vendredi 21 décembre 2012

Sirop de Noël à la Mandarine


Hello Hello les bichons! Je la fais pas longue aujourd'hui car j'ai mille trucs à faire, comme finir d'emballer mes paquets, comme commander des sushis, imprimer mes menus de Noyel, acheter des fruits erotiques exotiques chez mon p'tit marchand sexy boum boum (pourvu qu'il ne lise pas ce blog!), passer à la poste, au drive, et si ça t'intéresse... faire caca aussi (non!!! Elle n'a pas osé! Ben si...).


Donc aujourd'hui je te propose un super sirop de Noël à la Mandarine. Oui, bon, je sais j'exploite à fond la carte NoYel ces derniers temps; et j'ai envie de te dire qu'en même temps, c'est de saison. Je vais pas non plus te parler de la sexualité de la loutre et de son mode de reproduction...bien que. Je pourrais t'en parler.


Mais ceci est une autre histoire, revenons-en à notre sirop de mandarine. J'ai trouvé la recette sur le super site "Sunrise Oversea", si t'y vas faire un tour, je te préviens, tu resteras des heures farfouiller à la recherche de bonnes idées!


Pour l'emballage cadeau que tu vois en fond sur la photo, je me suis inspirée du super dossier Hellocoton; et les étiquettes de la bouteille, c'est moi que j'l'ai ai faites en reprenant la forme des étiquettes de bouteilles de limonade. Je me suis créé une petite charte graphique "Ca bouffe un Doberman" pour NoYel!
Allez, je file, je te laisse en compagnie de good vibes avec Mon chéri David Bowie et "I can't help thinking about me"!


Ingrédients
  • 10 mandarines et leurs zestes
  • 500 g de sucre en poudre
  • 125 ml d'eau
  • 1 bâton de cannelle

Comment qu'on fait?
  • Mettre dans une casserole le sucre et l'eau et faire chauffer sur feu doux pour commencer, puis quand le sucre est bien dissoud; porter à petite ébullition.
  • Pendant ce temps, zester les mandarines et ajouter le bâton de cannelle, ainsi que les zestes dans la casserole; dès que l'eau frémit.
  • Laisser mijoter tout doucement pendant une quinzaine de minutes.
  • Puis ajouter dans la casserole le jus de toutes les mandarines et laisser cuire jusqu'à obtenir un sirop assez épais.
  • Filtrer le tout avec une passette ou un chinois et verser dans des bouteilles préalablement ébouillantées. Refermer tout de suite la bouteille.
Bone Appétouze! 
sirop, mandarine, fruit, clémentine, goûter, boisson, cannelle, noël 
 
Article à la Une de Libéfood

jeudi 20 décembre 2012

Thé de Noël (maison) pour un Réveillon Magique


Quand mon frangin et moi nous étions petits, nous fêtions toujours Noël le 24 décembre, au moment du goûter. Ma man-man nous demandait de rester bien sages dans nos chambres (donc c'était la foire du zlip, tu te doutes) et quand elle nous appelait pour descendre prendre le goûter; tu pouvais être sûr que le Père-Noël était venu boire le café avec elle et manger une clémentine, le tout pendant notre absence. La preuve: il y avait une tasse posée sur la table du salon avec un fond de café, et juste à côté, des épluchures de clémentine. Mais la cerise sur le pancake, c'était tous les cadeaux qui trônaient autour du sapin. C'était magique! Tous les ans on gobait l'histoire, même quand j'étais trop grande pour y croire...j'avais quand même les yeux qui brillaient!
On ouvrait alors tous les paquets (Ma mère avait pris grand soin d'emballer chaque petite babiole séparément pour donner l'impression qu'il y en avait beaucoup) et on était les Rois du Monde.



