mercredi 27 novembre 2013

Terrine de volaille aux noix de cajou

"Le Pâté, c'est la vie!" C'est ce que ne cesse de me répéter le Suricate qui pourrait se damner pour un bon patoche. 
La langoustine aussi se rue sur la marchandise si elle décèle une infime odeur de charcot'. 
Alors forcément j'ai voulu me la péter "Wonder wife-mom", j'ai pris mon courage à deux pieds et je me suis lancée dans la confection d'une terrine home-made by myself , mes p'tites mimines délicates (huf huf) et un bouquin de recettes quand-même. Ben oui, pour une première j'voulais pas m'louper.


C'est donc grâce à mon super livre "Mon p'tit poulet" (offert par la charmante et décalée blogueuse culinaire d'"Humour, Gloire et Beauté") que je me suis lancé un défi "Pâté".
Oui je sais, y a plus glam' comme défi...
En attendant tu m'croiras ou pas, ce fut fastoche!! Finegueur ine zeu nauze!
Bon, of course, c'est pas la terrine chiadée "pâté grand-mère" que ton p'tit charcutier sur le marché te vend, un crayon coincé derrière l'oreille : "Et pour vous, ma p'tite dame, ce sera quoi? Un peu de mou pour le chat?"
En tout cas, nous, on s'est régalés. Le suricate a même gémi en poussant un "Hmmmmmm!" très excitant, un bout de pâté coincé entre les crocs. Charmant!

Allez, je te laisse la recette, tu vas voir, y a pas plus simple! Par contre, n'hésite pas à diviser les quantités par deux si tu ne comptes pas inviter un camp de scouts à ta table parce que sinon tu risques de grailler du patoche pendant des jours et des jours!

T'aimes mes recettes simples et originales? T'aimes lire mes âneries et tu me trouves formidab'? Ben rejoins vite ma page FesseBouc, qu'est-ce que t'attends? Allez, clique ici dont!
On s'écoute Rodriguez avec "Sugar Man", rien à voir avec la recette... bien que, si ça se trouve il est à la tête de la "Confrérie du Pâté", qui sait?


Ingrédients pour 4 petites terrines
  • 200 g de blancs de dinde
  • 250 g de foies de volaille
  • 150 g de lardons fumés
  • 100 g de noix de cajou salées
  • 2 oeufs
  • 1 petit verre de Lillet rouge (j'avais pas de Porto)
  • sel et poivre
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180C
  • Mixer grossièrement la dinde et les foies de volaille et transvaser dans un saladier.
  • Ajouter les lardons, les oeufs, le lillet, les noix de cajou. Saler, poivrer et malaxer le tout avec les mains jusqu'à ce que le mélange soit plus ou moins homogène.
  • Répartir a préparation dans 4 petites terrines à couvercles ou une grande.
  • Poser le tout dans un grand plat à gratin par exemple et verser de l'eau dans ce dernier afin de faire une cuisson au bain-marie.
  • Enfourner pour 1h30 environ si ce sont des petites terrines, un peu plus pour une grande.
  • A la sortie du four, laisser le tout refroidir à température ambiante avant de conserver au frais une demie-journée avant de déguster.
Bone Appétouze!

Article à la Une sur Libéfood

jeudi 14 novembre 2013

Tartelettes aux pommes sur des tranches de Quatre-Quarts


Fin septembre j'ai reçu un super colis supraïze de chez Ker Cadelac. Et dans le colis, encore une fois y avait une tonne de produits terriiiiiiibles; et je dis pas ça pour faire de la lèche, hein. Parce que faut l'dire quand c'est bon, quoi.
Déjà les "Mini's" (les petites boules choco) ont été dévorées en un fragment de seconde par la Princesse Langoustine...
L'assortiment de palets et galettes a servi à "creumbeuliser" les p'tites verrines desserts chicos.


Et puis avec les tranches de quatre-quarts, j'ai fait des tartelettes aux pommes de derrière les fagots!
Super fastoche et rapidos à faire, hop, hop, hop; tu te la pètes au goûter quand tes mioches rentrent de l'école. Ca en jette, et c'est bon dans ton caleçon!
Pour cette recette, je me suis un peu inspirée de la Tarte aux Pommes de ma mamie, la fameuse tarte qu'elle nous faisait quand on était petits pour nos anniversaires.
J'y ai ajouté quelques touches modernes et épicées grâce aux graines de pavot et à la cannelle.

Allez, sans plus tarder voici la recette et je vous laisse en compagnie des Wings avec "Mull of Kintyre".
En attendant n'hésitez pas à rejoindre ma page FesseBouc en cliquant ici!

Ingrédients pour 6 tartelettes
  • 6 tranches de Quatre-Quarts Tranché Ker Cadélac
  • 2 petites pommes coupées en lamelles
  • 1 petit oeuf
  • 50 g de sucre
  • 40 g de beurre demi-sel ramolli
  • 6 pincées de cannelle en poudre
  • 6 pincées de graines de pavot
  • 6 cuillères à soupe de compote de pomme
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180 C
  • Étaler la compote sur chaque tranche de quatre-quart, y saupoudrer délicatement une pincée de cannelle.
  • Déposer les lamelles de pomme sur la compote en les faisant se chevaucher légèrement.
  • Dans un petit bol, mélanger l'oeuf, le beurre ramolli et le sucre à l'aide d'un fouet. Avec un pinceau de cuisine, badigeonner généreusement chaque tartelette de cette préparation et parsemer quelques graines de pavot.
  • Poser les tartelettes sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé avant d'enfourner pour 10 à 15 minutes.
  • A la sortie du four, attendre une dizaine de minutes avant de les déguster tièdes si on est gourmands sinon attendre que les tartelettes refroidissent, elles auront ainsi plus de tenue.
Bone Appétouze!

mercredi 16 octobre 2013

Burger façon crêpe complète et frites de blé noir


Eh ben voilà, depuis le temps que j'en rêvais, j'ai enfin réussi à mixer ma Bretagne et mes Etats-Unis si chers dans un seul plat! Et autant vous dire que ça envoie du bois!


