jeudi 28 février 2013

Les Cookies double chocolat de Julia


L'autre jour je suis tombée (encore) sur une recette de ma cop's Julia T. Cette gonze-là, c'est une machine à cuisiner, un truc de dingue! Elle doit popoter avec ses pieds pour faire tout ce qu'elle fait, alors que moi j'ai deux mains gauches. Ce qui me fait penser qu'il faudrait pitêtre que j'essaie de cuisiner avec mes panards...
Figure-toi que tata l'heure j'ai voulu faire du pain et j'ai pris le sucre pour de la farine. Vouais ma p'tite dame, j'ai osé! Bon, ben c'était la patastrophe pour citer ma langoustine de fille, j'ai dû recommencer et le pire c'est que j'ai failli faire la même connerie... bref, j'suis pas à une loose près!

En revanche les p'tits cookies de Julia sont extras! Et je n'ai pas confondu le chocolat avec autre chose, donc sauvés!
Je la fais pas longue car ma Queen Mother déboule dans pas longtemps et je voudrais l'accueillir comme il se doit, c'est à dire lavée et habillée!

Mais je te laisse en compagnie des Sex Pistols avec "God Save the Queen", histoire de décaper tes z'oreilles!

N'hésite pas à me retrouver sur Facebook en cliquant par ici.
Et à venir découvrir mon autre blog "Rendez-vous à Fairlane Drive" en cliquant par-là!



Ingrédients
  • 80 g de beurre
  • 80 g de pâte à tartiner au chocolat (ici du Nutella)
  • 140 g de sucre
  • 2 cuillère à soupe de vergeoise brune (ou de cassonade)
  • 200 g de farine
  • 1 œuf
  • 100 g de chocolat noir à pâtisser coupés en morceaux plus ou moins gros
  • ½ c. à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
 
Comment qu'on fait? 
  • Préchauffer le four à 180C
  • Ramollir un peu le beurre au micro-ondes ou le sortir longtemps à l'avance du frigo; puis dans un saladier, le mélanger avec la pâte à tartiner, le sucre et la vergeoise.
  • Ajouter l'oeuf et mélanger avec une fourchette, puis ajouter la farine, une poincée de sel et la levure. Toujours mélanger avec la fourchette.
  • Concasser grossièrement le chocolat noir et l'amalgamer à la préparation.
  • Sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé, déposer des petites boules de cookies de la taille d'une noix environ, pas besoin de les aplatir. Bien les espacer car tout va s'étaler en cuisant, pour éviter que les cookies se touchent. Faire deux fournées si besoin.
  • Enfourner une dizaine de minutes en retournant la plaque à mi-cuisson pour une cuisson uniforme.
  • Les biscuits resortent mous et c'est normal.
  • Pour les conserver, on peut les mettre une fois refroidis dans une boîte à biscuits en métal avec couvercle.

Bone Appétouze!

lundi 25 février 2013

Gressins à la Bière pour tremper dans le Camembert {avec du Top Chef inside}


 Ce soir c'est Top Chef à la Tivi, youpiiiii! Je vais pouvoir baver devant le p'tit Florent!
Attends, tu crois que je regarde l'émission pour les recettes? C'te blague!
T'as vu la bouille du gaillard? Il est trop mimi avec ses faux cheveux gras! Ouaip, parce que le look Cyril Lignac, j'te fais des frites avec mon pento dans les veuches; c'est has been! Florent, il l'a bien compris et a le cheveu prop', mais légèrement stylé... on va dire.

Donc, t'as pigé, c'est mon chouchou. En plus il pratique le wok'n'woll (haha, le jeu de mot pourri!), et ça c'est pas pour me déplaire. Du bon son dans les esgourdes, il peut me chanter la sérénade quand il veut, pourvu qu'il connaisse une ou deux chansons de mon chéri Bowie; et la boucle serait bouclée!
J'vais aller grailler dans son auberge d'ici peu, ça va pas faire un pli, d'autant que c'est d'min coin (pour parler chti), donc pas beaucoup de km pour profiter du pèsstak.


Attends, par contre j'suis pas chtie. Je vis en pays chti, c'est pas la même chose!
J'te voyais déjà m'imaginant à Las Vegas avec une bande de rigolos en train de tortiller mon corps de rêve (nan, mais faudrait pitêtre arrêter de parler de ma carcasse, hein) en monokini échancré, épilation intégrule; pour la télé réalité!