On prenait alors le goûter, puis notre douche et on repartait chez mon papy et ma mamie fêter Noël en famille avec les cousins. Là encore, en arrivant, on montait au grenier parce que comme par zazar papy avait un super truc à nous montrer. Bêtes et disciplinés (mais avec des punaises dans le derrière parce que c'est Noël quand-même!), on le suivait. Quelques minutes plus tard on entendait un grand bruit, et tout le monde criait "Le Père-Noël, le Père-Noël est passé!". On dévalait quatre à quatre les marches des escaliers et là:  SURPRISE! La fenêtre du salon était grande ouverte, le Père-Noël s'était une fois de plus échappé; laissant derrière lui des tonnes de cadeaux!
C'était une fois de plus MAGIQUE!


Cette année, je voudrais que ma langoustine de fille vive ces moments extraordinaires; alors le suricate et moi, on va faire une mise en scène du même acabit, pour le goûter du moins. Ce ne sera pas du café dans la tasse par contre, car notre héritière sait que nous ne buvons que du thé. Mais ce ne sera pas n'importe quel thé! Le thé de Noël, aux épices qui réchauffent les p'tits coeurs.


J'ai trouvé la recette sur le super bouquin "Je crée mes cadeaux gourmandes", offert par Terre Vivante à l'occasion d'un concours gagné chez Cuisicook. Il regorge de supers idées, les illustrations sont canons, la mise en page aussi, les idées très chouettes!


Je vous laisse les cocos avec une belle musique, comme d'hab! Je vous conseille d'accompagner ce thé avec la "Ligne Holworth" de Graeme Allwright... souvenir une fois de plus de mon enfance. Et je fais un gros bisou à ma man-man chérie que j'aime très fort de l'amour comme c'est grand; et grâce à qui j'ai passé 34 Noëls inoubliables!



Ingrédients pour 2 pots de thé
  • 1/2 gousse de vanille fendue en deux puis coupée en mini morceaux
  • 9 g de fleurs séchées (facultatif)
  • 15 g d'étoiles de badiane
  • 1 grand bâton de cannelle
  • 30 g de thé rouge Roiboos (ça tombe bien, j'en avais dans le placard)
  • écorce séchée de 2 mandarines (déroulement expliqué plus bas)
  • 6 clous de girofle
  • 10 capsules de cardamome

Comment qu'on fait?
  • Commencer par faire sécher les écorces de mandarines. Préchauffer le four à 180 C pendant une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, laver et essuyer les mandarines. Couper chacune en 4 puis enlever la peau. Couper plein de petits morceaux d'écorce et les disposer en une seule couche sur une plaque recouverte de papier sulfu. Éteindre le four (oui, t'as bien lu) et enfourner pour une vingtaine de minutes. Réserver jusqu'à complet refroidissement.
  • Dans un mortier, écraser les clous de girofle, la cardamome et la badiane le plus finement possible. Mettre le tout dans un bol
  • Ecraser grossièrement la cannelle et l'ajouter dans le bol. 
  • Enfin, ajouter le thé rouge, les fleurs séchées (les miennes viennent de Quai Sud), la vanille et les écorces dans le bol et mélanger le tout.
  • Verser dans des jolis pots. 
  • Doser 1/2 cuillère à café (dans un filtre à thé en papier sinon attention, il y aura à boire et à manger) par tasse.


Bone Appétouze!

Article séléctionné par Hellocoton dans le Top du Jour Cuisine

Article séléctionné par Libéfood

mercredi 19 décembre 2012

Cette semaine le Doberman cuisine pour Marie-Poulette

J'ai une grande nouvelle à vous annoncer! Le Doberman va s'incruster de temps en temps sur le site de Marie-Poulette! Yepeeeee! (allez, dis yepeeee avec moi, gast!) Vous pourrez donc me retrouver dans la rubrique "Dans la Cocotte" , toujours avec mon humour douteux; et surtout avec des recettes inédites, alors z'avez intérêt à suivre si vous ne voulez rien rater!Alors c'est bien tout ça, mais pitêtre que tu connais pas l'univers de Marie-Poulette? M'en vais t'expliquer en détail (grâce à l'option copier/coller que j'affectionne tant):"Marie Poulette, elle caquette au poulailler... plein de petits mots jolis, des coup de griffes, de la déco pour aménager son nid, des invités surprises, des bouquins pour les poussins, une cocotte qui bouillonne, des j'oeufs..."

