lundi 30 avril 2012

Gaufrette et Mille-Feuilles ou comment recycler les restes

 Bon alors, l'autre jour je vous ai foutu grave la trouille avec mon louploup-cochon-tapir. Z'avez tremblé dans vos caleçon mes bichons, je le sais... Eh ben aujourd'hui, je vous propose de réssusciter les restes de la bêêêêête! Nan, nan t'en vas pas, y a rien de glauque dans mon article, reviens Léon!
C'est juste que si vous êtes un peu fute fute, vous aurez remarqué que tout le contour du gâteau loup, n'a pas été utilisé pour façonner l'animal. Hin Hin...(je vois que la pièce est tombée dans ton petit cerveau.)
Du coup, ben, réfléchissement Jean-Pierre, et tac tac badaboum je vous ai pondu un goûter "vintage hype branchouille", ni vu ni connu, j't'embrouille avec un simple cake et un peu d'imagination.
 

Alors je vous présente en preum's la "Gaufrette aux Pommes fondantes Vanillées sur lit de Nutella". Oui, j'ai décidé de leur donner des noms un peu pompeux, d'ailleurs si quelqu'un a une meilleure idée d'intitulé, je prends.

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!



Comment qu'on fait la gaufrette machin chose à la pomme?
  • Tu coupes une pomme en quartiers, tu la fais revenir dans une poêle pleine de beurre demi-sel et t'ajoutes du miel, un bout de gousse de vanille fendue, et une giclette de jus de citron vert. Tu chauffes à donf pour bien dorer les pommes. Tu les réserves en faisant gaffe de ne pas les abîmer et tu gardes ta poêle telle quelle.
  • Tu découpes des fines tranches dans ton gâteau, et tu les dores de chaque côté, dans la poêle des pommes.
  • Pour le montage, tu mets une tronche de cake, une couche de nutella, une couche de pommes un peu superposées, et rebelote jusqu'à la dernière couche. Une demie gousse de vanille pour faire tout beau au-dessus et TADAM!

Et puis voici le "Comme un Mille-Feuilles en Compoté de Pommes et Copeaux de Chocolat Noir". Toujours aussi tiré par les cheveux le titre, mais avec des Majuscules à chaque mot ça fait tout de suite plus chic.



Comment qu'on fait le mille feuilles bidule chose aux pommes?
  • Comme pour la gaufrette, tu coupes une pomme mais cette fois en minuscules petits morceaux, tu la fais revenir dans une poêle pleine de beurre demi-sel comme pour l'autre recette. Et tu ajoutes du miel, un bout de gousse de vanille fendue, et une giclette de jus de citron vert. Pas compliqué, c'est la même chose. Sauf que là, tu vas les laisser compoter tout doux, histoire de ne pas les brusquer. 
  • Une fois que c'est bien cuit, tu peux soit les laisser en morceaux , soit les écraser. Moi j'ai écrasé avec mon presse purée en bois.
  • Tu coupes des fines tranches dans le gâteau et avec un emporte pièce, tu découpes des ronds ou des carrés, ou des triangles, c'est toi qui vois. 
  • On dépose une couche de compote sur une rondelle et par-dessus tu copeautes (du verbe copeauter qui n'existe pas) du chocolat noir avec un économe. Re rondelle de cake, re compote, re copeaux de choco noir, jusqu'à la dernière couche. Et pour décorer une chiquette, hop, tu laves une pelure de pomme (c'est plein de vitamines te dirait Chantaaaaaaal) que tu coupes proprement et que tu noues sur elle-même. Amazing!



Alors, il y avait une troisième variante du gâteau recyclé. "La poudre de miettes chocolatée". En gros, j'avais broyé du cake et mélangé avec du cacao en poudre. Je pensais présenter ça avec du lait chaud, genre tu mets une cuillère de poudre dans ton bol et c'est meu-meu. Sauf que. Sauf que je suis super gourmande et qu'au lieu de mettre la cuillère de poudre dans le fameux bol, je l'ai mise direct dans ma bouche...histoire de goûter. J'ai respiré de travers et failli m'étouffer à cause des miettes. Donc, point de poussière de perlinpinpin mes agneaux, d'abord c'est dangereux et ensuite, ben c'est dégueux, tout simplement.

Bon, il ne reste plus que quelques heures mais si vous voulez supporter le Doberman
au concours Marie-Claire idées, vous pouvez voter par ici!
Vous pouvez aussi me rejoindre sur tête de bouc en cliquant par là.
Je vous propose d'écouter "Le Congrès des Chérubins" de Juliette,
que je n'arrête pas de chanter à ma langoustine friande de ma douce voix charmante et posée. Hurf...


Bone Appétouze!

jeudi 26 avril 2012

Un loup en gâteau 3D, même pas peur!