Voilà que j'ai perdu le fil... de quoi parlais-je?
Ah oui! Florent...
J'espère qu'il va venir lire mon blog et croire que j'ai réellement un corps de déglingos... en revanche... pourvu qu'il ne lise pas ma page qui explique qui je suis, et pourquoi mon blog s'appelle comme ça...


Bon alors on me souffle à l'oreillette que nous sommes ici sur un blog cul-linaire, décalé, certes, mais culinaire quand-même, et qu'il serait peut-être temps de vous parler de ce qui nous concerne aujourd'hui.
A savoir les gressins à la bière!
Idéals pour tremper dans le camembert rôti (qui n'est pas rôti sur la photo parce que j'étais seule pour quelques jours dans la casbah et que je voulais pas m'enfiler tout le calendos), beaucoup moins pour draguer en effet. En même temps, j'vais t'dire... après quelques verres de rouge, tout le monde s'en fout de l'haleine!


Allez, sans plus tarder je t'explique tout et en attendant je te laisse en compagnie des Doors avec "Love me two Times"pour faire plaisir à Florent (ceci est un message!), j'suis sûre qu'il va kiffer (pour parler Djeuns)!

Et au fait, tu regardes Top Chef, toi?

Tu me trouves trop drôle, trop sympa, trop canon et trop modeste? Ben t'as qu'à me suivre sur Fessebouc mon bichon! Ceci est valable pour toi aussi my dear Florent! Hein!

Et puis je vous bourre le mou depuis presque un mois, mais si vous souhaitez découvrir un blog décalé, rigolo (un peu... enfin sauf le dernier article qui faut bien l'dire est un peu noir), et instructif (si si, des fois); ben vous pouvez aller faire un tour sur mon nouveau blog "Rendez-vous à Fairlane Drive", un blog qui cause de mon ancienne life d'expatriée à la campagne en Caroline du Sud. Allez, tu cliques mon agnal, tu seras pas déçu! Tu peux cliquer sur la photo ci-dessous pour aller faire un tour!




Enfin, comme diraient les Raggalendo (malheureusement pas disponibles sur Deezer):
"Mets ton doigt dans l'camembert, tu verras s'il est frais,
Attention, regarde derrière, si quelqu'un nous voyait!
Mais toi, tu t'rends pas bien compte! Tiens-toi droit!
Ici on est connu d'tout l'monde! Qu'est-ce que tu crois!
Allez, on file à la caisse, pas besoin d'faire la queue,
Mon mari est malade, vous voyez bien, on est vieux!
Et puis, on aura une réduc, en disant à la caissière,
Qu'y a quelqu'un qu'à oser mettre son doigt dans l'camembert!"



Ingrédients
  • 80 ml d'eau
  • 70 ml de bière (ici j'ai utilisé de la Carlsberg)
  • 1 cuillère à café et demie de sel
  • 300 g de farine blanche
  • 1 cuillère à café de levure de boulanger en grain
  • Des graines et herbes en tout genre (ici du pavot, du lin, de l'origan)

Comment qu'on fait?

  • Dans la cuve du robot, mettre tous les ingrédients dans l'ordre ci-dessus (la levure ne doit pas toucher le sel) sauf les graines et les herbes.
  • Pétrir une dizaine de minutes, couvrir et laisser reposer 3 bonnes heures.
  • Passé ce temps, hop! Un p'tit coup de poing dans la pâte, on laisse reposer une ou deux minutes et on forme des longs boudins plus ou moins de la même taille. Alors toutes les techniques sont bonnes... entre les paumes de la main, en les roulant sur le plan de travaille... c'est toi qui vois.
  • Badigeonner un peu d'eau avec un pinceau sur chaque gressin, et les rouler dans les graines ou herbes. Les déposer sur un plateau fariné, laisser reposer encore une petite heure sous un torchon (attention ça peu coller un peu, alors on peut saupoudrer un peu de farine avant pour éviter ça).
  • Enfourner entre 10 et 15 minutes selon la taille des gressins dans un four préchauffé à 200C.
  • Pour le Camembert rôti, c'est pas compliqué, il suffit de mettre le calendos encore dans sa boîte si elle est en bois (renforcée de papier alu tout autour pour éviter les coulantes) dans un four préchauffé à 200C, sans oublier d'enlever l'emballage plastique ou le papier!
Bone Appétouze! 

dimanche 24 février 2013

Soupe froide de Carottes à l'Orange et Germes de Lentilles


Vendredi j'ai fait une tonne de tests culinaires histoire de renouveler un peu mes recettes pour l'apéro. Et tu sais que chez moi, l'apéro-bic, c'est sacré! Impossible de boire un coup sans grailler un petit truc sympatoche pour le palet.