Ok, mais alors c'est qui cette "Marie-Poulette"?

"Marie-Poulette, c’est Marion Cailleret Elle n’est pas une poule mouillée…
Elle est plus mère poule que pull-dance…
Elle adore caqueter dans les basse-cour, mais ce n’est pas une dinde.
A la base, conteuse, elle crée des spectacles
Elle travaille aussi autour de la littérature jeunesse grâce à Lisette Carpette
Et enfin, elle manie la plume : 3 livres édités chez tana (coll mon grain de sel) : j’ai envie de fraises… , grimoire de recettes à l’usage des sorcières modernes et c’est décidé mes kilos vont déguster
Depuis quelques semaines, elle collabore avec joie au magazine Oyako
C’est aussi l’auteur du blog 4enfants2Bras
Sinon, vous pouvez aussi liker sa page sur FB  "


Voilà, tu sais tout!
Enfin presque...
La Marie-Poulette (Marion en fait), je l'ai rencontrée pour de vrai (mais elle le sait pas, hin, hin) par zazar à la Médiathèque du bled à côté de chez moi. Elle racontait une super histoire pour les mioches et moi et ma langoustine de fille; on a été complètement conquises. A la fin de la représentation, j'ai pris sa carte qu'elle m'a sympathiquement donnée (je me suis plus lavé la main depuis) et je suis allée voir son blog "4enfants2bras". J'ai tout de suite adhéré à son univers, suivi ses aventures sur fesse-croûte, et puis de fil en aiguille, elle a fait pareil (enfin je présume, hu, hu, la gonze qui se jette pas du tout des fleurs).

Et il y a quelque temps, voilà qu'elle m'envoie un petit message très sympa pour me proposer de venir poster une recette de temps en temps sur son site. Ben tu te doutes que j'étais au taquet!

Je me suis donc lancée et voici le résultat. Les "Petits Croissants Apéritifs", c'est sur le site Marie-Poulette, et c'est moi que j'l'ai écrit l'article!



Je vous laisse en compagnie des Rita avec "Marcia Baila"... et puis en plus je sais que ça va faire plaisir a ma madre!

Dobermanement vôtre,
Scarlett

lundi 17 décembre 2012

Samoussas de Boeuf au Curry et salade de Boulgour


Tu te souviens, l'autre jour sur ma page Fesse Croûte, j'ai publié une photo de l'énorme colis Ducros que j'ai reçu. Le truc de foufou, tu demandes rien et y a des gens qui pensent à toi (merki Amandine!!!) et qui t'envoient de la bouffe gratos. Et moi j'adoooOOOOoooore bouffer à l'oeil, t'as pas idée!
Ca pouvait pas mieux tomber, j'étais en rade d'épices. Le zazar comme par zazar.
Allez petit curieux... je te montre tout ce que j'ai reçu?



Ouép, tu rêves pas! Tout ça!! Sympa, hein, ils se sont pas foutu de ma gueule chez Ducros? Allez, rentre ta langue, t'es en train d'inonder mon espace de danse, là (cf réplique dans Dirty Dancing; enfin si Baby avait baffré des épices tout plein avant de danser avec Johnny Castle) (tiens, allez, c'est cadeau...le fameux passage de "ton bras c'est du spaghetti" en vidéo ici).
Pinaise, comment j'arrive à m'égarer dès que je parle de Patrick Swayze, moi!!

Donc.

J'ai d'abord choisi d'utiliser ces 3 produits : Ail, Curry tradition et Piment d'espelette (juste avant que ma copine Rosa ne me gaule ce dernier...)