J'ai immédiatement organisé une réunion brainstorming avec mes autres moi dans ma tête. Pour plus de tranquillité, j'ai choisi une période calme: la nuit. Et en position allongée. Voilà, maintenant tu sais comment j'élabore des recettes un peu farfelues.
Le lendemain, j'ai gribouillé un petit croquis, j'ai bafouillé deux ou trois mots à ce propos au suricate qui, les yeux dans le brouillard m'a vaguement gratifié d'un "gneu?!" et m'a conseillé de faire quelque-chose que je n'ai pas compris.


Bref, pour en revenir à nos moutons, l'idée des frites de blé noir n'est pas de moi, je dois bien l'avouer. Il y a pitêtre un an, en feuilletant le magazine gratos qu'on reçoit dans la boîte aux lettres, tu sais le mag rempli de pubs que personne ne lit. Eh bien il y avait une recette de steaks accompagnés de frites de blé noir. Ca m'avait tapé dans l'oeil et j'avais gardé l'idée pour un jour où j'aurais le temps... c'est dire que le temps passe vite!

Pour ce qui est du burger, je voulais garder les ingrédients d'une crêpe complète mais c'était bête de pas voir l'oeuf miroir comme sur la galette, c'est justement pour ça qu'on choisit la complète, pour avoir le plaisir de crever l'oeuf et de faire des mouillettes une fois qu'il coule.

C'est donc lors d'un énième réfléchissement à me faire sauter les neurones que j'ai pensé faire un trou dans le pain avec un verre à digestif comme emporte-pièce, nickel pour accueillir un jaune d'oeuf! Ben oui, j'ai clarifié l'oeuf, en gardant le blanc pour en faire une omelette mais sans jaune; et j'ai versé le jaune dans sa petite cachette.


L'idée c'est de crever l'oeuf et de se servir des frites de blé noir comme de mouillettes. Après, tu croques dans ton "burger complète" et tu savoures!

Allez, je file, demain je me fais opérer de l'oeil gauche... ouch! Autant te dire que j'ai les boules, j'ai les glandes, j'ai les crottes de nez qui pendent! Je sais tu t'en fous mais j'avais envie de me faire plaindre pour une fois, hé hé!
On s'écoute du bon son (Pearl Jam avec "Just Breathe") pour faire passer ce stress et on n'hésite pas à rejoindre ma page FesseBouc en cliquant ici.

Ingrédients pour le burger

  • 1 pain hamburger
  • 1 oeuf (on sépare le blanc du jaune)
  • 1 tranche de fromage genre leerdamer
  • 1/2 tranche de jambon blanc
  • 2 feuilles de salade
  • 2 tranches de tomate
  • beurre demi-sel pour étaler sur le pain


Comment qu'on fait le burger?

  • Préchauffer le four à 180C.
  • Beurrer légèrement le burger. Déposer la salade, puis les tomates, la tranche de fromage et le jambon.
  • Mettre une noisette de beurre dans une poêle bien chaude. Battre le blanc de l'oeuf en omelette, pas besoin de saler si votre beurre l'est déjà. Cuire une petite omelette blanche et la déposer sur le burger.
  • Trouer le pain du dessus avec un petit emporte-pièce rond (ou comme moi avec un verre à digestif). Ne pas jeter le rond ainsi obtenu. Il y a une petite astuce. Essayer d'en garder une petite épaisseur et l'emboîter à nouveau dans le pain (je ne sais pas si c'est clair). Ainsi, quand on déposera le jaune d'oeuf, il restera stable dans le pain.
  • Avant de déposer l'oeuf dans son petit nid, enfourner (une minute environ) le burger dans le four. Comme ça le fromage va fondre un peu et ton pain sera un peu craz (comme on dit chez moi).
  • Enfin, déposer le jaune d'oeuf dans le trou.



Ingrédients pour deux portions de frites de blé noir

  • 125 g de farine de blé noir
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • 1 oeuf
  • 25 cl de lait
  • 1 peu d'eau (environ 4 cuillères à soupe)


Comment qu'on fait?

  • Dans un saladier, mélanger au fouet l'oeuf, l'huile, le sel et l'eau.
  • Ajouter la farine et le lait. Bien mélanger, il ne faut pas de grumeaux!
  • Normalement il faut laisser reposer la pâte. Bien entendu je ne l'ai pas fait parce que j'étais trop à la bourre. Et c'était parfait comme ça.
  • Chauffer une petite poêle et mettre un tout petit fond d'huile. Verser la préparation dans la poêle jusqu'à former une grosse galette de 1 à 2 cm d'épaisseur. Couvrir et laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes.
  • Retourner le tout et cuire à nouveau une dizaine de minutes de l'autre côté, toujours en couvrant.
  • Réserver et laisser tiédir le tout.
  • Puis couper des lanières de 1 à 2 cm dans la grosse galette. T'as pigé, on va former des grosses frites qu'on fait revenir dans une poêle huilée pour les faire dorer. Ca dore assez vite, disons 5 minutes environ.
  • Servir aussitôt avec un burger façon crêpe complète!
  • Il va certainement te rester à toi aussi de la préparation (ça dépend du diamètre de ta poêle...) alors fait comme moi, garde ta pâte, rajoute un peu d'eau pour la désépaissir un peu et fait des crêpes pour le goûter ou pour ton repas du soir!


Bone Appétouze!

lundi 14 octobre 2013

Cigares au chèvre, miel et bacon


V'là t'y pas qu'on est mi-octobre et que mes fesses réclament déjà du reblochon, de la crème et des lardons! Diantre! Que mon popotin est gourmand! Faut dire qu'on se les caille un max ces derniers jours, les peaux de bêtes remplacent les plaids légers, on écoute des chansons tristes de chanteurs morts et on sirote un grog de rhum à toute heure de la journée, la goutte au nez.

