dimanche 28 octobre 2012

Macarons au Chocolat Noir


T'as dû remarquer que la Scarlett, elle publie moins en ce moment... un article par semaine c'est pas terrible terrible mais c'est tout ce que je peux t'offrir en ce moment étant donné que je suis overbookée de la life (genre la gonze qui s'invente une vie de working girl!). En plus de ça je n'avais rien de super delicious à te proposer.  J'ai dû essuyer quelques ratages culinaires; eh oui, ça arrive même aux meilleures (huf huf, saloperie de modestie). Le dernier en date: du vin chaud maison.
Que j't'explique un peu comment ça a pu arriver...
 Y avait cette bouteille de rouge qui tâche offerte par on  ne dira pas qui, qui traînait, ouverte depuis 3 semaines sur le plan de travail. D'un autre côté j'avais cette idée qui me trottait dans la tête, qu'après tout piquette ou pas; ça pouvait passer incognito une fois cuit dans un plat en sauce ou encore un bon vin chaud plein d'épices. Hinnnnn Hinnnn! (t'as reconnu le rire? Correct! C'est bien celui de Miss Fine).
Voilà donc le breuvage en train de mijoter avec les pitites épices qui vont bien; et moi la Scarlett je n'ai rien trouvé de mieux pendant ce temps que de me faire un petit gommage, un petit soin du visage; une manucure (enfin j'ai coupé mes ongles et mis du vernis en dépassant partout, t'emballe pas non plus); mis du vernis à la langoustine. T'as pigé... j'ai oublié la casserole de vin chaud sur le feu.
C'est l'odeur de vinasse  qui m'a alarmée! Je peux te dire que ça sentait le clodo dans la casbah!
Il ne restait qu'un demi centimètre de liquide dans la casserole, c'était sirupeux et surtout dégoulasse.
Une expérience désastreuse comme il peut m'arriver régulièrement! Hé hé!


Bon, trêve de blabla. Aujourd'hui je te propose une super expérience, celle de ma première réussite de macarons! Ouép! On se souvient de ma première fois avec les macarons à la cerise, pas jojo mais très bons? Eh bien je ne suis pas restée sur un échec et j'ai réitéré l'expérience en suivant le cours en live de l'Atelier des Chefs, et youpi tralala, it was perfect!




Pour accompagner ces délicieuses lichouseries, on écoute Stereophonics avec "Handbags and Gladrags". Ah le très très sexy chanteur de Stereophonics! Je voudrais pas avoir l'air de niquer sa réputation mais je tiens quand même à préciser qu'un certain dimanche 29 janvier 2006 à 20h; il avait la chiasse. Certes, on nous a dit devant la salle de concert qu'il s'agissait de la grippe. Mon cul. Il faisait froid, il y avait une épidémie de gastro au Carlton de Lille où il logeait cette semaine-là (merci DSK) et le zazar comme par zazar, PAF il annule son concert (enfin c'était la première partie d'Oasis... heureusement que Liâm Gallagher n'avait pas pris trop de coke ce soir-là). Je ne vois pas d'autre explication.
N'empêche, les stars ne connaissent pas l'immodium or what?

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com




Ingrédients pour les coques (environ 40 coques soit 20 macarons)
  • 150 g de poudre d'amande
  • 210 g de sucre glace
  • 130 g de blanc d'oeuf
  • 90 g de sucre en poudre
  • un peu de cacao en poudre (tamisé) type Vanhouten  pour colorer les macarons si souhaité.