J'ai donc trouvé cette recette (que j'ai très légèrement modifiée) dans mon bouquin "Mises en bouche - L'apéropopote". En fait je l'avais déjà faite il y a peut-être un an ou deux, mais je m'étais un peu craquée sur le curry qui était very hot et on avait craché du feu toute la soirée.
Donc là j'ai choisi volontairement de faire une petite soupe froide toute douce, et de rajouter des germes de lentilles qui apportent vraiment quelque-chose en goût et que j'ai fait pousser moi-même comme une grande. Bientôt un petit article là-dessus d'ailleurs... tu commences à connaître mon goût prononcé pour faire pousser tout et n'importe quoi! Hé Hé!


Je te laisse en compagnie de Camille BazBaz et "le Crocodile". Je fonds quand j'entends sa voix et je sue de la moustache (que je n'ai pas, hein, j'suis une princesse j'te rappelle) pour citer Dédé Manoukian; quand je le vois (Camille, pas Dédé).

T'as envie de me suivre partout où je vais? Tu veux encore plus de Doberman dans toute sa splendeur?  Ben c'est simple, tu peux t'inscrire à la newsletter pour recevoir mes article dans ta boî-boîte email ou alors tu peux me suivre sur ma page Facebook en cliquant ici.


Et sinon tu peux vraiment plus te passer de moi? Lucky you! Car tu le sais peut-être déjà mais j'ai aussi un blog rigolo et tout aussi décalé, qui s'appelle "Rendez-vous à Fairlane Drive" et qui parle de mon ancienne vie en Caroline du Sud. Tu peux aller y jeter un oeil, tu ne seras pas déçu! Tu peux même rejoindre la page facebook que j'ai créée tout spécialement pour toi!!


Ingrédients
  • 2 carottes
  • 2 oranges à jus
  • 1/2 cuillère à café de cumin
  • 1 cuillère à café de curry doux
  • 10 cl d'eau
  • sel, poivre
  • germes de lentilles

Comment qu'on fait?
  • Éplucher les carottes, les laver et les couper en grosses rondelles. Les déposer dans une casserole et ajouter le jus des deux oranges (sans les pépins, c'est mieux) et l'eau.
  • Mettre la casserole à chauffer et ajouter le cumin, le curry, le sel et le poivre. Faire bouillir le tout puis laisser cuire à feu doux une vingtaine de minutes. Rajouter un peu d'eau si nécessaire.
  • Une fois les carottes cuites, on peut mixer le tout et laisser refroidir.
  • Mettre au frais en ajoutant des germes de lentilles qui infuseront dans la soupe froide.
 Bone Appétouze!

lundi 18 février 2013

Les Naans, y a qu'ça d'vrai pour saucer!


Salut les biquets et les biquettes! Je la fais pas longue üjürd'hui, parce qu'il y a un rayon de soleil qui pointe le bout de son nez...c'est pas arrivé ici depuis au moins deux ans (pas si menteuse que ça, d'abord!), alors tu comprends, je vais sortir le bikini et me faire bronzer mon corps de rêve (huf huf... je m'étouffe dans ma modestie, help, someone please, call 911!).
Bon, en vrai il fait 2 degrés.
Et j'ai pas un corps de rêve.

Mais là n'est pas le sujet.

Je t'avais promis la recette des naans l'autre jour quand je t'ai proposé de manger un Curry de Lotte. Et bien la voici, la voilà! C'est une recette extra que j'ai trouvée chez Cuisine à 4 mains, mon blog chouchou chez qui je trouve toujours des supers recettes!! Pour avoir testé différentes recettes de Naans, je peux te dire que c'est celle qui se rapproche le plus des naans que mon pote faisait dans son resto Indien. Ils sont tout simplement EXTRAS! Je les ai fait natures cette fois parce que je préfère pour accompagner le poisson, mais tu peux les faire au fromage en ajoutant de la "vache kiwi" dans ta boule de pâte avant de les cuire. Et ça aussi c'est top top top! Vas-y, lance-toi et t'auras plus qu'à saucer!!