Et pourtant, ben figure-toi que l'automne, c'est ma saison préférée! Bon, en même temps j'dois être tordue comme gonze car j'adooooOOOOoore les chanteurs morts, me réchauffer sous une fausse moumoute et boire du rhum grog!


Ici je te propose de mettre un peu de soleil dans ton assiette histoire de remonter le moral des troupes, j'vois la mine des gens que je croise et je sens qu'ils sont tristes et fatigués. Allez patafoin, te laisse pas aller, mouche-toi, viens lire mon blog et réchauffe-toi avec du bon son dans les z'oreilles (ici on s'écoute Noir Désir avec "Aux sombres Héros de l'amer")!
Profite des dernières salades et tomates du jardin, fais-toi une petite vinaigrette légère au vinaigre de xérès et croque dans un cigare de chèvre, miel et bacon!
Et en attendant rejoins-moi sur ma page FesseBouc en cliquant ici!


INFO WW: 8PP les 8 cigares (+1PP pour la vinaigrette: 1cc huile, 1cc vinaigre xérès, sel et poivre)


Ingrédients pour 1 personne (8 cigares)

  • 2 feuilles de bricks coupées en 4 chacune
  • 2 cuillère à café de miel (étalées au pinceau)
  • 40 g de chèvre frais (étalé au couteau)
  • 3 tranches de bacon (coupées en lanières ou gros morceaux)
  • thym frais (ou pas frais, c'est comme tu veux)


Comment qu'on fait?

  • Sur chaque quart de brick, étaler un peu de miel à l'aide d'un pinceau. Etaler ensuite un peu de chèvre avec un couteau, parsemer de thym et ajouter enfin le bacon.
  • Rabattre les côtés puis rouler la feuille de brick sur elle-même pour former un cigare. Procéder de la même façon avec le reste.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 180C jusqu'à ce que les cigares soient dorés et croustillants (ne pas hésiter à les retourner à mi-cuisson).


Bone Appétouze!

lundi 30 septembre 2013

Bun's (ou petits pains farcis à la viande si tu préfères)


Salut les biquets et les biquettes! Ca fait un moment que je ne suis pas venue vous poster une recette tout en vous racontant ma life de serial schkoumouneuse.
J'ai été absente tout ce temps (oh hé, en même temps, ça ne fait qu'une grosse semaine!), et j'm'en vas te dire pouqwé.
Figure-toi que j'ai subi une grosse détresse post-aérophagiale. En gros, j'ai eu une poche de gaz internationalement monumentale dans le bide; ce qui aurait pu me permettre de remporter plusieurs trophées mondiaux de "Air Biniou"... mais vu ma modestie légendaire, j'ai préféré le concert acoustique et intimiste pour mes proches. Le suricate et la langoustine, n'ont visiblement pas les esgourdes sensibles aux instruments Bretons. Dommage.


Bref, tout ça pour te dire que pour de vrai, ça m'a fait rudement souffrir tout ça. Bon, je sais c'est pas vraiment l'endroit pour parler de ça... mais en même temps, j'ai envie de te dire qu'ici on est chez moi. Et puis dans "blog culinaire", il y a fesse. Mon sujet est donc fort à propos.
Et qui dit fesse... dit fest-noz (prononcé "fesse nose", littéralement "nez dans les fesses" "fêtes de la nuit") , allez, chante Marcel! "Il a mis du vin plein son biniou, niou, niou; le bagadoù, doù, doù, le bagadoù, doù, doù, doù!"

J'arrête là mes conneries et je vous propose enfin la recette des Bun's. Cette recette, elle est parfaite (enfin à un poil de cul près)(décidément, on y revient toujours!) pour ma participation au concours anniversaire du blog de ma cop's "Marie cuisine pour 6"! En plus y a des légumes camouflés dedans, l'air de rien, c'est le top!
Viens tenter ta chance toi aussi, le thème, c'est le burger de tes rêves!


Ce bun's me fait forcément rêver puiqu'il est plutôt light (8,5 PP par bun's, moi avec un seul bun j'ai assez). Si, si! Et puis il est délicieux servi avec quelques potatoes maison (recette ici). C'est super moelleux, pas sec du tout, bref c'est gagnant!
J'ai trouvé la recette il y a déjà quelque temps chez "Mon royaume Weight Watchers", et depuis à chaque fois que j'en fais, c'est comme si le suricate retombait amoureux. Il serait presque près à aimer mon AIR Biniou, c'est dire!
En plus, ça me permet de refaire un peu de boulange alors youpi tralala!

Sans plus tarder, voici la recette, accompagnée de Juliette "Lapins!"; j'espère que ça plaira à Marie, parce que moi j'adore chanter cette chanson quand je suis de bon poil.

N'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc en cliquant ici; où promis, je ne parle pas de biniou... bien que.



Ingrédients pour 8 bun's (8,5 PP par bun's)

  • 480 g de farine
  • 250 ml de lait (je pèse 250 g)
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 1 cuillère à café de sel

Pour la garniture

  • 250 g de boeuf haché à 5% MG
  • 1 oignon
  • 2 cuillères à café d'huile d'olive
  • 1 poivron (ici: 1/2 poivron vert et 1/2 poivron jaune)
  • 1 courgette
  • 8 cuillères à café de concentré de tomate
  • quelques herbes ou graines (à comptabiliser) pour la déco sur le pain

Comment qu'on fait?