Lundi, sur la route du retour de ma petite escapade Bretonne, je me faisais grave suer  dans la voiture. Mais d'une force! Passées les deux premières heures d'euphorie où tout le monde chante et danse (ambiance discoboîte dans la caisse avec Jacky Moumout aux platines), la troisième heure où on refait le monde (oui en même temps, Bébé, si elle était pas restée toute seule dans un coin, Johnny il serait jamais venu la chercher et The Time of your life des Blackaïdpisse n'aurait même pas existé, j'ai raison, j'ai pas raison?), la quatrième où je ronque... ben il restait encore quatre heures avant de rentrer. Quatre longues heures interminables où tu cogites, tu cogites, tu cogites...
Je me disais que notre langoustine était fichtrement agréable depuis une semaine; un peu l'impression que sa crise d'adolescence des deux ans était enfin terminée. Alors j'ai réfléchi à un petit cadeau sympatoche pour la féliciter!
J'ai donc établi un plan diabolique dont le fil conducteur serait le loup (notre lardone, elle adoooOOOOoooore ces p'tites bêtes). Au programme: un loup doudou ET un loup gâteau en pâte à sucre. "Ahoooooouuuu!".

Du coup, mardi pendant la siesta de l'héritière, hop hop hop j'ai commencé par fabriquer un loup en feutrine (idée trouvée dans un bouquin "Softies only a mother could love" ). Avec la machine à coudre c'était vite fait. J'ai mis plus de temps pour coudre à la main l'oeil, les dents et le bobo.
Quand la mouflette s'est réveillée et a trouvé le nouveau doudou home made, elle était toute folle! "Cochon! Cochon! Cochon!" qu'elle hurlait... mais quelle mauvaise foi vindedious! "Mais c'est pas un cochon! C'est un loup, UN LOUP!". "COCHON!!" qu'elle répétait... J'ai bien senti l'insolence dans le ton de sa voix, j'avais limite plus envie de le lui offrir ce foutu loup!
Passons. Elle adore son nouveau doudou cochon.

Deuxième étape, le cochon loup version gâteau en pâte à sucre.
J'ai commencé mercredi midi avec la réalisation de la base, c'est à dire le cake. Plein de beurre, pour mes fesses. MIAM! C'est la même recette que pour le gâteau camion d'annif, mais en divisant les quantités par deux.
Dans l'aprèm je suis allée acheter de la pâte à suc' (z'avez d'la pât', z'avez du suc'?). Quand j'ai vu qu'ils ne vendaient pas de bloc noir tout fait, j'ai eu envie de pleurer. J'ai tout de suite pensé à la galère pour teindre ma pâte blanche et obtenir un beau noir. Bref.
J'ai seulement commencé à bosser sur le montage du gâteau aujourd'hui, avec personne dans mes pattes pour une fois (d'habitude j'ai toujours un suricate qui vient zieuter et donner des BONNES idées).
Et le résultat? Ben pas si génial que ça, super déçue, ça a craqué de partout! Et puis comme j'ai vachement le compas dans l'oeil, pour les proportions on repassera! Mais au final la langoustine était RAVIE, Gigie ravie même! Tellement que j'ai dû me taper toutes les histoires de loups-loups qui traînent dans la casbah! Le loup qui s'aimait un peu trop, le loup qui voulait changer de couleur, le loup qui voulait apprendre à lire, le petit chaperon rouge, les trois petits cochons... je continue?

C'est pas tout ça mais si je vous expliquais comment qu'on fait? Allez, sur fond de "Cha Cha Cha du Loup" de Serge Gainsbourg, histoire d'être dans le bain direct!
Et avant que j'oublie, plus que 4 jours avant la fin du concours Marie-Claire idées... et si tu votais pour ton Doberman préféré de l'amour comme c'est beau? Youpiiiii! Alors tu cliques ici! Et tu partages, et tu partages.... En te remerkiant cher Patafoin!

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Pour le Gâteau 3D


 Alors, d'abord tu dessines un loup dans une feuille de papier. Tu le découpes en suivant les traits et tu le plantes sur ton gâteau (recette ici, diviser les quantités par deux) à l'endroit voulu
grâce à des piques à bigorneaux par exemple.




Ensuite, tu découpes le gâteau avec un couteau scie tout le long de la silhouette.



Puis tu colores ta pâte à sucre avec un colorant en poudre comme moi par exemple.
Et tu te rends compte qu'il n'est pas bien noir. Grrrr!
Bon, ça m'a pris 30 minutes au moins. Peut-être aussi parce que je ne suis pas douée...
Puis tu l'étales avec le rouleau assez finement. 
T'hésite pas à mettre plein de sucre glace pour pas que ça colle, c'est trèèèès important!




 Pour le glaçage, moi je n'aime pas les crèmes au beurre et autres crèmes dégueux.
Du coup, cette fois j'ai utilisé du petit suisse nature mélangé à de la poudre de chocolat genre nesquik.