Et j'en ai fait des Samoussas Boeuf-Curry sympatoches, et une 'tite salade de Boulgour de derrière les fagots.
Il faut quand même que je t'avoue que j'ai pris les photos le lendemain du repas, avec les restes. Car le soir-même, tout a été ingurgité en deux temps trois vomis; et la seule possibilité qui s'est offerte à moi, c'est d'en garder un peu pour le shooting (j'adore ce mot "shooting", ça fait tellement prétentieux! Haaaa!).
Donc comme je suis une faignasse, j'ai pas réchauffé les bricks, le tout est donc rabougri sur les photos. Tant pis. T'as qu'à te dire que c'était par souci d'économie, le four n'a donc pas non plus pollué l'environnement. (Huf, huf)

Allez, je t'embête plus, je te laisse en compagnie de la recette et en attendant, tu peux toujours aller faire un tour sur la nouvelle page Facebook du Père Ducros (je gagne 12 millions de dollars dès que je cite le mot Ducros. Ducros. Ducros. Ducros. Ducros. Voilà, je suis riche! J'me casse à l'Ile Maurice taper la discute avec des dodos. Ben quoi? Quand on rêve tout est possible, nan?!)
 




Ingrédients pour les samoussas
  • Feuilles de brick
  • Boeuf haché
  • Gruyère râpé
  • Curry
  • Ail
  • Curcuma
  • Coriandre fraîche
  • Sel et poivre
  • 1 Oeuf + un peu de blanc d'oeuf pour coller et faire dorer les samoussas

Ingrédients pour la salade de Boulgour
  • Boulgour (à faire cuire comme indiqué sur le paquet)
  • Champignons de Paris crus
  • Poivrons séchés (les miens viennent d'Algérie)
  • Piment d'espelette
  • Huile olive
  • Vinaigre de Xérès
  • Moutarde forte
  • Sel, poivre


Comment qu'on fait les samoussas?
  • Commencer par la farce. Dans une poêle, faire revenir le boeuf haché dans un peu de beurre. Y ajouter une bonne dose de curry, un peu de curcuma, l'ail, le sel et le poivre. Une fois que le tout est cuit, réserver.
  • Préchauffer le four à 180 C.
  • Pendant ce temps, dans un saladier; battre l'oeuf, y ajouter la coriandre fraîche et le gruyère râpé (on dose au goût). 
  • Y ajouter le boeuf. Bien mélanger les deux préparations pour obtenir une farce homogène.
  • Couper les bricks en 2, prendre un morceau, et le farcir de la préparation au boeuf. Replier le tout de façon à former un beau triangle (une chouette vidéo explicative ici par les délices de Baïa). 
  • Badigeonner de blanc d'oeuf pour bien coller l'ensemble et pour faire dorer les samoussas.
  • Poser le tout sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé et enfourner jusqu'à ce que les bricks soient bien dorées.

Comment qu'on fait la salade de boulgour?
  • Cuire le boulgour comme indiqué sur le paquet, l'égoutter et le réserver.
  • Pendant ce temps, éplucher et laver les champignons de Paris. Bien les éponger et les couper en lamelles. Les mettre dans un saladier.
  • Couper les poivrons séchés et les ajouter dans le saladier.
  • Préparer une vinaigrette, selon la quantité de boulgour. Pour une grosse quantité, partir sur une cuillère à café de moutarde, 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès, une grosse pincée de piment d'espelette, un peu de sel, et un peu de poivre. on peut aussi rajouter quelques feuilles de coriandre.
  • Une fois le bougour refroidi, l'ajouter dans le saladier, y verser la vinaigrette et bien mélanger.
  • Mettre quelques instants au frais avant de déguster.


Bone Appétouze!
ail, boulgour, champignons, brick, coriandre, curry, entrée, oeuf, plats, recettes du monde, épices 

Article séléctionné par Libéfood

samedi 15 décembre 2012

Filet Mignon de Porc en croûte d'Herbes

Salut les patafoins! Aujourd'hui je fais ma grosse larve et je te suggère une ancienne recette que j'avais publiée il y a déjà quelques temps. Je la trouve  parfaite pour les fêtes de fin d'année, et je trouve ça dommage qu'elle croupisse parmi mes vieux articles.