Allez, je file en te laissant en compagnie d'Eric Clapton et "Wonderful Tonight", un peu de douceur, ça fait du bien aussi! Ah elle est canon cette chanson, n'est-ce pas?

N'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc si tu le souhaites, et puis il y a aussi mon tout nouveau blog "Rendez-vous à Fairlane Drive", mon dernier article s'intitule "Toute ta vie dan un Container", alors si ça te branche, n'hésite pas!


Ingrédients pour 10 naans environs
  • 500 g de farine
  • 2 cuillères à café de levure de boulanger en grains
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • Sel
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 4 cuillères à soupe de yaourt nature
  • 4 cuillères à soupe de beurre fondu
  • 150 ml d’eau tiède

Comment qu'on fait?

  • Dans la cuve du robot, mettre tous les ingrédients dans l'ordre ci-dessus en veillant à ce que la levure de boulanger ne touche pas le sel. Pétrir le tout avec le "crochet" et laisser reposer une quinzaine de minutes sous un torchon.
  • Passé ce temps, huiler ses mains afin de huiler la cuve. Tourner et retourner la boule de pâte pour la recouvrir d'huile. Laisser reposer jusqu'à ce qu'elle double de volume (environ 3 heures selon la température), toujours sous un torchon.
  • Puis dégazer en donnant un coup de poing dans la pâte, et pétrir à nouveau.
  • Former des boules de la taille d'une orange, les fariner légèrement avant de les poser sur une plaque farinée. Laisser à nouveau reposer sous un torchon (environ 30 minutes).
  • Fariner le plan de travail et aplatir à l'aide d'une rouleau chaque boule dans une forme ovale, avec une épaisseur de 5 mm environ.
  • Cuire de chaque côté quelques minutes dans une poêle en fonte style Pillig très chaude. Le naan va gonfler et former des petites bulles.
Bone Appétouze!

vendredi 15 février 2013

Jolie maison en bois, décorée avec humour. SDB, lingerie, chambres. Idéale jeunes enfants


Pas de recette de cuisine aujourd'hui mais un petit article sur ma dernière création. Enfin... création, c'est un bien grand mot!
Avant-hier soir j'étais seule à la maison, le Suricate étant parti manger de la Würst en Allemagne pour le boulot. Y avait rien à la téloche et je me suis souvenue qu'une amie m'avait filé une petite maison en bois il y a quelques mois que je voulais décorer pour accueillir les playmobils et autres mini-poupées de la langoustine.

Allez chéri! Bosse!
Of course, c'est pas comme si j'avais déjà dix millions de trucs urgents à faire avant de me lancer là-dedans. Penses-tu!
Ça m'a donc pris comme une envie de pisser, fallait que je fasse ça NOW, tüssuite maintenant et c'est donc armée de quelques ustensiles de récup' et d'un bon verre de vin blanc que je me suis lancée. Et j'ai pris mon pied! Rien de sexuel, hein, j'te vois v'nir!

T'as vu les playmo' sont vachement plus hypes que de not' époque, hein?!

J'ai repensé à papy, qui m'avait fabriqué de A à Z une immense maison de Barbie avec papier peint, moquette, la totale! J'étais tombée dessus alors qu'elle était encore en construction, dans une pièce où j'étais pas censée traîner... Plus curieuse que moi tu meurs! J'ai pleuré toutes les larmes de mon p'tit corps à l'époque parce que je croyais que c'était le cadeau de Noël pour ma couz.
C'était la maison de poupée la plus canon du monde et puis elle avait été faite, réfléchie, fignolée avec amour rien que pour moi!

Manque tout de même quelques magazines pour madame, histoire de faire plus VRAI

J'ai donc mis tout mon humour et mon coeur pour décorer cette maison. Je savais que ma puce allait "kiffer" et je me suis pas trompée! Bon, là sur les photos c'est tout beau, tout mignon. Tu te doutes que c'est pas elle qui a mis en scène le truc.
Nan, nan. Si ça avait été le cas, t'aurais retrouvé le chat sur les chiottes, le bébé sous le fer à repasser, le padre en train de pioncer (tiens, tiens?), le chien dans la machine à laver et tutti frutti.