Comment qu'on fait les coques?
  • Mixer le sucre glace et la poudre d'amande par pulsions de 30 secondes environ. Renouveler 4 à 5 fois. Si vous voulez colorer les macarons, vous pouvez ajouter la poudre de cacao tamisée avant de mixer.
  • Je ne tamise pas le mélange (ouhhhh la vilaine) mais libre à vous de le faire. En revanche j'aère un peu le tout en mélangeant grossièrement avec les mains.
  • Mettre les blancs d'oeufs dans la cuve d'un robot et fouetter vitesse moyenne pendant 2 minutes. Puis à pleine vitesse jusqu'à ce que les blancs soient bien fermes (soit environ 2 minutes pour moi).
  • Ajouter 1/3 du sucre en poudre dans la cuve et battre à vitesse moyenne pendant 2 minutes (ça marche par 2 minutes, t'as remarqué?). Ajouter le 2ème tiers de sucre et continuer de battre 2 minutes mais puissance max. Enfin, ajouter le reste de sucre sans cesser de battre à la même vitesse et toujours pendant 2 minutes. La texture doit être dense, très très ferme et brillante.
  • Préchauffer le four à 160C chaleur tournante si vous voulez les enfourner rapidement. Si vous souhaitez les faire "croûter" attendre 3/4 d'heure avant d'allumer le four.
  • Pendant ce temps, se munir d'une spatule et commencer le "Macaronage". Pour cela: commencer en ajoutant 1/4 du mélange poudre amande/sucre glace dans la cuve de blancs. Exercer la technique suivante: "rabattre délicatement la préparation sur elle-même en prenant l'ensemble de la masse avec une spatule" (là je cite l'explication de l'Atelier des Chefs, je trouvais pas mieux comme mots). Continuer ainsi avec le 2nd quart et ainsi de suite avec le 3ème quart et le reste; jusqu'à ce que le mélange soit brillant et homogène.
  • Mettre le tout dans une poche à douille. Moi j'ai la super poche en silicone Attitude News .
  • Sur une plaque à biscuits recouverte de papier sulfurisé; former des ronds réguliers bien espacés (ils vont s'étaler légèrement). Petite astuce pour que le papier sulfu reste bien collé à la plaque durant la cuisson : déposer un peu de pâte aux 4 coins de la plaque et coller le papier.
  • Claquer la plaque à biscuits pour enlever les éventuelles bulles d'air.
  • Laisser croûter à température ambiante le temps que le four préchauffe ou 1h si vous avez la patience d'attendre.
  • Enfourner pour 10 minutes. Vérifier la cuisson en soulevant une coque, si le dessous colle encore, enfourner à nouveau pour 2 minutes; jusqu'à ce que la cuisson soit parfaite.
  • Enlever tout de suite la fournée de la plaque pour arrêter la cuisson et attendre un peu avant de décoller les coques.



Ingrédients pour la ganache au Chocolat Noir(source Macarons Editions Marabout)
  • 250 g de chocolat noir à pâtisser
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 70 g de beurre demi-sel mou

Comment qu'on fait la ganache au Chocolat Noir?
  • Mettre la crème à bouillir dans une casserole.
  • Pendant ce temps, casser le chocolat en morceaux et le mettre dans un saladier.
  • Verser la crème bouillante sur le chocolat et le beurre en morceaux. Faire fondre le tout en remuant.
  • Réserver au frais.


Pour le montage
  • Mettre l'équivalent d'une cuillère à café de ganache (ça varie selon la taille des macarons) sur une coque, et fermer avec une seconde coque de taille identique. Mettre les macarons au frais.
  • Ils seront largement meilleurs le lendemain, ils garderont leur craquant sur le dessus et deviendront moelleux à l'intérieur. On peut les conserver cinq jours environ au frais.

Bone Appétouze!

jeudi 18 octobre 2012

Brunch d'Halloween pour Méchants mal Léchés



Cette Année encore, "Aux Sorcières Velues", le resto trendy des méchants vous propose son Brunch d'Halloween! Une exclusivité pour "Ca bouffe un Doberman", alors prépare ton citrate! 
Dress Code: Ongles jaunes, Yeux verts ou rouges, Haleine de Hyène, et Dents gâtées.


Brunch d'Halloween
(Uniquement sur Réservations)

Menu petite Verrue - 4 euros
Un Jus de Crapaud grand cru 1978
Un Oeil d'Orignal et un Oeil de Gnou, déglacés au Riesling
Une Maman Arraignée et son Héritière

Menu Grosse Pustule - 13 euros
Poussière de Dracula
Deux Graines de Citrouille transformables en Carosse
Un jus de Crapaud grand cru 1978
Un Oeil d'Orignal et un Oeil de Gnou, déglacés au Riesling
Une Patate Pourrie Bio
Une Maman Arraignée et son Héritière

Menu Herpès - 666 euros
Sang d'Amanite Muscaria
Poussière de Dracula 
Lait Caillé de la Gougoute de la Méchante dans Blanche Neige
Deux Graines de Citrouille transformables en Carosse
Un Jus de Crapaud grand cru 1978
Bouquet Garni de Mauvaises Herbes
Un Oeil d'Orignal et un Oeil de Gnou, déglacés au Riesling
Une Patate Pourrie Bio
Pelures d'Ail et d'Echalote séchées au Clair de Lune
Une Maman Arraignée et son Héritière
Fil Dentaire en Bandelettes de Momie (offert par la maison)



Trick or Treat, Smell my Feet!
Happy Halloween Yall!!


Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com

mardi 16 octobre 2012

Soupe au Potimarron - Citrouille et Graines Torréfiées à Grignoter

Voilà une chouette recette bien de saison, aux parfums d'automne et couleurs d'Halloween, tout pour me ravir!

En plus, t'as deux recettes pour le prix d'une! Super Promo chez le Doberman z'ou quoi?
Bon, t'emballe pas non plus, hein, pour la seconde recette y a rien de sorcier, et pourtant tu vas pouvoir te la péter crois-moi quand tu recevras tes invités!

Ce qui me fait penser à mon super bouquin "211 idées pour devenir une fille brillante" de Bunty Cutler; où on t'explique "comment péter avec grâce et élégance à une réception chez l'ambassadeur".

Très bon livre que je te conseille, car il t'apprend aussi à lire dans les feuilles de thé. Si tu sais pas faire ça, autant dire que t'as raté ta life...

Pour en revenir à notre pitite souplette, je dois vous avouer que je l'ai dégotée chez Marie du blog "Marie Cuisine pour 6". Oui, encore elle.
Elle et son super concours dont je vous parlais la dernière fois... Figurez-vous qu'on a le droit de participer plusieurs fois (enfin deux fois je crois...ce qui fait plusieurs si tu regardes de plus près).

Donc, je t'explique à nouveau : tu choisis une de ses recettes, tu la fais à ta sauce, t'y ajoutes une 'tite musique et hop hop hop, si ça s'trouve tu gagnes un cadeau! Ouép!

Tu commences à me connaître, moi j'adooOOOOOooooore les cadeaux alors je tente ma chance encore une fois. Allez, viens toi aussi!



J'ai choisi de faire sa soupe aux Potimarrons chèvre et Curry mais sans le chèvre puisque le Suricate a une dent contre les boucs. Du coup je pensais remplacer par du kiri et rien lui dire (parce que ça non plus il n'aime pas trop sauf quand tu lui dis pas, et il capte rien; gniark gniark)... mais comme je n'ai pas de tête, j'ai oublié d'en mettre et au final cette soupe était toppissime! Ah oui, et j'oubliais, j'y ai mis aussi de la citrouille parce que j'en avais encore un peu.



Voilà et pour ce qui est de la seconde recette, THE cherry on top of the cake, j'ai gardé les graines de potimarron et de citrouille, que j'ai faites torréfier dans le four. Yummy!

On va accompagner le tout des Velvet Underground (j'ai vu que Marie aimait bien les Velvet, hé hé, elle a bon goût la Marie!) avec "Oh! Sweet Nuthin!'" du merveilleux album "Loaded". Miam! A écouter sans modération!




Oups la Courge! J'ai oublié de dire que si t'aimes mon petit Univers de Doberman, tu peux rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com



Ingrédients
  • 1/4 de citrouille
  • 1/4 de potimarron
  • 2 pommes de terre
  • 1 cuillère à soupe de curry en poudre
  • sel et poivre

Comment qu'on fait?
  • Enlever la peau de la citrouille et du potimarron, prendre son temps, ne pas s'énerver et surtout avoir un bon couteau qui coupe, sinon c'est la cata. Une petite astuce: couper des tranches dans un premier temps et ensuite les peler. Ça va plus vite finalement et c'est beaucoup moins dangereux.
  • Garder les graines et les mettre dans un bol d'eau
  • Couper la citrouille et le potimarron en gros cubes. Les mettre dans une cocotte à feu moyen.
  • Ajouter le curry et bien mélanger. Ajouter aussi les pommes de terre pelées et coupées en gros cubes également. Saler, poivrer et recouvrir d'eau.
  • Laisser mijoter une vingtaine de minutes et mixer le tout.



Pour les graines torréfiées
  • Bien enlever la chair des graines, il faut qu'elles soient propres et lisses. Pour cela on peut se munir de gants éplucheurs, c'est pas mal parce que du coup les graines ne glissent pas entre les doigts quand on veut les nettoyer, et ça enlève rapidement et parfaitement bien la pellicule de pulpe de citrouille.
  • Bien les passer sous l'eau froide à nouveau, les essuyer avec du papier absorbant. Les déposer sur une plaque à biscuit recouverte de papier sulfurisé, en une seule couche pour bien les faire dorer. Ajouter un peu de fleur de sel si vous le voulez et enfourner dans un four chaud à 220 C. Attention, il faut bien surveiller pour ne pas que ça crame!!
  • Les graines sont prêtes, elles peuvent être grignotées à l'apéritif ou avec la soupe. On peut casser la coquille avec les dents et manger l'intérieur comme des graines de tournesol ou alors, paraît-il que certains mangent toute la graine... j'ai essayé, c'est très bon mais alors ce n'est pas vraiment agréable dans la bouche! A vous de voir!