  • Préparer la pâte à pain au robot avec le crochet, ou bien dans la machine à pain ou encore à la main. Laisser lever jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.
  • Pendant ce temps, préparer la farce. Faire revenir l'oignon émincé dans l'huile (dans une poêle), ajouter les poivrons et les courgettes coupés en tout petits morceaux. Laisser cuire 10 à 15 minutes puis ajouter le boeuf haché. Saler et poivrer. Laisser encore mijoter une vingtaine de minutes et ajouter le concentré de tomate dilué dans un petit peu d'eau. Bien mélanger et réserver.
  • On retourne à la pâte à pain. Diviser le pâton en 8 boules. Si t'as pas besoin de faire autant de bun's, bien sûr tu peux faire du pain tout simple avec le reste de pâte (dans ce cas, il faudra réduire les quantités de farce).
  • Fariner le plan de travail et étaler une boule au rouleau à pâtisserie pour former un disque d'environ 15 cm de diamètre. Mettre 1 cuillère à soupe de farce au centre. Rabattre 4 coins vers le centre pour obtenir un carré, et encore les 4 coins du carré vers le centre. Pincer la pâte pour bien fermer hermétiquement le tout et retourner le bun, lui donner une jolie forme bien ronde. Recommencer avec les autres boules.
  • Poser le tout sur une plaque à biscuits recouverte d'un peu de farine, fariner légèrement les bou-boules. Attention, bien les espacer (faire deux fournées si besoin) et laisser reposer sous un linge une trentaine de minutes.
  • Préchauffer le four à 200C.
  • Déposer quelques graines (à comptabiliser pour les WW girls_ ou quelques herbes sur les bun's  et enfourner enfin pour une vingtaine de minutes.

Allez, juste pour rire... (c'est pas moi sur la photo, hein!) Source: le journal interceltique de Lorient

Bone Appétouze!

jeudi 19 septembre 2013

Rencontre entre deux blogueuses cu-culinaires et interview décalée de Marie Cuisine pour 6


Regardez-moi ces deux bombasses qui se la pètent sous le soleil la pluie Bretonne!?
C'est avec joie que j'ai eu la chance de revoir pour la seconde fois ma cop's Marie, du blog culinaire "Marie Cuisine pour 6". 
On a eu un été caniculaire cette année en Bretagne, un truc de foufou... plage tous les jours, eau à 20 degrés (du presque jamais vu!), soleil, soleil et soleil. Enfin. Sauf un jour. Le jour où Marie et moi avions décidé de nous retrouver en famille pour un pique-nique douille c'est toi l'andouille (la saucisson à ail et le pâté) sur la plage. 
On s'est donc carapatées dans une brasserie devant le port pour manger des moules (même que si y avait eu le double de moules, j'aurais pas dit non, parce que franchement, c'était des portions de lilliputiens!) et boire du muscadet.
Après avoir mangé nos trois moules, parlé beaucoup beaucoup mais presque pas de nos blogs; on a enfin rejoint la plage sans que la flotte ne défrise notre indéfrisable. Nous avons molkité pendant que nos progénitures jouaient; et Marie et moi, nous avons lamentablement perdu. Pitêtre trop occupées à bavarder comme des commères.

Pour rappel, Marie et moi nous étions rencontrées pour la première fois l'été dernier (voir mon article ici).

Résultat des courses, je n'ai pas eu le temps de lui poser toutes les questions qui me venaient à l'esprit. Alors pour me rattraper, voici en exclusivité et en avant-première VIP, l'interview décalée de Marie Cuisine pour 6!


1/ Marie, est-ce que c'est vrai que tu ne veux pas d'un cinquième enfant parce que sinon, tu serais obligée de rebaptiser ton blog "Marie cuisine pour 7"... et que du coup niveau référencement sur google et tout ça, ce serait la loose et que les gens ils te retrouveraient pas facilement? 
Effectivement, je ne veux pas de 5ème enfant, et je dois dire que tu viens de m'aider grandement chère Scarlett, parce que la prochaine fois qu'on me posera la question traditionnelle, qui arrive bien trop souvent  : Un petit dernier ? Et bien au lieu de répondre ce qui me vient à chaque fois c'est à dire :
_ Non mais ça va pas ou quoi ? t'as pas eu de jumeaux toi ça se voit, et en 3ème position en plus ? Parce que si y a bien un truc qui te vaccine contre les enfants c'est ça !! Alors non, JAMAIS, je dis bien JAMAIS je n'aurais d'autres enfants !!!!!! ….Mais j'adore mes 4 enfants, ils sont magnifiques !
Donc au lieu de passer pour une mère indigne et hystérique, je répondrai simplement : Non, tu comprends, je ne peux pas, rapport à mon blog, au référencement sur google, etc…. je vais en rester là !

Merci Scarlett pour ce coup de pouce que tu viens de donner à ma réputation de mère !!!!



2/ Marie, avant d'arrêter de travailler, de commencer à  boire de la bière dans ton canap' devant les feux de l'amür pendant que tes gosses sont à l'école; c'était quoi ton métier? 
Ah !! Je me rappelle de cette question que tu m'as posé l'autre jour entre 2 verres de muscadet et à laquelle je n'ai pas répondu je ne sais plus pourquoi ? Une interruption dans notre conversation sûrement  !!
Alors dans ma vie d'avant, mon métier était …. Suspens …. tenancière de sex-shop ? ( ça c'est juste pour que apporter un nouveau mot-clé d'entrée dans ton blog !!!)… Garagiste ?….les voitures me remercient tous les jours de ne pas l'être !! ...
Mathématicienne ?… Euh….non je ne crois pas !!!
Bon, en vrai c'est prof d'EPS ! Ouais, le sport c'était mon truc !! D'un autre côté avoir 4 enfants en 4 ans et les élever c'est un sport, je vous le confirme !!!!


3/ Marie, as-tu fait croire à quelqu'un que ce qu'il mangeait c'est toi que t'l'as fait, alors qu'en vrai c'était une boîte toute prête?
Je ne crois pas…. Je t'assure Scarlett, je réfléchi mais je ne vois pas ! Je préfère dire que je ne l'ai pas fait, car souvent c'est bien moins bon que ce que j'aurais pu faire moi-même ! Oui je sais je suis modeste !!!!!