Maintenant tu peux poser ta pâte à suc' sur le gâteau et tu l'enveloppes délicatement en rabattant les bords en-dessous. Bon, moi j'ai bien merdé sur le nez et les oreilles se sont cassées.
Ça peut pas toujours être parfait, isn't it?




Et puis tu peaufines les détails, les coutures avec la pointe d'un couteau par exemple,
et tu colles les éléments avec un tout petit peu d'eau.



Maintenant le petit chaperon rouge n'a qu'à bien se tenir!



Quant au doudou ...

Ça commence comme ça, avec un patron plus ou moins propre, quelques épingles, de la feutrine,
une machine à coudre, une aiguille, un peu de fil et d'huile de coude...




Et on obtient un doudou grand méchant cochon-loup!


Ahooooooooouuuuuuuu!

mardi 24 avril 2012

Tortillas improvisées aux restes

Hier soir on est rentrés assez tard de notre petit séjour Breton. On avait les crocs, je vous dis pas! A peine passé le seuil de la porte que le suricate avait déjà le nez dans le frigo (réflexe primaire typiquement masculin?) et là, il se retourne vers moi tout dépité et me dit que c'est le Sahara. Idem dans le placard. Point de nouilles, point de pâté, rien. Zéro pointé pour l'organisation de la ménagère, en l'occurrence moi.
Je voyais déjà les "M" du logo Macdalle dans les yeux pétillants du loulou. Alors ni une ni deux, je retourne chercher une idée dans le fridge. Je tiens un blog de bouffe, quoi, mince, je peux pas laisser la situation partir en cacahuète! Et là, Sauvés! Y a de la bière dans le bac à légumes! Hourahhhhh! Sauf qu'une langoustine de 2 ans trois quart, on la nourrit pas avec ça...
Bon, je cherche, je cherche et là je fais le bilan: il reste une demie boule de mozza (pas encore verte), une petite barquette de lardons entamée mais seulement d'une semaine, un quart d'oignon cru dans un tuppé, un fond de crème fraîche, des tubes de sauces en tout genre et quelques tortillas qui restent d'un repas méxicain d'il y a trois semaines (elles sont un peu dures sur les côtés mais sentent encore méga bon).
Là je commence à sentir des ailes pousser dans mon dos: "Chaaaaaéééééri, accroche ton caleçon, ce soir, j'te fais des tortillas de déglingos!"
Le temps de boire notre cerveza, de jouer à la caissière avec la langoustine et le tour était joué! Et vous savez quoi? C'était meumeu! On peut bien sûr loader la tortilla avec n'importe quels restes, tout dépend du niveau désertique de vos placards et frigos!

Je me suis dit que Noir Désir avec "l'homme pressé" tombait à point nommé pour cet article!

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients pour 2 personnes
  • 2 tortillas
  • 1/2 boule de mozza
  • quelques lardons
  • 1/4 d'oignons crus
  • un peu de crème fraîche
  • quelques pschitts de sauce barbecue
  • du comté râpé
  • thym

Comment qu'on fait?
  • Dans une tortilla, mettre des petits bouts de mozza, déposer quelques lardons, émincer de l'oignon et l'ajouter par-dessus. Verser un peu de crème, pschitter un tout petit peu de sauce barbecue, saupoudrer de thym.
  • Refermer la tortilla, déposer sur le dessus un peu de mozza, du thym et du comté râpé et la mettre dans un plat.
  • Faire la même chose avec l'autre tortilla jusqu'à épuisement des ingrédients.
  • Enfourner dans four chaud à 180C pendant environ 10 minutes jusqu'à ce que ce soit bien doré.

Bone Appétouze!

jeudi 19 avril 2012

Cailles aux Cranberries

Salut les p'tits gnous! Elle est pas mimi ma caille? T'as pas envie de lui croquer le cuissot à celle-ci, toujours? En tout cas, nous, on s'est régalés! Le seul bémol, c'est que c'est pas super facile à dépiauter quand t'as deux mains gauches comme moi (RIP les murs blancs immaculés de la cuisine). Et puis...une caille par personne...c'est lège quand même, c'est que tu te taperais bien une armée de sangliers, toi, dans la foulée.
En tout cas mine de rien, cette recette ultra fastoche, elle envoie du steak!

Je la fais pas longue parce que je pars en BZH marier ma cop's Madeline et son preux chevalier. Je vous ramènerai dans les valises plein de photos du cocktail, du repas et du wedding cake, promis!

Voilà, maintenant je vous laisse quelques jours tout seuls mais avec un os à ronger. J'essaie de revenir rapidement vous poster une nouvelle recette et une histoire croustillante. Brrrr! Je sens que tu trembles dans ton pyjama en molleton!
Pour patienter, je vous mets "Down in Mexico" des Coasters. C'est la BO de Death Proof (Boulevard de la mort), un de mes films préférés, un excellent Tarentino!
Ah fichtre, deezer et ses droits d'auteur... grrrrr ça ne marche que 25 secondes... Tant pis, ce sera "After Dark" de Tito &Tarantula, BO du magnifique et surprenant "From Dark till dawn".

