop fun du zlip? Tu veux me connaître encore mieux et suivre mes folles aventures? T'as qu'à rejoindre ma page FesseBouc ma biquette! Tiens c'est ici qu'on clique!

Et si tu veux retrouver les produits Hénaff, c'est par ici le site. Sinon ils ont aussi une chouette page Facebook, et c'est par là que ça s'passe.

Ingrédients pour 60 mini feuilletés
  • 1 pâte feuilletée
  • 1 petite boîte de pâté hénaff épicé
  • 1 oeuf battu ou à défaut du lait
  • 1 peu de moutarde
  • graines de sarrasin

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à chaleur tournante 180 C
  • Couper le pâté en petits cubes et réserver.
  • Etaler très légèrement de la moutarde sur la moitié de la pâte feuilletée
  • Déposer des cubes de pâté hénaff sur cette même moitié en les espaçant bien.
  • Rabattre l'autre moitié de la pâte sur la première et bien souder les contours avec les doigts pour former des raviolis.
  • Avec des ciseaux cranteurs ou une roulette, ou encore un couteau; découper les ravioli et les poser sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé.
  • Badigeonner les ravioli d'oeuf battu et parsemer des graines de sarrasin.
  • Enfourner pour 8 minutes.

Bone Appétouze!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...