4/ As-tu déjà fait manger à un de tes invités, un produit un peu limite niveau date de péremption, du genre un fromage légèrement vert sur les côtés que t'aurais un p'tit peu gratté l'air de rien?
Alors ça par contre oui !!!! ça m'arrive de temps en temps, enfin rarement ( Toi, lecteur privilégié qui a  la chance de pouvoir manger chez moi en vrai, saches que pour toi je ne l'ai jamais fait !!!!)….
Si plus personne ne veut venir je saurai pourquoi !!!


5/ Est-ce que t'es déjà allée sur d'autres blogs commenter des recettes en disant que c'était pas de saison, que ça avait l'air dégueulasse, que la photo était moche ou que c'est pas comme ça qu'on cuisine cette fameuse recette pour de vrai dans la vraie vie des vrais gens?
AHAHHAHHAHAAHAHAHHAHA !!!
Non, Scarlett, comme toi je ne l'ai jamais fait.
Certaines le font très bien, c'est même un genre de sport sur la blogosphère j'ai l'impression !!! Alors laissons-leur ce talent !
Je dois dire que ça ne me viendrait pas à l'idée de le faire, mais c'est sûrement parce que je ne me prends pas au sérieux. Je tiens un blog de cuisine, pas un restaurant 3 étoiles !!!! Je trouve qu'on est là pour s'amuser et se faire plaisir, quel est l'intérêt de dire à quelqu'un c'est moche, ou ça n'a pas l'air bon ? Je suis pour la critique, mais si elle est constructive uniquement !

********

Voilà, maintenant vous en savez un peu plus sur Marie Cuisine pour 6! Mais Marie, en plus d'avoir un humour très décalé, (et de rire comme une baleine à chaque blague pourrie que je peux lancer) sait aussi très bien cuisiner pour de vrai.
Je vous ai donc fait une micro sélection de mes recettes préférées que vous pouvez aussi retrouver sur son blog!

Petits choux chorizo tomates

Croquettes de pâté HENAFF

Gambas croustillantes au beurre de coriandre

Et pour finir, Marie organise un concours pour fêter les deux ans de son blog. Le thème? C'est le burger! Youpiiiii, ça tombe bien parce que moi, les burgers, j'adooooOOOOooore ça!
Alors toi aussi participe pour tenter de gagner des cadeaux de foufou!



A bientôt les p'tits gnous!
Je vous laisse en compagnie de Mumford & sons "Roll away your stone"

Scarlett à bicyclette

mardi 10 septembre 2013

Burger tomate-mozza-poivron et Potatoes maison


Salut les mignons! Üjürd'hui, en exclusivité VIP, en direct live de ma maison; je te livre le secret du mac-dalle light (et végétarien) et qui coûte pas un bras (oui, enfin, c'est pas non plus un casse dalle à la bouillasse, hein... faudra quand-même que tu achètes quelques ingrédients).

Y a Bowie à donf dans mes z'oreilles, j'ai la patate.. et ça tombe bien parce que justement, on va aussi causer pomme de terre grâce à ces succulentes potatoes qui ressemblent à des vraies, la friture en moins. Bip-bip!

Alors pourquoi je te propose pas un truc bien fat, alors que je clame depuis toujours haut et fort que "le gras c'est la vie"?
Bon, ben.. "le gras light c'est la vie"... ça te va?
En attendant maintenant je re-rentre dans mes anciennes fringues et je me trouve magnifaïque (comme dirait la gonze écervelée souvent habillée comme un chu dans relooking je sais plus quoi à la téloche) et j'ai repéré plein de tenues trop canons de la mort dans une boutique hors de prix. Bon, ça c'est un autre problème.

Bref, au bout de 4 mois de "rééquilibrage alimentaire" qui m'a pas coûté un rond (merki les forums Weight watchers), me voili me voilou avec 8,3 kilos en moins. En plus j'ai pas fait d'efforts particuliers si ce n'est de compter ce que je mange et me limiter un peu sur l'apéro les week-ends.
Je reste super motivée, il reste encore un peu de boulot mais tout doucement j'y arrive.
En plus à la maison tout le monde mange la même chose que moi, et trouve que ce que je cuisine, c'est carrément meilleur (ben tiens, si ça s'trouve c'était dégoulasse avant!).

Pour en revenir à ces burgers divins. C'est le mot, vraiment. J'ai trouvé la recette sur le mag ww de cet été, j'ai un tout petit peu modifié le bousin pour aller plus vite et j'lui ai rajouté des potatoes (recette trouvée chez Jojo Cuisine! Mais qu'il est top ce blog!) extras croustillantes et super fastoches à faire. Tu commences à me cerner... j'aime la facilité!

On obtient donc un "menu" burger et potatoes pour 10 PP au total. Et parole de morfale, on n'a plus faim après! Les non-régimeurs se régalent aussi et ne cherchent pas à grailler un gnou par la suite pour assouvir leur faim puisqu'ils sont tout aussi rassasiés.
Alors? Comme dirait Gaspard... elle est pas belle la vie?

Allez, je file répondre à vos messages sur la page FesseBouc. Je rappelle que je n'y montre pas mes fesses mais que vous pouvez toutefois m'y rejoindre en cliquant ici.
On s'écoute David Bowie (ah! Ca faisait longtemps!) avec "Oh you pretty things".


Ingrédients pour 1 hamburger - 7 PP

  • 1 gousse ail pressée
  • 1/2 poivron coupé en lanières (ici un jaune)
  • 1 pain hamburger
  • 1 tout petit peu d'oignon en fines lanières (là j'en n'avais plus, mais c'est vraiment meilleur avec)
  • 1 peu de salade (ici trois feuilles de coeur de laitue)
  • quelques feuilles de basilic
  • 1 cuillère à café de ketchup
  • 30 g de mozzarella coupée en tranches
  • quelques gouttes de sauce tapatio (ou à défaut de tabasco)
  • quelques tranches de tomates


Comment qu'on fait?