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!


Ingrédients pour 4 personnes
  • 4 cailles
  • 4 grosses poignées de cranberries séchées
  • 1 peu d'huile
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès
  • sel, poivre

Comment qu'on fait?
  • Faire dorer les cailles de tous les côtés dans une grande sauteuse à feu vif. Ajouter un tout petit peu d'eau, et gratter avec une cuillère en bois tous les petits sucs qui vont être bons à notre coeur.
  • Baisser le feu, saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter une dizaine de minutes.
  • Ajouter les cranberries et laisser cuire encore 5 minutes.
  • Mettre de côté les cailles, verser le vinaigre dans la sauteuse à feu vif. Laisser bouillir environ 5 minutes sans cesser de mélanger.
  • Enfin, on peut napper les cailles de la petite sauce cranberries/vinaigre et servir. Ou alors, comme moi, on peut les passer un tout petit peu sous le grill du four, pour que ce soit bien croustillant.

Bone Appétouze!

mardi 17 avril 2012

Mon Interview sur 750 grammmes à moi, rien qu'à moi, dites "Je l'jure!"

Que ma prof d'Allemand du lycée recherche dans ses reliques, son magnifique portrait (si réaliste) que j'avais crayonné à l'époque; et qu'elle avait trouvé d'une ignominie insolente! Qu'elle le revende, tiens,  la mécréante; car aujourd'hui je suis célèb'!!!
Ca y est maintenant c'est certain, ma céllulite sera en page une des magazines people, zoomée à l'infini grâce à Abby d'NCIS! La chienne!
Déjà que j'ai failli avoir ma trogne aux côtés de Ben Affleck un jour où je matais un écureuil dans les rues de Savannah (Georgia). Tous ces gens qui me prenaient en photo... j'ai vraiment cru que c'était pour moi... mais ça, c'était AVANT de découvrir que Ben me suivait depuis un bon quart d'heure. Mais quel pot de colle ce mec. N'empêche, si ça se trouve il était tout nu sous ses vêtements. Si ça se trouve il avait l'intention de m'attenter dans une rue glauque derrière une ford mustang 1967. Si ça se trouve il me recherche comme un fou, comme un soldat, comme une star de film cochons!
Mais maintenant, tout est différent. Maintenant c'est moi qui attente les beaux mecs dans les parkings souterrains. MwouahaHAHAHAhaha! Joachin Phoenix, David Bowie et Chris Cornell méfiez-vous, le Doberman va vous casser vos p'tites pattes arrières!
Mais pourquoi autant de gouaille, sacrebleu!???? Mais parce que "750 grammes" a publié mon interview, voyons! T'es pas au courant? Mais tu t'intéresses à quoi, dans la life?
Alors, rien que pour vous mes bichons, voici THE Printscreen de l'interview et pour les ceusses qui savent cliquer sur un lien ou pour les biglouches, c'est ici qu'il faut d'aller pour lire l'article directement sur le site de 750 grammes.




Le suricate a dit : "Ah ouais quand même, tu cites Arnold et Willy, quoi...". La fierté dans ses yeux à ce moment-là!
Sur la photo, c'est moi en Snuggy, la fameuse couverture polaire à manches soooOOOOoooooo trendy aux States. Celle-ci je l'ai offerte à la reine-mère avec un mode d'emploi, d'où la photo sur le trône. Ben oui, c'est very pratique, on peut l'emmener partout!

Allez, je file, et je vous laisse en compagnie d'un truc qui déchire pour l'occas'! On va s'offrir "Heroes" de David Bowie parce que c'est lui le meilleur, et que c'est méga good dans tes zoreilles et que "we can be heroes just for one day"!
Et je profite au passage pour vous dire que tout en bas du blog, y a des poissons à nourrir. Il suffit de cliquer dans l'eau pour leur donner des flocons. Ca sert à rien mais je sais que ma mère va kiffer. Et je tiens à préciser aux geeks qu'il y a de la musique sur mon bleug depuis toujours, mais ça ne fonctionne pas sur ailpad, ailpod et autres trucs aillés. Allez savoir pourquoi!