Bone Appétouze!

lundi 8 octobre 2012

Briochettes roulées à la Cannelle et Vergeoise Brune


Après avoir explosé mon bidon avec la fournée entière (je précise) de Briochettes à la cannelle et vergeoise brune ce week-end (plus la demie fournée de Châtaignes Grillées dimanche aprèm), j'atteste sur l'honneur de ma modeste personne que je n'ai jamais mangé quelque-chose d'aussi bon de toute ma vie! Et pourtant...j'en ai mangé des trucs, c'est moi qui te le dis!
On dirait des Cinnamon Rolls, tu sais ces petites lichouseries qu'ils vendent partout aux Ztazunis? Ah ça me rappelle des bons moments, l'odeur du "Magnolia Mall" de Florence (SC), ou encore de "Barnes and Noble" où je passais ma vie et où j'aimais boire mon Hot Chocolate en feuilletant mon "Food Network Magazine" ou même encore mon "Life". Tous ces bons souvenirs, je les dois à ma copine Marie. Pourquoi? Tu vas vite comprendre!



Si j'avais su que ces brioches étaient démentes, j'aurais invité toutes mes cop's pour le goûter, et ça m'aurait évité de tout boulotter comme une cochonne. En plus c'est super sïmpeul Mikeline, aucune excuse pour ne pas tenter ta chance (je rappelle qu'à tous les coups l'on gagne..."jamais de perdants, toujours des gagnants", comme on le dit si bien à la "Loterie Sabrina" de la Ducasse de Steenvoorde).


Cette recette, je la tiens de ma Copine Marie (Sa recette ici), tu sais la blogueuse de "Marie Cuisine pour 6", la super gonze que j'ai eu la chance de rencontrer cet été en BZH (remember notre rencontre)! Eh bien si tu ne le sais pas encore (houuuuu la honte), elle organise un super Concours pour fêter son premier Bloganniversaire 



Le but du jeu, c'est de choisir une de ses recettes, de la refaire à sa sauce et d'y ajouter une petite chanson. Bien sûr, il y a un super chouette cadeau à gagner (on va quand même pas bosser pour des cawuètes)! Alors venez vite participer vous aussi, blogueurs et non blogueurs sont les bienvenus!



Alors, qu'est-ce qu'on va lui offrir comme musique à la Marie pour son blog-anniversaire? Je me suis dit que j'allais lui faire plaisir à nouveau avec Miossec mais avec "Non non non (je ne suis plus saoul)" cette fois. Je suis raide dingue de l'Univers de Miossec... moi, chauvine, meuh non!
D'ailleurs je te remets la vidéo ici, des fois que t'aurais envie de l'entendre en double et pour pouvoir encore en profiter quand je changerai la zique dans le player pour le prochain article.




Si vous avez envie de suivre mes aventures Dobermanèsques sur ma page FaceBook, n'hésitez pas car vous y retrouverez des news, des articles, de la bonne musique, et des trucs croustillants! Allez, c'est ici que ça se passe!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com

Ingrédients pour la pâte
  • 450 g de farine
  • 80 g de beurre mou
  • 40 g de sucre
  • 25 cl de lait
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 1 jaune d'oeuf et un peu de lait pour la dorure

Ingrédients pour la Garniture
  • 60 g de vergeoise brune
  • 70 g de beurre mou (pas fondu)
  • 1,5 cuillère à café de cannelle en poudre