  • Dans une petite poêle anti-adhésive, mettre le poivron et l'ail à cuire à couvert à feu doux avec un tout petit fond d'eau, jusqu'à ce que le poivron soit bien tendre.
  • Pour le montage du burger:
  • Sur le pain du dessous, étaler le ketchup, puis poser la salade, ensuite déposer les tranches de tomates et l'oignon rouge, continuer avec les tranches de mozza. Saler un peu la mozza. Poser sur la mozza quelques feuilles de basilic, enfin les lanières de poivron et pour terminer, quelques gouttes de sauce tapatio (ou tabasco) pour relever le tout.
  • On ferme avec le chapeau du burger, on appuie bien et on dévore le tout avec délice!


Ingrédients pour 1 portion de potatoes - 3 PP

  • 100 g de pomme de terre (spéciales frites)
  • 1 cuillère à café d'huile
  • sel
  • paprika (beaucoup)
  • herbes de provence (beaucoup)


Comment qu'on fait les potatoes?
Eplucher la patate. La laver. Couper des grosses frites au couteau, les laver et bien les éponger.
Les mettre dans un ziploc, ajouter le sel, le paprika et les herbes de Provence. Mélanger  en remuant le sachet pour que les épices se mêlent bien aux frites, tout doit être recouvert.
Ajouter l'huile, mélanger à nouveau et laisser au frais le temps que le four préchauffe.
Mettre le four à préchauffer à 210 C.
Déposer les potatoes (qui ont rendu un peu de jus et c'est pas grave, on le laisse) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15 minutes environ (l'idéal c'est de les retourner à mi-cuisson).
Déguster aussitôt à la sortie du four. Enfin, faut souffler dessus un peu avant, hein!

Bone Appétouze!

jeudi 5 septembre 2013

Le Hérisson apéritif pour un anniversaire qui déchire


Dimanche c'était l'anniversaire de ma langoustine... 4 ans déjà que ma princesse des Prouts remplit d'amür mon p'tit coeur tout mou de man-man Doberman.
Pour l'occasion j'ai voulu lui préparer un p'tit truc coco pour grignoter à l'apéro. Je me souvenais que ma queen mother à moi aussi me préparait des trucs sympatoches du même genre quand j'étais gamine et j'adorais ça.

Je suis donc allée farfouiller sur internenette, à la recherche d'un hérisson qui ressemble vraiment à un hérisson. Oui, parce que bon, la langoustine... tu lui la fais pas à elle. Si ça ressemble pas à la bestiole sus-nommée, ça va pas lui aller. Elle va te dire "Mais non voyons, c'est pas un hérisson! Tu vois bien que ce sont des cure-dents avec des olives, des tomates et du surimi; plantés dans du pain, voyons! Maman t'es bê-bête or what?". Pour être sûre d'être une maman qui déchire (comme dans la pub... j'adore cette pub!), j'ai trouvé sur un blog (que je ne connaissais pas et qui est génial "La table de Stef") un beau modèle de hérisson qui claque des fesses! Je l'ai garni de petites choses que la langoustine adore. En plus ça change des chips, ça gave moins et vu le menu qui suivait, crois-moi... il valait mieux!
Évidemment la langoustine était RAVIE! C'était la fête! Il n'est plus rien resté de ce pauvre hérisson.

Super rapide et facile à réaliser, je l'ai préparé dix minutes avant de commencer zi apéro. J'ai mandaté le suricate pour qu'il détourne l'attention de The Farting Princess (il l'a emmenée à Liroï Meuwline acheter un pot de peinture et une ampoule) (wouhouuuu trop funs les z'annifs chez nous!) pour que je puisse m'occuper de l'"Affaire Hérisson" tranquillou.

Allez, sans plus tarder je t'explicationne le déroulement du bastringue et en attendant on s'écoute Pierre Perret avec sa superbe chanson "Lily"... Une chanson toujours d'actualité malheureusement, une chanson triste mais une chanson très belle. Belle comme ma Lily à moi!

N'oublie pas: je suis sur FesseBouc aussi, alors tu peux cliquer ici pour rejoindre ma page. Pas de compte twitter parce que j'y comprends rien. Gneu. Mais sinon y a aussi la newsletter, tu peux t'y abonner (c'est dans la colonne de droite du blog).


Ingrédients pour un hérisson qui s'y frotte, s'y pique:

  • tomates cerises (1 grosse barquette)
  • 40 olives vertes dénoyautées environ (c'est important, hein. Faudrait pas que les gosses s'étouffent)
  • knacki balls (1 boîte)
  • 1 melon coupé en cubes
  • quelques bâtons de surimi coupés en trois
  • 1 citron jaune pour la tête du hérisson
  • 2 clous de girofles pour les yeux
  • 1 grosse boule de pain
  • des cure-dents


Comment qu'on fait?

  • Super fastoche Mikeline! 
  • Si la boule de pain est trop bombée et que t'as peur que ton hérisson ressemble à une tortue, dans ce cas tu fais comme moi, tu scies le bas du pain (tu le gardes pour ton goûter, grillé ce sera un délice!).
  • Tu plantes les clous de girofle dans un citron coupé en deux dans la longueur, afin de lui faire ses yeux.
  • Sur une jolie assiette, un plateau ou que sais-je... tu poses le pain et le citron côte à côte (moi j'ai découpé un peu le pain pour rapprocher le citron). Et tu commences à piquer tes ingrédients en lignes bien régulières pour faire tout joli.
  • En attendant de le présenter pour l'apéro, tu le conserves au frais (mais pas trop longtemps non plus, hein. Genre le fais pas la veille pour le lendemain sinon ton melon et tes trucs frais vont être tout pas bons et les goûts vont un peu se mélanger).