Alors ce qui est remarquable avec cette maison, c'est que ça ne m'a pas coûté un rond! Bon, certes, on m'a donné la maison en bois. Mais pour la déco, j'ai utilisé des restes de papiers que j'avais achetés en bloc chez Hema (ça coûtait vraiment rien) pour faire mes petites pochettes à thé et mes enveloppes de bouquets garnis à infuser. Le vernis colle, c'est le même bidon depuis 2 ans,  le moins cher du magasin, et j'en ai collé des trucs depuis! Le reste du matos (pinceau, cutter, etc) je les ai depuis le lycée... alors quand tu vois mon grand âge....t'imagine un peu! Huf huf!


Bon, si t'aimes pas les playmobils, pas de problème! On est open des chacras chez le Doberman. Tu peux aussi inviter tes copines en plastico-silico-caoutchouc-chewing-gum. Tu sais bien, les mini-poupées qu'aucun gamin n'est foutu d'habiller ou déshabiller tout seul. Que seul toi, parent, peut le faire, avec beaucoup de patience, un peu d'astuce, d'espièglerie, que c'est pas du tout la vie de Candy! En plus au bout d'une plombe à essayer de passer une jambe dans un pantalon à paillette pour anorexique, tes doigts shlingue le plasto-silico-caoutchouc-chewing-gum. La loose jusqu'au bout.



Allez, je file et je vous laisse en compagnie de "Touch-A, Touch-A, Touch me", BO du super film "The Rocky Horror Picture Show" que j'ai dû voir un million de fois. Vous reconnaîtrez la voix de Susan Sarandon!
N'hésite pas à me rejoindre sur ma page fesse-bouc pour ne rien rater de mes folles aventures Dobermanèsques! Tu cliques ici if you want!



Et puis sinon, un peu d'auto-promo, ça ne fait pas de mal: je viens d'ouvrir un blog décalé "Rendez-vous à Fairlane drive" sur mon ancienne vie (pas banale) en Caroline du Sud aux USA. Alors si ça te chante, je t'invite à découvrir mon autre univers!


Ingrédients

  • vernis colle
  • pinceau
  • papiers assortis de chez Hema
  • cutter
  • règle
  • chiffon sec

Comment qu'on fait?
  • Prendre les mesures d'une case à la fois (pour éviter de se mélanger les pinceaux) et découper proprement au cutter dans une sorte de papier. On obtient donc 5 morceaux de papiers pour chaque pièce de la maison.
  • Mettre le vernis colle sur le bois directement, puis appliquer le bout de papier. Ne pas passer de vernis colle par dessus, mais avec le bout pointu du pinceau, bien appuyer dans les coins. Grâce au chiffon sec, tamponner sur le papier pour le faire bien adhérer au bois et enlever éventuellement les petites bulles.
  • Procéder de la même façon pour chaque case.
  • Continuer avec la devanture, en choisissant une couleur plus flashy pour donner du relief à la maison.
  • Enfin, terminer par la toiture et les côtés de la maison.
  • Laisser sécher quelques heures avant de jouer.

Et voilà, t'as plus qu'à...

Article dans la Sélection Créa déco sur Hellocoton

mercredi 13 février 2013

Riz au Lait et Coulis de Framboises, un dessert so glam' pour Valentine's Day


Nan mais dîtes-moi pas qu'ç'est pas vrai? J'ai publié cet article l'année dernière et il est passé limite inaperçu.
Voilà que la St Valentin arrive, et toi petit biquet, tu viens relire ma recette toute rouge de l'amour comme c'est beau, comme c'est grand! Serais-tu en manque d'idées? Alors pour te faire plaiz' et because j'ai plein de trucs à préparer et pas le temps de t'écrire un nouvel article...voici la super recette du Riz au lait et Coulis de Framboises, avec l'humeur de l'époque!