Je te laisse mon petit bavardage de l'époque (je vivais encore aux Ztazunis, pour situer un peu le contexte)
A bientôt les cocos!


"J'adooooOOOre le filet mignon de porc!

Le meilleur jamais mangé... un filet mignon au Maroilles, le pied total!! C'était au Grand Chemin, en Belgique...

Ici, bien entendu, on ne trouve pas de Maroilles... trop parfumé, trop collant, trop "pas assez pasteurisé". Les Américains ne savent vraiment pas ce qu'ils ratent!

J'ai par contre trouvé cette recette qui est un délice sur http://www.foodnetwork.com/, une recette de Melissa D'Arabian. Vous pouvez la retrouver ici ou bien suivre la recette en français, c'est plus fastoche pour les "non fluent"

Généralement, avec un filet mignon, je sers 4 personnes... mais après ça dépend de la taille du vôtre... de filet mignon, bien entendu!"

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients pour la croûte
  • un oignon coupé grossièrement en cubes
  • une botte de coriandre fraîche
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 30 g de chapelure (je la fais moi-même, avec du pain raci que je fais toaster puis que je mixe une fois froid, c'est meilleur)
  • sel
Ingrédients pour le filet mignon
  • 1 filet mignon de porc (forcément)
  • 2 cuillères à soupe de moutarde
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1/2 cuillère à café de piment de cayenne en poudre
  • sel
  • 5 cl d'huile
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 375°F = 190°C
  • Dans un tout petit récipient, mélanger les épices (cannelle, cumin et piment) avec le sel. Frotter cette mixture tout autour du filet.
  • Dans une grande sauteuse, faire chauffer l'huile sur feu moyen et y faire dorer le porc, sur tous les côtés. Attention, parce que l'huile "pschitt" un max quand on retourne le porc, alors prévoyez du K2r, si vous avez décidé de sortir vos plus belles fringues pour l'occas'! Réserver le filet dans un plat à four, et garder la sauteuse telle quelle pour plus tard.
  • Pendant ce temps là... mixer l'oignon, l'ail et la coriandre.
  • Dans la fameuse sauteuse que vous avez pris soin de ne pas laver entre temps; ajouter l'huile d'olive, et faire revenir la mixture jusqu'à ce qu'elle soit tendre (pas longtemps, peut-être 3 ou 4 minutes). Ajouter la chapelure et faire revenir encore quelques minutes. Un peu de sel par dessus tout ça... et le tour est joué, y a plus qu'à tout mettre en place maintenant!
  • Badigeonner le filet avec la moutarde à l'aide d'un pinceau, c'est plus facile et plus régulier. Et enfin appliquer une bonne couche d'herbes tout autour de la bête. Il faut bien presser pour que ça adhère comme il faut.
  • Enfourner pendant environ 45 minutes. Une fois cuit, le sortir du four et surtout, SURTOUT le laisser reposer 10 bonnes minutes avant de le découper! Ce sera meilleur, et encore super chaud, croyez-moi!
D'habitude, je fais de l'orzo pour accompagner ce plat et une fondue de poireaux toute bête.