Bone Appétouze!

jeudi 29 août 2013

Lasagnes aux courgettes, chèvre et pesto rouge


Allez hop, on relâche pas les efforts, je continue dans ma kekette quête du poids idéal. Hors de question de bouffer du légume bouilli et de m'interdire un bon bout de calendos ou de fromage qui pue pour autant. Je veux bien dégager ma graisse progressivement mais pas à n'importe quel prix!
J'veux un truc gourmand, un truc malin, j'veux du croquant, j'veux d'la texture (Cyril Lignac, sors de ce corps et retourne faire des frites dans tes cheveux gras!)...

Voici donc un p'tit plat sympatoche, une tuerie internationale, en plus avec des courgettes; et moi j'adoooOOOOOooooore les courgettes. C'est ma couz chéwie de l'amour comme c'est beau qui m'a filé cette recette trouvée chez weight watchers. Après avoir modifié un tout petit chouille quelques trucs, voici le résultat : un truc de foufou!
Pour les végétariens, c'est top parce qu'il n'y a pas de viande. Pour les autres, ben ça ne fait pas de mal une petite cure sans bidoche; et du coup pour les WW girls, ça fait un repas délichious pour pas trop trop de points (10,5 PP la part)!

Allez, je file tondre ma pelouse. La vraie, hein. J'suis déjà allée chez l'esthéticienne hier. Je vous laisse aussi en compagnie de good music : Bob Dylan avec "Ballad of a thin man".
Retrouvez-moi sur ma page FesseBouc en cliquant ici! A bientôt les mignons!



Ingrédients pour 2 personnes (10,5 PP la part)
  • 2 courgettes moyennes coupées en fines rondelles
  • 1 cuillère à café d'huile d'olive
  • 120 g de plaques à lasagnes (je crois que ça fait 7 plaques)
  • 4 cuillères à café de pesto rouge
  • 60 g de fromage de chèvre frais
  • 4 cuillères à café de crème fraîche à 5%MG
  • sel et poivre
  • du basilic pour la déco


Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 200C.
  • Dans une grande poêle très chaude, mettre l'huile d'olive et faire dorer les rondelles de courgettes de chaque côté, les saler et les poivrer. Baisser le feu une fois qu'elles sont bien colorées.
  • Pendant ce temps, cuire les feuilles de lasagnes dans une casserole d'eau bouillante salée. Quand elles paraissent cuites, les égoutter et les rincer sous l'eau froide pour éviter qu'elles ne collent entre elles.
  • Ajouter le pesto dans la poêle avec les courgettes et bien mélanger.
  • Dans un plat à gratin, déposer deux plaques de lasagnes dans le fond, l'une à côté de l'autre. Déposer sur le dessus la moitié des courgettes au pesto et 1/3 du fromage de chèvre.
  • Déposer une nouvelle couche de plaques de lasagnes (donc deux plaques l'une à côté de l'autre), puis le reste de courgettes et encore 1/3 de fromage de chèvre.
  • Enfin, déposer le reste de plaques de lasagne sur le tout, ajouter le reste de fromage de chèvre et la crème fraîche en filet sur les pâtes. 
  • Enfourner pour une dizaine de minutes jusqu'à  ce que le chèvre fonde et colore légèrement. Décorer avec quelques feuilles de basilic au moment de servir.


Bone Appétouze!


jeudi 22 août 2013

10 recettes à réaliser avec des courgettes

 

Me voilà de retour les biquets et les biquettes. Après tout ce temps passé chez moi en Bretagne, il a bien fallu rentrer dans le Chnord pour entamer mon hibernation de Doberman mal léché... Et voilà que m'attendaient sagement dans le potager, des tonnes de godemichets courgettes! 
Si toi aussi tu préfères la cuisiner plutôt que de t'en servir comme d'un objet sexuel (ouch!); voici quelques idées sympatoches et fastoches pour sublimer la courgette!


Bon, t'as bien compris, pour ma grande rentrée sur la blogo, je me foule pas trop. Et tu as raison, mais c'est pour mieux préparer des nouvelles rubriques (hin, hin, tu vas voir, ça va envoyer du pâté!) et accessoirement parce qu'il fait encore beau et que je compte bien me faire dorer la tong quelques jours plutôt que de rester enfermée dans la casbah devant mon ordi.

Allez, zou, Pat Le Guen, balance les recettes, nom des Gast!

Soupe de courgette jaune au cumin

 http://cabouffeundoberman.blogspot.fr/2015/09/soupe-de-courgette-jaune-au-cumin.html



Caviar de courgettes

 http://cabouffeundoberman.blogspot.fr/2015/06/caviar-de-courgettes.html



Lasagnes aux courgettes, chèvre et pesto rouge

 http://cabouffeundoberman.blogspot.fr/2013/08/lasagnes-aux-courgettes-chevre-et-pesto.html


En plus, c'est du light! Et vouais, c'est une recette WW! Méga bon, ça présente super bien, de quoi te la péter en société!






Super fastoche à réaliser pour un effet de déglingos! Et puis, c'est bon, c'est frais, c'est fin, ça s'mange sans faim!



Vite fait, bien fait, mais avec du goût poil au gnou!




Encore une recette light, mais délicieuse! Idéale pour la semaine... ou pas, après tout c'est plutôt canon!



Le Cake à la Courgette (poil aux roupettes)

A l'apéro, ou en entrée. Tiens, ben pour ton pique-nique douille, c'est pas dégueux non plus!

Nickel avec un petit toast au foie gras. Et pis, tu peux mettre dans des bocaux pour conserver!


Bone Appétouze!

mardi 30 juillet 2013

Les Résultats du concours (enfin!) des 3 ans du blog...