"Voilà un beau Dessert pour fêter Valentine's Day demain. C'est rouge, c'est cucul, c'est womainetique, et un brin érotique avec la déco de fraises qui ne sont pas de saison, il faut bien l'avouer.
Je t'imagine déjà taper dans Gogole : "Idée dessert St Valentin", hin hin... on est toutes pareilles! Parce que dire à notre chéri: "ouais d'abord, la St valentin c'est tout pourri c'est une fête méga commerciale inventée par des handicapés de l'amour qui pensent qu'on s'aime uniquement un jour par an; alors que nous on s'aime tous les jours de l'année! Hein Chaaaaééééri?!"
Mwouarf mwouarf!
Sauf qu'on est des Gonzes et on est toutes des vraies garces à leur faire croire ça, parce que la Vérité Vraie, c'est qu'on veut not'St Valentin, on veut de la lumière tamisée, de la surprise, de la rose (attention, pas une pauv'rose fânée vendue par le Pakistanais au sortir d'une boîte, et offerte par le Plouc qui dansait à côté de toi sur les "Blaquaïde Pisse"), on veut d'la PREUVE d'AMOUR, MERDE!
Et comme tous les ans, à coup sûr, on tire une tronche longue de trois mètres.  Eh oui, l'amoureux qui n'est malheureusement pas dans notre tête, choisira comme par zazar, comme par un fait exprès; bref,  il choisira ce jour pour péter à table, se curer le nez, et finira par s'endormir dans le canap' en ronflant comme un porc, usé par sa journée de boulot (oh le cliché ici!). Sooooooooo Romantic!
Du coup, tu lâches les vieux dossiers, tu lui fais la misère. Lui, il ne voit rien venir, il ne comprend pas, il se laisse faire... Et toi, t'es contente, t'as bien gâché ta fête des amoureux.
De toute façon tu t'en branles, c'est TELLEMENT commercial, la St Valentin...

Bon, rassurez-vous, ce n'est pas mon cas! Moi je suis vénale, j'aime que mon nez-poux fasse semblant de m'aimer un peu plus ce jour-là. D'ailleurs je me fais inviter au resto Japonais pour l'occasion, et tant pis si je dois prendre le Menu spécial "Valentins" qui coûte un bras de plus que si j'y étais allée la veille. Après tout, l'essentiel c'est que je fasse enrager les autres couples qui y vont tous les autres jours de l'année ;-)

Allez, j'arrête mes conneries et je vous file la recette du riz au lait, trop bon à ton coeur!
Et qu'est-ce qu'on écoute? Tiens ben Anaïs avec "Mon coeur, mon Amour", artiste que j'ai eu la chance de voir en concert il y a fort fort longtemps! Elle est complètement barrée du zlip', ça fait du bien de voir que j'suis pas la seule!!

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!
Et puis j'ai ouvert un nouveau blog aussi... un blog décalé sur mon ancienne vie d'expat' aux USA, c'est ici que ça s'pastis!

Ingrédients
  • 1 litre de lait entier
  • 15 cl de crème liquide entière
  • 90 g de riz rond
  • 60 g de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille fendue en deux
  • coulis de framboise (du commerce ou maison 250g framboises - 75g de sucre poudre 2 cuillères à soupe eau. Laisser le tout cuire à feu très doux, puis filtrer pour enlever les grains)

Comment qu'on fait?
  • Mettre à chauffer le lait, la crème, la gousse de vanille et le sucre à feu moyen environ 10 minutes en remuant régulièrement à la cuillère en bois.
  • Ajouter le riz, mettre sur feu très doux et toujours remuer jusqu'à ce que le riz soit fondant et crémeux.
  • Le laisser refroidir.
  • Disposer dans une verrine une grosse couche de riz au lait, puis une couche de coulis de framboises. Servir très frais ou au contraire un peu tiédi. 
  • Ajouter quelques spéculoos ou petits beurres écrasés sur le dessus de la verrine, et ce, juste avant de servir.

Happy Valentine's Day!

lundi 11 février 2013

Curry de Lotte (Curcuma, Cannelle et Cardamone)


Je sais pas si tu t'souviens mais j'avais un conflit de génération avec ma langoustine de fille rapport au fait qu'elle refusait catégoriquement de grailler ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à un poisson; par solidarité pour son poisson rouge Sushi, qui rappelons-le ne s'est pas toujours appelé comme ça.
Tu t'souviens pas? Ben va lire mon ancien article, ça t'aidera à mieux comprendre la situation.