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Dobermanement vôtre,
Scarlett

dimanche 15 avril 2012

Porc Caramélisé

Y a des jours où je me roulerais bien une pelle tellement je cuisine trop bien! Regardez-moi ces petits bouts de filet mignon tout tendres, tout enrobés de caramel, que même l'odeur, elle passe par les trous d'aération de l'ordi... ça vous donne pas envie de m'emballer sec, là, franchement?
Je vous dis pas comment le suricate ça l'a rendu tout foufou hier soir quand il a mangé toute la gamelle! Heureusement que j'avais oublié le gingembre. C'était déjà suffisament la fête du zlip comme ça! Huhu!
En plus j'avais fait un test maquillage pour le mariache de ma coupine Madeline, j'étais trop sexy boum boum, il ne pouvait pas me résister, le pauv'loulou.
Je fais des tests, parce que moi, le make-up, c'est pas mon truc, mais alors pas du tout! Non pas que j'aime pas ça, non non. C'est juste que je suis déjà sublime sans, j'ai pas besoin de trompe-couillon, je sais pas comment qu'on fait. Tenez, j'suis tellement une quiche que l'autre jour, autour d'un bon thé, ma copine Sissie me prête un bidule avec une sorte de pinceau au bout pour que j'essaie. "Touche Eclat", qu'il y avait marqué. Ben j'ai réussi à le claquer... sur mes lèvres, en pensant que c'était une sorte de gloss. Je vous dis pas comment elle a ri, ma cops! N'empêche, j'suis trop fun comme gonze!


Bon, c'est bien beau de se fendre la poire sur mon compte, mais qu'est-ce qu'on va s'écouter avec ça? J'ai bien envie de dire un petit Buddy Holly avec "Words of love".

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients pour 4 personnes (7 Pp)
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 filet mignon de porc d'environ 600g
  • 3 cuillères à soupe de lait de coco
  • Quelques brins de coriandre (optionnel)

Comment qu'on fait?
  • Couper le filet mignon en fines tranches et les mettre dans un ziploc.
  • Ajouter le miel, la sauce soja, la moutarde et le vinaigre de cidre.
  • Bien remuer le sac pour que tous les ingrédients se mélangent et mettre au frigo deux bonnes heures. Pendant ce temps, faire une sieste ou lire le blog du Doberman.
    Puis dans une poêle, faire dorer à feu vif les morceaux de porc pour bien le colorer et ajouter le lait de coco. Mettre un couvercle et laisser mijoter à feu très doux pendant une vingtaine de minutes.
  • Parsemer de coriandre ciselée juste avant de servir.

Bone Appétouze!

jeudi 12 avril 2012

Cigarettes au Chocolat et aux Amandes

Je crois que je vais me présenter au concours pour devenir le sosie officiel de Pierre Richard! Sérieux,j'ai toutes mes chances...  J'ai la loose depuis le réveil, c'est juste improbable!
  1. Mon bel article tout frais de ce matin, envolé, le zazar comme par zazar, alors que je l'avais forwardé à la terre entière. La honte!
  2. Oubli du porteflouze sur la table du salon. M'en rendre compte au moment de dégainer la carte bleue pour payer les courses. Sourire gêné de la caissière, cris de l'héritière, gros mots monstrueusement dégoulasses du Doberman.
  3. Essai de diversion, "oh mais j'ai sûrement une liasse de billets qui traîne dans une poche!". Tentative avortée.  Rester avec la tirette de la fermeture éclaire du sac à main, dans la main. Pleurer dans sa tête. Battre des cils. Ennerver la caissière qui n'a visiblement pas d'humour et qui n'oublie JAMAIS ses sous, elle.
  4. Rentrer à la maison sans courses.
  5. Prendre le portebrouzouffe sur la table du salon ET retourner faire les courses.
  6. Cris de la langoustine qui a faim, pour une fois.
  7. Oublier de prendre l'autoroute et se retrouver en plein centre ville, dans les bouchons.  Faire demi-tour, prendre l'autoroute, payer ses courses et se dire que c'est la dernière fois qu'on achètera à manger. C'est has been de manger. Cris de la langoustine qui s'en fout d'être has been et qui a faim.
  8. Retrouver son home sweet home, ranger ces saletés de courses, faire à manger et enfin croiser le regard de ces petites cigarettes au chocolat toutes mimis, toutes envieuses de se faire dévorer par la célèbre Pierrette Richard. 
  9. Se dire que la journée n'est pitêtre pas si pourrie que ça et écrire un nouvel article.
Parce que je ne suis pas seule à avoir la loose, et que je suis excessivement sympatique, je vous file la recette des cigarettes au chocolat et aux amandes. A déguster chaudes ou tièdes! Et au fait, c'est encore une recette WW!

On s'écoute "Stupid Cupid" de Connie Francis, un peu de légèreté dans ce monde cruel et méchant et on vote pour le PAUVRE Doberman au concours Marie-Claire idées en cliquant ici, et même que je suis troisième, oué madame!