Comment qu'on fait?
  • Délayer la levure dans 5 cl de lait tiède (mais surtout pas chaud) et attendre 5 minutes.
  • Dans la cuve du robot (ou d'un grand saladier si vous le faites à la main), mélanger la farine avec les 40 g de sucre. Ajouter les 40 g de beurre mou, la levure et le reste de lait. Mélanger à la feuille puis pétrir avec le crochet jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte bien lisse et souple. Vous pouvez bien entendu mélanger et pétrir à la main.
  • Laisser reposer sous un linge à température ambiante pendant 1h30.
  • Pendant ce temps, préparer la garniture. Mélanger les 70 g de beurre mou avec la vergeoise et la cannelle avec un fouet pour éviter tout grumeau à cause de la vergeoise qui a tendance à faire des paquets.
  • Au bout d'1h30, étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Former un grand rectangle sur 3 mm d'épaisseur environ. 
  • Etaler la garniture sur la pâte, bien l'étaler et l'étirer avec un pinceau de cuisine si besoin.
  • Rouler la pâte sur elle-même en serrant le plus possible.
  • On obtient un grand boudin. Découper alors des tronçons de 2 à 3 cm d'épaisseur et les déposer sur une plaque à biscuit chemisée de papier sulfurisé. Bien espacer les tranches de brioches car elles vont gonfler. On peut même faire 2 fournées si il n'y a pas assez de place sur la plaque.
  • Recouvrir d'un linge et laisser reposer à température ambiante pendant 1h30 à nouveau.
  • Préchauffer le four à 220C.
  • Délayer un jaune d'oeuf avec un tout petit peu de lait et en badigeonner les briochettes avec un pinceau.
  • Enfourner pour 10 à 15 minutes. Attention, ça cuit très vite!


Bone Appétouze!


Article sélectionné dans le Top du Jour Cuisine sur Hellocoton


Article sélectionné par Libéfood rubrique recettes sucrées

jeudi 4 octobre 2012

Boeuf Bourguignon ultra fondant





T'as remarqué, depuis quelques temps je te prépare des petits plats mijotés. C'est qu'avec le temps de chien qu'on se coltine et toute cette flotte qui tombe; le Doberman que je suis a le poil tout trempé,  alors j'ai besoin d'un truc réconfortant pour me réchauffer; comme un plat cuit à la cocotte tout doucement.

Tiens puisqu'on parle de poils, notre Héritière Princesse des Langoustines a découvert qu'elle avait des poils sur les bras. Le drame! Du coup elle les compte "1-4-12-3-7" et je dois dire que c'est une occupation plutôt relaxante pour le Suricate et moi-même (note pour plus tard, penser à lui acheter des slips Caspor. Caspor c'est caca - ha - ha) (cf RainMan).

Pour continuer dans la série "poil" (ça me colle à la peau comme sujet on dirait bien); l'autre jour je suis allée à Intersport. T'as vu la vie de dingue que je mène?  Bon, je te passe les séances d'essayage où je suis tombée sur la porte de la cabine en voulant rentrer dans le fute qui était trop collant. Ce n'est pas ça qui nous importe aujourd'hui mais bien le type sexy canon qui était devant moi à la caisse. Ouah le mec, super gaulé, friqué aussi hein, parce qu'il en avait pour douze million de dollars avec son jogging qui fait gonfler les muscles sans rien faire. J'attendais donc sagement collée à derrière lui. Le type sort sa gold (faut au moins ça pour s'offrir la panoplie du parfait musclor), fait son code (****), oui, j'ai tout vu puisque je le rappelle, j'étais collée juste derrière; et il se casse (sans même me dire au revoir, quel muffle!). Arrive donc mon tour, je file ma Blue Card à la Caissière badgée "Véronique" (nique-nique) et au moment de taper mon code... Horreur, Malheur... Un gros, un énorme poil de fesse (ou de kekette, j'ai pas non plus vérifié), tout crêpu, noir, et long de bien 2,5 cm; coincé entre les touches du lecteur!
Je jure qu'il n'y était pas avant que "Latouffe", appelons-le comme ça, ne tape son code. Pouahhh!
C'est pas un Survêt' qu'il aurait dû s'acheter mais un rasoir à bikini! Bon, si ça se trouve, il se rendait dans la foulée chez Nocibé se faire le maillot à la Brésilienne, qui sait? En attendant le mythe (et la grosse mite) est tombé...

Assez parlé de forte pilosité pubienne, revenons-en à mon petit plat, mon Boeuf Bourguignon WeightWatchers, une recette trouvée sur le super blog d'Angélique "Passion Cuisine" Un plat fondant dans la bouche, à la sauce onctueuse et aux p'tits légumes parfumés.
T'éviteras juste de boire un canon de rouge pour accompagner le plat, ou alors un tout petit ballon pour te rincer le gosier; après tout c'est ta life.