Eh bien mes cocos, j'ai l'honneur et la joie de vous annoncer que ce temps est révolu! Yesss! j'ai gagné!
Notre héritière s'est enfin aperçue que notre goldfish était un fourbe, un crassou, un poch'cor'... bref, elle a compris pourquoi sa formidable mère n'avait aucune affinité avec Sushi.
Alors qu'avec mes anciens poissons, j'avais des conversations très poussées et méga intéressantes, celui-là me prend pour une truffe depuis le début.
Figurez-vous qu'à chaque fois que je lave son bocal, au moment de le remettre dans son environnement propre et clair... il se soulage systématiquement. Il pollue tout de suite son espace de vie, et pas pour rire, hein. Mais ça, la langoustine ne le savait pas puisque je m'arrangeais pour faire ça quand elle était à l'école.
Seulement l'autre jour, nous avons effectué l'opération ensemble. J'ai d'ailleurs été déconcentrée par sa présence et oublié de mettre de l'eau dans le tuppé prévu pour accueillir le pichon, le temps que je nettoie sa maison. Ooooups.
C'est donc quelques minutes après l'avoir plongé dans son bocal tout prop'net, qu'il n'a pas failli à sa réputation... mais cette fois devant les yeux interloqués, effarés, dégoûtés de sa plus fidèle amie. Et là, ce fut le drame, les pleurs!
"Maman!!!!! Le poichon il a du caca qui sort des fesses!!!"
Elle ne lui a plus adressé la parole depuis ce jour...et a mangé TOUT le menu de ce soir-là... à savoir:
Des toasts au tarama en apéro, du maquereau fumé aux baies en entrée... et mon fameux Curry de Lotte! Un plat divin, à se taper le cul par terre, bien épicé comme on aime à la maison, et accompagné de naan (la recette très prochainement).



Bon, c'est pas tout ça... mais je dois aller laver le bocal du poisson rouge... Souhaitez-moi bon courage et en attendant, je vous laisse en compagnie des Rolling Stones avec "Litlle by little". Oh yeahhhh!

Et tu te souviens que je viens d'ouvrir un nouveau blog, où je parle de mon ancienne vie en Caroline du Sud? Aujourd'hui je te propose un super article un peu rigolo sur les bêtes féroces et ça se passe ici.


 Je sais vraiment pas photographier les plats en sauce, moi :D

Ingrédients pour 4 personnes
  • 1 lotte
  • 2 oignons
  • 4 gousses d'ail
  • 2 cuillères à soupe de curry fort
  • 1 petite boîte de concentré de tomates (ou des tomates fraîches en saison)
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • 1 cuillère à soupe de curcuma
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 2 capsules de cardamone
  • 1/2 briquette de lait de coco
  • 4 piments oiseaux
  • sel et poivre
  • Huile d'olive
  • coriandre fraîche à parsemer au dernier moment

Comment qu'on fait?
  • Mettre un peu d'huile d'olive dans une cocotte. Y faire dorer les oignons émincés finement, l'ail pelé, écrasé puis coupé finement aussi. Ajouter toutes les épices: curry, curcuma, gingembre, coriandre moulue, cannelle, cardamone, ainsi que les piments; pour les faire suer et qu'elles dévoilent leur arôme.
  • Ajouter enfin la lotte désossée, pelée et coupée en gros tronçons. Elle va rendre un peu d'eau et ce n'est pas grave, au contraire, ça donnera bien du goût à la sauce, donc on laisse dans la cocotte.
  • Cuire les morceaux en les retournant, puis ajouter le concentré de tomate, le lait de coco et un tout petit peu d'eau si vous souhaitez une sauce moins épaisse.
  • Salez, poivrer et bien mélanger le tout. Laisser mijoter entre 45 minutes et une grosse heure sans oublier de remuer de temps en temps.
  • Au moment de servir, parsemer de coriandre fraîche. Servir avec un bon riz basmati ou thaï.
Bone Appétouze!

Article séléctionné par Libéfood

jeudi 7 février 2013

Mon nouveau Blog "Rendez-vous à Fairlane Drive"



Je suis très fière de vous présenter en avant-première mon tout nouveau blog!
Il s'appelle "Rendez-vous à Fairlane Drive", et je peux vous dire que j'en ai sué pour le publier enfin! Pas très dégourdie avec wordpress, j'ai recommencé une paire de fois, avant de publier la version (presque) finale de mon nouveau bébé.

"Rendez-vous à Fairlane Drive", ça va causer de quoi?
Eh bien mon coco, t'es chanceux parce que ça va beaucoup parler de moi. Si si!
Oh allez, reviens, ça va être fun, tu vas voir!

C'est un blog axé sur la vie aux Etats-unis, enfin... MON ancienne vie aux Ztazunis, en Caroline du Sud.
J'y ai vécu près de 3 ans, alors forcément, il m'est arrivé des tonnes de choses méga intéressantes, des trucs amusants of course, des quiproquos, bref des supers souvenirs que je voudrais partager avec vous.
C'est un blog décalé, bien entendu sinon ce ne serait pas mon blog, et en musique (eh oui, encore). Un blog avec des courts articles, des plus longs, sans ordre chronologique puisque c'est le bordel dans ma tête!