Bone Appétouze!
Article séléctionné par Libéfood
 

mercredi 12 décembre 2012

Macarons aux Epices de Noël


Et voui, c'est re-moi! L'autre jour à l'atelier des chefs, cours en live, y avait cette recette de macarons de NoYel, plutôt sympa. Je l'ai faite en différé vu mon emploi du temps de malade. Entends par là que y avait un super film cucu de Noël à la TV pile poil au même moment. Oui, moi aussi je fais partie de ces gonzes qui regardent les daubes américaines avec le paquet de mouchoirs sur le canap'.
Pendant ce temps ma langoustine de fille m'expliquait comment rouler une pelle en tournant la tête pour faire pivoter également la bouche quand on fait un bisou... 3 ans la gamine et déjà en pleine "crise d'ado-naissance" (pour citer mon frangin). Note pour myself : acheter une palette de pièges à loups et en fixer partout autour de l'héritière! On n'est jamais trop prudent...
Donc, pour en revenir à mes brebis, les macarooooons de Noël, trop bons dans ton caleçon!
Pour la réalisation des coques, j'ai repris la même recette que pour mes macarons au chocolat, mais au lieu de mettre du cacao en poudre, j'ai mis des grains de vanille. Yummy!
En ce qui concerne la ganache, j'ai rajouté quelques épices que j'avais dans le placard, comme de la cardamone ou de la badiane. Slurp!


Ingrédients pour les coques (environ 40 coques soit 20 macarons)

  • 150 g de poudre d'amande
  • 210 g de sucre glace
  • 130 g de blanc d'oeuf
  • 90 g de sucre en poudre
  • des grains de vanille (grattés d'une gousse de vanille avec la pointe d'un couteau) (facultatif)

Ingrédients pour la ganache de Noël
  • 2 jaunes d'oeufs 
  • 25 cl de lait
  • 50 g de sucre en poudre 
  • 25 g de farine 
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 gousse de vanille 
  • 75 g de beurre demi-sel mou
  • 1 étoile de badiane
  • 1 gousse de cardamone
  • 2 speculoos


Comment qu'on fait les coques?
Pour ça je te suggère de suivre mes explications very fastoches sur ma recette de base ici


Comment qu'on fait la ganache de Noël?
  • Mettre dans une casserole le lait, les épices (cannelle, cardamone et badiane, ainsi que la gousse de vanille fendue en deux) et les 2 speculoos. Faire bouillir le tout et filtrer avec une passette ou autre pour enlever les épices ou les grumeaux. {La gousse de vanille, on ne la jette pas, on la rince sous l'eau, on la sèche avec un essuie-tout et on l'emballe dans du papier alu pour une prochaine fois}
  • Pendant ce temps, dans un saladier, mettre le sucre et les jaunes d'oeufs. Fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, mélanger; et verser le lait bouillant sur le tout. Mélanger, et transvaser le tout dans la même casserole. Laisser cuire à nouveau quelques minutes (moins de 5 minutes) sans cesser de fouetter pour que le mélange épaississe.
  • Réserver jusqu'à refroidissement. Enfin, incorporer le beurre au mélange et fouetter jusqu'à ce que la crème soit totalement homogène. (Moi j'ai attendu que le mélange devienne tiède, car pas la patience d'attendre et c'était très bien aussi).


Pour le montage

  • Mettre l'équivalent d'une cuillère à café de ganache (ça varie selon la taille des macarons) sur une coque, et fermer avec une seconde coque de taille identique. Mettre les macarons au frais.
  • Ils seront largement meilleurs le lendemain, ils garderont leur craquant sur le dessus et deviendront moelleux à l'intérieur. On peut les conserver cinq jours environ au frais.
Bone Appétouze!