Allez hop, il était temps, voici enfin les résultats du concours!
Je vais pas vous faire un long discours parce que j'avais déjà bücüp causé lorsque j'avais lancé le concours. Alors pour faire court, je vous remerkie du fond du zlip parce que franchement, vous vous êtes vraiment tiré les pouces du popotin; vous m'avez z'épatatée, vous avez joué le jeu à fond et rien que pour ça BRAVO! Moi qui pensais faire un bide avec mon concours, ben finalement vous avez été nombreux à participer et à me faire plaisir par la même occasion. Mon p'tit coeur tout tendre de cabot tout doux aimerait faire gagner la majorité d'entre vous... mais comme je suis quand-même un Doberman perfide aux crocs acérés; j'ai quand-même fait un choix (aidée par mon jury à l'univers impitoyable: ma famille.) et il ne fut pas aisé!

Il y a donc 4 prix décernés.
Ah non, pardon. On me souffle à l'oreillette qu'il y aurait un 5ème prix exceptionnel. Le prix coup de coeur du jury! Vouais, je sais, on est des fous!

Allez, c'est darty mon kiki, voici les résultats!


Pour le premier prix décerné au gagnant de la formule GROS DOBERMAN

c'est Chris du blog Cuisine de tous les jours qui gagne grâce à sa sublime recette : "De la sauce chien, des demoiselles, pour Doberman Breton" ou ses "Langoustines à la sauce chien"

Cuisine de tous les jours

Bravo Chris, tu as émoustillé tous les membres du jury avec ta recette! Elle sera testée rapidement avec des langoustines pêchées au large de Trévignon!
Tu as donc remporté le premier prix!



Pour le second prix décerné au gagnant de la formule Bulldog Baveux
C'est Galou du blog "Once upon a cook" qui gagne le second prix. Bravo Galou pour ton ode à moi-même qui retrace avec beaucoup d'humour ma vie de blogueuse (t'es allée farfouiller dans le blog pour trouver plein d'infos croustillantes, hin hin, petite coquine! Ca m'a bücüp tüchée!)

"Il était une fois, un doberman…
Pas le doberman qui pue, qui pète, qui prend son cul pour une trompette. 
Non pas celui-là. Celui avec un tutu et des paillettes! 
Scarlett_Tutu
Merci Mr Google…
 
Je reprends…
Il était une fois un doberman qui vivait dans un pays far far (breton) away.
Ce doberman n’était pas comme les autres doberman.
Il vivait dans une maison en forme de croquette pour chat avec un suricate et une langoustine.
Bob l’éponge peut se rhabiller à côté!!
 
Ce doberman avait beaucoup voyagé. La Bretagne, sa terre natale, les States et maintenant, par chez lui (poil au kiki).
Ces voyages l’avait beaucoup fatigué.
Alors, pour se relaxer, il mangeait des steaks qui font roter.
« Mais que diable, est-ce cette odeur? » disait son aimé!
« Ce sont les steak pour Minicouille, parbleu!! » répondait-il!
Et oui, le doberman, chaussé de son tablier et slanket de princesse, faisait des tours de magie devant son chaudron.
Car, l’histoire ne le dit pas (ah bin si en fait), mais ce doberman avait des pouvoirs.
Il avait le pouvoir de cuist’enfolie!
Il pouvait touiller pendant des secondes afin de réaliser des potions dégustativement dégustables!
Il avait aussi le pouvoir de proz’denfer, qui permettait d’aligner des mots les uns à la suite pour faire des phrases.
Un pouvoir tellement magique!
Ses pouvoirs, le doberman les utilisait pour sauver le rhum et l’ornithorinx !
Que c’est merveilleux.
Ainsi, jour après jour, le doberman touillait, rotait et nous faisait rêver avec sa prose abracadabrantesque sur son parchemin on line (son blog quoi!).
Longue vie à ce doberman!
FAIM!"



Pour le troisième prix décerné au gagnant de la formule Epagneul Breton

c'est Hélène du blog "Les mets Tissés" qui gagne grâce à sa chanson complètement décalée et disons plutôt pas mal assaisonnée... "Vis ta vinaigrette" de Marc Drouin


Bravo Hélène, grâce à toi toute la famille a chanté vis ta vinaigrette chaque jour de ce mois de juillet! En tout cas c'est une sacrée découverte, je me marre encore! Tu as donc gagné le troisième prix!



Pour le quatrième prix décerné au gagnant de la formule "Petit bichon frisé"

C'est Psychine Alix (Paola Allam) (pas de blog) qui a proposé :  6402 fois et qui a trouvé pile poil la réponse exacte à la question subsidiaire! Bravo à toi, ça c'est ce qui s'appelle "avoir le cul bordé de nouilles"!!! Tu remportes donc le quatrième prix!

La recette de la "Tarte aux pommes de ma Mamie" a donc été consultée au total (au 14 juillet 2013 23h59, date de fin du concours): 6402 fois!




Et le cinquième prix surprise "Coup de coeur du Jury est décerné à..."

Mes P'tits biscuits gourmands pour ses "Sablés inspiration Bretagne pour Gros Doberman"
Bravo à toi, ta mise en scène, et l'idée étaient vraiment trop chouettes! Ca méritait amplement un cadeau surprise! Je vais te concocter ça aux petits oignons!

do10


******

Voilà les poulets! J'espère que vous êtes contents et surtout n'oubliez pas de m'envoyer votre adresse postale par email à cette adresse: cabouffeundoberman@gmail.com
afin que je vous envoie vos colis.

Bravo à tous ceux qui ont participé, merci aussi à ceux qui n'ont pas participé (faute de temps, d'idées, etc) mais qui m'ont envoyé des petits messages sympatoches. 
Et puis un grand grand merci à mes partenaires  Ker Cadélac (et le Bureau de Presse Agroalimantaire), ainsi que La Paimpolaise pour les chouettes cadeaux offerts aux gagnants!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...