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients pour 8 personnes
  • 125 g de chocolat noir pâtissier
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche 5%
  • 4 feuilles de brick
  • 60 g de poudre d'amandes

Comment qu'on fait?
  • Faire fondre le chocolat dans une casserole à feu doux avec un tout petit peu d'eau. Hors du feu, ajouter la crème fraîche. Mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter la poudre d'amandes et le sucre vanillé. Mélanger à nouveau.
  • Laisser durcir un peu au frigo environ 30 minutes.
  • Préchauffer le four à 210C. Couper les feuilles de bricks en 2, puis chaque morceau en 4 pour obtenir 32 triangles.
  • Mettre sur chaque triangle un peu de pâte chocolatée. Et rouler en forme de cigarette en finissant par la pointe.
  • Disposer les cigarettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner 2 minutes à tout casser.
Bone Appétouze!

samedi 7 avril 2012

Baguette épi

L'autre nuit, j'ai rêvé que Miley Cyrus (la gonze qui joue Hannah Montana pour les incultes) me donnait des cours de flamand mais en ventriloquant. Je sais pas si le verbe "ventriloquer" existe, mais vous m'aurez bien comprise, elle ne bougeait pas les lèvres en parlant, et les mots sortaient par ma bouche en quelque sorte.
Ca n'a rien à voir avec notre pain mais si ça se trouve Miley Cyrus aussi a rêvé de moi. Je lui donnais des cours de boulangerie en ventriloquant; je ne bougeais pas les lèvres en parlant, et la baguette épi sortait de ses fesses. Outch!
Complètement immature! N'empêche, ça doit faire mal.
En attendant, cette baguette épi (qui n'a eu aucun rapport sexuel avec Miley, je le précise) fait juste beaucoup plaisir à notre petit coeur. Et puis, elle croustille. Et moi, j'adoooooOOOOOoooore quand ça croustille!
Bon, par contre, soyez indulgents pour les explicazións du façonnage, je ne suis pas une vedette avec les mots técheuniques, mais je sais faire, c'est déjà ça.

Et puis sinon, hier, j'ai eu la chance de découvrir un super bel article à propos de mon blog, publié par le site de Marie-Claire idées. Je les remercie, parce que c'était très touchant. J'ai même pleuré. Meuh non, t'es con, j'ai pas pleuré; j'ai juste fait suivre à la Terre Entière, histoire de me la péter grave.
Allez, puisque vous insistez, hop hop hop, le voici! La classe à Plougastel Daoulas, non? On peut aussi retrouver l'article en cliquant ici.



Bon, et la recette des baguettes épis, me direz-vous, elle va venir en scooter? Ohla, tout doux Jolly Jumper, on se calme, laisse-moi kiffer mon petit moment de gloire!
La 'tite musique pour accompagner la recette, ce sera Miley Cyrus avec "Party in the USA", elle l'aura bien mérité la pauvre... et puis en plus, sans honte aucune, je dois bien avouer que j'aime bien, j'ai même un album. Même que je l'écoute souvent. Et même que je danse comme une cinglée sur cette chanson, mais sans la baguette épi dans le luc ;-)

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients
  • 360 ml d'eau
  • 1,5 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • 2 cuillères à café de sel
  • 2 cuillères à café de sucre
  • 400 g de farine blanche T55
  • 200 g de farine d'épeautre
  • 3,5 cuillère à café de levure de boulanger en grain

Comment qu'on fait?
  • Que ce soit dans une machine à pain ou dans un robot style kitchen aid; mettre tous les ingrédients dans l'ordre ci-dessus. On fait bien gaffe que la levure ne touche rien d'autre que la farine.
  • Pour la machine à pain, mettre sur programme "Pâte-Dough", et pour le robot, pétrir avec le crochet une dizaine de minutes jusqu'à ce que ça forme une belle boule homogène.
  • Laisser lever jusqu'au bip pour la machine à pain, et pour le robot environ 6 heures sous un torchon (propre, hein, bien sûr).
  • Une fois que c'est levé, hop hop hop, on farine les mimines, on dégaze (la pâte, pas vous) en donnant un bon coup de poing dedans, c'est pas mal ça défoule. Puis sur une plaque qu'on farine, on pose la boule. On la divise en 4 pâtons. On en prend un et on lui donne une forme de rectangle légèrement aplati.
  • On le replie une fois vers soi, on soude le bord avec les doigts.
  • Puis on le replie de nouveau mais dans le sens inverse, toujours en soudant.
  • Et enfin on recommence, mais en ramenant les deux bords vers le haut et en les soudant à nouveau. (Verstanden? Moué, je suis pas convaincue)
  • L'opération est presque terminée. Maintenant on va faire rouler le boudin de pâte pour lui donner une forme de baguette et en laissant la soudure en dessous.
  • Pui on fait la même chose avec les 3 autres pâtons, et enfin on farine légèrement les 4 baguettes, on remet le torchon et on attend la seconde levée. Une heure c'est pas mal.
  • On oublie pas en cours de route de mettre le four à préchauffer 220C.
  • Avant d'enfourner les baguettes, on prend une paire de ciseaux, et on façonne des épis. On coupe dans la pâte et sans rouvrir les ciseaux, on l'accompagne sur les côtés.
  • Enfin on enfourne sans oublier le coup de buée (un peu d'eau versée dans la lèche-frite chaude) qui donnera tout son craquant au pain.
Bone Appétouze!