Article sélectionné dans le Top du Jour Cuisine sur Hellocoton

lundi 10 décembre 2012

Charlotte-Bûche de Noël aux deux Chocolats


... Canon la Bûche, mais alors pas très très bonne; et aussi quelques news du front pour les curieux!
Eh ouaip, tu rêves pas, je suis reviendue! Me revoilà en virtuel et en os pour votre plus grand plaisir (hin hin, mais non, reviens! Pourquoi tu te casses?).
Bon, j'ai plein de bonnes "sexe-cuses", hein, mais est-ce que t'as vraiment envie de savoir pourquoi j'ai été absente aussi longtemps de la blogo (t'oublies pas l'accent coincé du cul pour prononcer ce dernier mot)? Allez, je vais te la faire courte: rien de grave, juste des soucissonsec matériels; comme mon PC qui est mouru, mon PC portable qui a chopé des morbacs contagieux et mon appareil photal qui a pris du LSD et shoote des photos floues uniquement (le cacheton David Hamilton c'est du sérieux) (la prochaine fois je lui filerai plutôt de la Vache qui Wit, ce sera nettement moins nocif). Donc tu vois, rien de GRAVE (Bord** de Mer**!). Sourire Extatique, et non esthétique (car j'ai actuellement un carambar coincé sur mes dents. Succulent.).
Bref, avec tout ça, j'ai pas perdu mon temps, parce qu'alors qu'on pourrait penser que j'ai glandé la nouille; eh ben j'ai cuisiné comme une dingue, cousu comme une forcenée, bricolé pas mal.
Et glander la nouille quand même un peu.



Ah! Et good News! On a dépassé les 100 000 pages vues! Youpiiii!!! Congratioulèchieunsse tou mi!
Pour l'occas'et pour fêter NoYel en beauté je vous propose d'écouter de la bonne zizique!
Diantre! La loose continue, v'là que Mixpod a fermé boutique! Bon, ben pas de miouzique avant que je trouve ENCORE une solution.

Voilà, maintenant que mon PC portèbeul est réparé (du moins j'espère, manquerait plus qu'il écrive des conneries à ma place); je peux reviendre vous présenter quelques recettes sympatoches. Par contre je vous laisse tout de même en compagnie de mes photos floues. Enjoy!


La première recette que je te propose, Noël oblige; c'est la Bûche-Charlotte aux 2 chocolats. Et je te préviens toute suite, je te file pas la recette (source Prima) (ça n'empêche que j'adore Prima, hein!), parce que franchement, c'est pas terrible! Du moins ça vaut pas tout le boulot. J'ai juste quelques conseils si tu veux reproduire simplement la bête sans te prendre la tête comme moi j'ai pu le faire. Bon, faut dire que j'ai rencontré quelques obstacles à la bonne réalisation de la recette; comme la découverte de bestioles microscopiques (mais bestioles quand même) dans ma boîte neuve de maïzena. Eurk! Et puis je me suis rendue compte que couper une bûche avec des mikado dans le sens inverse de la coupe, c'était coton!
Les ceux qui voudraient quand même avoir la recette que j'ai utilisée pour ma bûche, n'hésitez pas à me laisser votre adresse email et je vous la filerai volontiers.



Tu pourrais avoir besoin de
  • Chocolat
  • Oeufs
  • de quoi faire une génoise (ou alors tu l'achètes)
  • un moule à cake (ou mieux un moule à bûche)
  • Du film alimentaire
  • un frigo
  • Un glaçage au chocolat (fait maison ou acheté)
  • des biscuits de déco comme des mikados, des langues de chats, des boudoirs ou autres biscuits à la cuillère.
  •  Un joli plat de présentation
  • plein d'invités ou un estomac solide

Comment que tu fais?
  • Tu recouvres ton moule de film alimentaire.
  • Et puis, ben c'est simple, je te propose de faire une bête mousse au chocolat (recette ici) (mais alors ultra ferme, tu lésines pas sur le montage des blancs en neige!!). Si tu veux faire une mousse au choco blanc, c'est toi qui vois (moi j'ai trouvé que ça n'apportait pas grand chose au goût), mais alors tu attends que ta première mousse ait pris dans le frigo.
  • Tu fais ta génoise (ou tu l'achètes), tu la laisses refroidir et tu la coupes au format de ton moule. Tu la poses sur la mousse et tu remets au frigo, en veillant à bien recouvrir avec du film.
  • Au moins 5 à 6h après tu peux la démouler et la recouvrir de glaçage au chocolat. Ensuite tu la poses tant bien que mal sur un joli plat de service.
  • Tu poses dessus tes décos en tout genre, un nain qui sourit, c'est toi qui vois! Et tu remets au frais


Bone Appétouze!

 
Article sélectionné dans le Top du Jour Cuisine sur Hellocoton
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...