Je vais t'expliquer des tas de choses, entre autre : comment accoucher aux USA (oui, il faut pousser, je sais, mais pas que.), comment commander au restaurant, pourquoi il y a un petit drapeau sur les boîtes aux lettres, comment ça se passe chez le coiffeur, au supermarché, qu'est-ce qu'ils mangent les Américains, quels sont leurs rêves... etc etc.

Enfin, c'est un blog sans jugements, et surtout un blog absolument pas politico-incorrect. Ce n'est pas chez moi que vous verrez des arguments bidons comme quoi les Américains sont tous obèses, sont des bouffeurs d'hamburgers, et se prennent pour les maîtres du Monde.
Non non t'as déjà "complément d'enquête", "enquête d'actualité" et toute la saga d'émissions de merde à la télé pour te bassiner avec ce genre de niaiseries racistes et non fondées.
Moi je vais te parler de la vraie vie. De ma rencontre avec des gens simples et vrais.

Allez, sans plus tarder, je vous invite à découvrir "Rendez-vous à Fairlane Drive - Autant en emporte la Scarlett aux USA {Souvenirs de la Caroline du Sud}"
Le blog c'est ici!
Vous pouvez aussi rejoindre la page Facebook.
Et je suis aussi sur Hellocoton!


Dobermanement vôtre,
Scarlett

mercredi 6 février 2013

Pomme en papillote, Cannelle et Miel


Hello la compagnie! Je reviens de loin, je me suis faite surprendre par la grippe. Une hyène qui m'a pas lâché la grappe pendant une semaine et demie. Je te dis pas, j'étais pas belle à voir... la fièvre a eu raison de moi, résultat: j'ai la voix de Richard Ankonina pour cause de blase embouteillé, le sex-appeal d'Armande Altaï, et la pilosité du Yéti (ben voui, j'suis une princesse poilue qui était déjà en retard sur son rdv chez l'esthétichienne... ajoute à ça une semaine et demie de coma végétatif, et tu obtiens une fourrure certes chaude pour l'hiver mais absolument pas glamour en période avancée de Saint-Valentin). Enfin je survivrai (d'un amour vivant) (je te survivrai comme un revenant) (mwouarf mwouarf), et mon suricate de mari en a vu d'autres. Enfin j'espère.
Passons donc.
Mon humeur de chacal s'en est allée (l'odeur aussi) et of course j'ai pas grand chose à te proposer. Ben vi, j'ai pas cuisiné pendant que j'étais malade, et comme je suis pas du genre à prévoir des recettes à l'avance; et bien je te propose üjürd'hui un truc tout simple. C'est trop d'la balle la simplicité, surtout quand c'est grave bon (t'as vu comme je maîtrise le "djeuns" seconde langue?).


Alors voici une papillote de pomme, fondante, épicée et crémeuse. Et très saine pour tes fesses puisque c'est dans mon bouquin Weight Watchers "Petits Prix" que j'l'a trouvée et que ça ne vaut que 2 petits ProPoints. Et yes, ça se cuit au micro-ondes! What the phoque? Au micro-ondes? T'as bien lu mon agnal, moi aussi j'étais aussi septique qu'une fosse en lisant ça. Mais ça valait le coup!

Mais dis-moi, on va écouter du bon son pour mon retour? Une fanfare? Une farandole? Que dis-je, une symphonie? Oh et puis non, ce sera Donovan avec "Catch the Wind". Encore mieux!


Ingrédients pour 1 personne (2PP)
  • 1 pomme (ici une golden)
  • 1 petit suisse (ici allégé)
  • cannelle
  • 1 cuillère à café de miel

Comment qu'on fait?
  • Éplucher la pomme, enlever le trognon.
  • L'emballer (la pomme, pas le trognon, hein) dans du film alimentaire en serrant bien, comme une papillote.
  • Poser la papillote sur l'assiette du four à micro-ondes. Chauffer 2 minutes à 800 watts.
  • Déballer la pomme, la poser dans une coupelle, la couper en deux, ajouter le demi petit suisse, saupoudrer d'un peu de cannelle et verser un peu de bon miel.
Bone Appétouze!

Article sélectionné par Libéfood
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...