Qui n'a pas voté pour moi aujourd'hui?
Qui.
Comment il s'appelle?
Mais qui n'a pas voté pour moi.
Le nom du type qui n'a pas voté pour moi?
Qui.
Qui, clique sur le cupcake s'il te please
et Rainman, sors de ce corps!



jeudi 5 avril 2012

Médaillons de Lotte panés aux épices

Je suis verte, j'avais prévu de vous poster cette recette (que j'ai arrachée dans un magazine aux chiottes pendant les vacances) le premier avril. Comme c'est du poisson, voilà, je voulais faire un clin d'oeil "poisson d'avril", mais que voulez-vous, les bichons... j'avais d'autres chattes à fouetter.
Par contre j'ai une petite anecdote à vous raconter, ça parle de poisson et c'est farce, donc idéal pour l'occasion.
Il y a très longtemps, mon papy est allé à la pêche avec mes couz qui n'étaient pas bien grands. Quand ils sont revenus, ils étaient trop fiers; ben oui, ils avaient pêché des thons! Tu rends compte?! Des thons! Bon, après vérification, c'était pas des thons mais des maquereaux (bonjour les marseillais!). Mais quand même, quoi! 15 ans se passent, peut-être plus, et voilà qu'autour d'un album photo, ma couz dit à papy "tu te souviens papy, on croyait qu'on avait pêché des thons ce jour-là! Mwouarf, mwouarf, mwouarf! Eh, n'empêche, c'était la classe d'avoir réussi à pêcher des maquereaux, comme ça, avec not'p'tite canne à pêche du Rallye Super!". Et là mon grand-père est parti dans un éclat de rire superbe! Ben oui, parce qu'en fait, les maquereaux, c'est lui qui les avait accrochés à l'hameçon quand mes cousins avaient le dos tourné. Ils les avaient achetés chez le poissonier juste avant pour leur faire une farce. J'en ris encore! Il aura fallu attendre toutes ces années pour découvrir la supercherie!
Des moments comme ça, ça vaut de l'or, et nous, les 4 petits enfants; on en a connu des tonnes grâce à notre papy et notre mamie. Alors zou, ils n'ont pas internet mais on embrasse très très fort Jean et Anne-Marie!
Je vous l'avais peut-être déjà racontée cette histoire, mais fichtre, elle est bonne quand même!

Donc, les médaillons, pour en revenir à NOS poissons que je n'ai pas pêchés, je tiens à le préciser; ça déchire sa maman, vraiment beaucoup! Et puis, tiens, ben en plus c'est ultra fastoche à faire et surtout très rapide. Alors on va pas se gêner!
On peut très bien imaginer servir ces médaillons en apéro avec des petits piques. Dans ce cas, il faut couper des plus petits cubes et les cuire moins longtemps.

Bon, et on va se mettre un petit Bourvil "Le Poisson Rouge", pour rester dans le ton et pour faire plaisir à Papy ;-)

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients pour 3 personnes
  • 800 g de queue de lotte préparée
  • 1 cuillère à soupe de canelle
  • 1 cuillère à soupe de curry
  • 1 cuillère à soupe de gingembre
  • un peu de beurre
  • sel, poivre

Comment qu'on fait?
  • Couper la lotte en gros cubes. Les passer dans le mélange d'épices pour les "paner". Les déposer sur du papier alu dans un plat allant au four.
  • Mettre un petit morceau de beurre sur chaque médaillon de lotte. Saler, poivrer.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 240C, et laisser dorer pendant environ 10 minutes.

Et une 'tite sauce pour accompagner le tout?
  • Quand vous allez sortir la lotte du four, elle aura rendu tout son jus; alors on le jette pas, on le garde. S'il vous reste un peu de panure d'épices, c'est "malin" comme ils disent à ProutChef de la garder aussi.
  • Dans une poêle, faire fondre une noisette de beurre. Y ajouter 2 gousses d'ail écrasées puis détaillées. Tout doucement on les fait revenir pour qu'elles soiet fondantes. On ajoute le reste d'épices qu'on fait suer un pitit peu. Ensuite on verse par-dessus le jus de la lotte qu'on a conservé, on fait un peu bouillir le tout, juste une minute. Et enfin si on aime la crème comme moi, une pointe de crème, allez hop, on est fou!
  • Bon, la petite sauce verte que vous voyez sur la photo (qui n'est pas top d'ailleurs, sorry) n'a rien à voir, c'est de la sauce aux piments qui déboîte et que nous mettons dans pratiquement tous nos plats, et en plus c'est joli.

Bone Appétouze!

mardi 3 avril 2012

Concours Marie-Claire idées, yeahhhhhh!


Depuis hier, je ne tiens plus en place. Pourquoi? Mais parce que je suis l'heureuse onzième finaliste du concours de blogs culinaires créatifs "Marie-Claire Idées", rien que ça! "Miss mois de Mars", c'est bibi. Pour l'occas' et pour fêter ça, je propose d'imprimer des calendriers un peu olé olé où je serais la star du mois de mars. Hin-hin, même pas cap, et puis quoi encore? Z'y avez cru, hein? Vicieux!

Bon, je blablate, mais tout ça c'est grâce à VOUS, à vos nombreux votes. Comme je suis maintenant une star avec un égo démesuré, je voudrais faire une cassedédi, à Marielle, à Odile, à Mag, Madeline, Sylvie, Catherine, Sylvie bis, Marie, Baptiste, ma man-man, Renaud et toute sa bande de musicos, Minicouille et Anéric, toute ma famille, tous mes amis, les visiteurs qui ont accroché avec mon blog, ceux qui le critiquent aussi après tout ça me fait avancer; les fidèles lecteurs, les admirateurs complètement love-love de moi et on les comprend. J'en oublie beaucoup...

Bon, vous avez compris, maintenant que je vous ai brossés dans le sens du poil, va falloir se mettre au boulot de nouveau car le plus dur reste à faire... Comme ils disent à TOP Chef, c'est maintenant l'épreuve de la dernière chance du come back de l'ultime compétition.
Sur les 11 participantes, il n'en restera qu'une. Et autant vous dire que les autres blogs sont tout simplement TOPPISSIMES! Je paye pas de mine avec mon petit "Ca bouffe un Doberman" sans prétention, mais il a beaucoup évolué, et esthétiquement il commence doucement à ressembler à quelque-chose parce que je bosse beaucoup dessus. Et puis ce thermomix, yé lé veux! Oh oui, un jour il sera mien!


Et sinon, comme vous avez été sages et à défaut de photos cochones de moi, voici quelques clichés sympatoches en cadeau, histoire de situer un peu mon petit monde...


Donc, là, au-dessus, c'est vot'Scarlett (ou Mélasette, ou le Doberman pour certains, bref moi) qui se la pète avec son beau robot. C'était il y a déjà quelques années, mais je suis plutôt bombasse, non?
Bon, là, c'est version "soft", parce qu'en vrai je suis pas "posée" comme ça, je suis plutôt dans ce style là, en -dessous... Princesse mais décalée, j'suis très Bling Bling comme meuf. T'as vu le méga gros caillou en véritable plastoc 16 carats? Et le diadème plein de diamants bruts, tu l'as vu, le diadème?


Et puis mon atelier, ma pièce préférée dans la maison, la 'tite niche du Doberman, LA COCINA, The Kitchen, la Cuisine qu'elle est trop belle. Bon, là, j'ai rangé pour la photo; parce que bien souvent c'est Hiroshima.


Petite visite guidée? Alors sur la gauche t'as l'évier, tu sais le truc où on fait la vaisselle des fois. Un peu plus loin on voit mon beau robot rouge qu'il est trop beau mais je l'ai déjà dit. Au-dessus du robot qu'il est beau, on voit mon suricate version Warhol, qu'il est beau lui aussi. Pas Warhol, hein, mon z'amoureux of course! un peu plus loin on voit les z'oignons, ail, etc rangés dans une jolie coupelle. A côté mes thés bio en vrac que mon mari m'achète de temps en temps pour me faire plaisir (il est amoureux, en même temps avec une femme comme moi, on le comprend). Et puis des fruits, des capsules de café, du sucre dans un joli pot, de la fleur d'oranger. La machine à café, le grille pain, les cuillères en bois, et autres spatules IKEA. Et ma gazinière 5 feux. Là je crâne! Ma hotte dont je ne me sers jamais, parce que quand je me rends compte que ça sent le graillon dans la casbah, c'est généralement trop tard. Et mon four trop canon lui aussi, et pas trop compliqué puisque je le reprécise, je suis une blonde fausse blonde.

Voilà, z'allez mieux dormir, non?

Bon, et au cas où vous seriez lent dans la compréhension de texte, on vote TOUT le mois d'AVRIL pour mon blog en cliquant sur le cupcake tout en haut qui, rappelons-le est assez gnan-gnan. Il suffit vraiment d'un tout petit clic, pas d'adresse email, pas de code pour vérifier si vous êtes un robot, rien de tout ça. Trop fastoche, aucune excuse!

Et puis tant qu'à faire, si vous avez un compte Fesse Bouc, n'hésitez pas à devenir fan de mon blog en cliquant sur "j'aime" là, à droite du blog, dans la petite fenêtre prévue à cet effet. Ou en cherchant "Ca bouffe un Doberman" dans FB! Ou bien encore plus fastoche, on clique ici et on se retrouve sur ma page Face de brebis . Merki les mamouths!


Bon, et qu'est-ce qu'on va écouter avec ça comme grand cru? Tiens, ben "Wonderwall" d'Oasis, ça tombe à point!

Dobermanement vôtre,
Scarlett
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...