Pour accompagner cet épisode très classieux de Mister Muscle (prononcé meusseul en inegliche, qui peut vouloir dire moule si t'as comme moi un accent de shit) et notre Bourguignon, écoutons Nougaro (il avait aussi beaucoup de poils) avec L'île Hélène. Un bijou!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com




Ingrédients pour 4 personnes
  • 500 g de boeuf pour bourguignon (de très bonne qualité si tu veux que ta viande soit tendre et non filandreuse)
  • Champignons frais (environ une dizaine) 
  • 1 grosse carotte (du jardin ici) coupée en lamelles puis en 4
  • 1 oignon émincé
  • 3 gousses d'ail écrasées
  • 1 petit paquet d'allumettes de bacon (50 g)
  • 2 cuillères à café de maïzena
  • 25 cl de vin rouge Bordeaux
  • 25 cl d'eau
  • thym frais (une petite branche du jardin)
  • laurier (3 feuilles)
  • sel et poivre

Comment qu'on fait?
  • Dans une cocotte, mettre le bacon à dorer sans matière grasse tout doucement . Ajouter la viande coupée en gros morceaux. La faire dorer à feu plus vif cette fois. Il faut limite qu'elle attache au fond de la cocotte. Ajouter la maïzena et bien remuer.
  • Verser le vin et l'eau (toujours à feu vif, ça doit faire pchiiiiii)
  • Ajouter les oignons, la carotte, les chanpis émincés, l'ail, le thym et le laurier.
  • Saler, poivrer et couvrir. Laisser mijoter à feu très très doux, sur un petit feu, c'est l'idéal et le tout pendant minimum une heure. Moi je l'ai laissé deux grosses heures, et c'était divin!

Bone Appétouze!


Article sélectionné par Libéfood dans la catégorie "Recettes Salées"





Article sélectionné dans le Top du Jour Cuisine sur Hellocoton

mercredi 3 octobre 2012

Taguée par Julia T

J'ai été taguée par ma copine Julia du blog La Cuisine de Julia T! Chouette alors! Moi j'adore qu'on me tague, parce que ça me donne l'impression qu'on m'aime un pitit peu alors voilà... ça me touche beaucoup.


Ouép, c'est bibi (enfin pas la chanteuse, hein, moi).


Voici les règles du jeu:
  • Il faut poster les règles
  • Chaque personne doit répondre à onzes choses sur elle sur son blog
  • Répondre aux onze questions puis créer onze nouvelles questions pour les personnes taguées
  • Se rendre sur leurs blogs pour les informer qu'elles ont été taguées
  • Ne faire aucun tag sans prévenir
  • Taguer 11 personnes

Alors les 11 trucs sur moi
  • J'aime les chips aux crevettes parce que ça colle sur ma langue et je trouve ça rigolo.
  • J'ai tout un tas de petits carnets dans lesquels je note tout ce qui me passe par la tête, et je fais des listes de tout. Par contre je perds tout le temps mes carnets, alors je ne retrouve plus le fil de mes idées.
  • Quand j'étais en term, je faisais mes dissert'  de philo aux toilettes. Et j'avais des bonnes notes.
  • J'ai des crocs vertes flashy avec des bijoux de crocs (goofy et un crabe rouge) et il m'arrive de les porter pour aller faire les courses et j'ai même pas honte
  • Le suricate aussi a des crocs mais elles sont noires avec des bijoux de crocs batman qui clignotent. 
  • Je bois au minimum un litre de thé dans la journée.
  • Le dernier livre que j'ai adoré bouquiner c'est "La couleur des Sentiments"
  • J'ai fait mes études en Belgique dans une école qui ressemble à celle d'Harry Potter
  • En parlant d'Harry Potter, j'ai goûté la "Bière-au-beurre" dans le village d'Harry à Universal Studio et j'ai trouvé ça dégoulasse.
  • Je voudrais être riche et m'acheter plein de fringues One Step
  • Quand j'étais petite j'étais amoureuse de Luis Mariano alors qu'il était mort depuis longtemps. Et en 1986, lors de la coupe du monde de football, j'ai invité mes copines à la maison et je leur ai promis qu'on partirait au Mexique pour voir Luis. Je précise que je n'étais pas "under the influence", j'avais juste 8 ans et beaucoup d'imagination.

Voilà! Voici les questions de Julia maintenant:


1 – Quelle serait la recette que vous n’avez jamais réalisée mais que vous rêveriez d’arriver à faire un jour?
Du pâté! Ah oui je rêverais de savoir faire mon pâté toute seule! Un bon pâté de campagne de derrière les fagots ce serait le must! Mais ça me paraît super compliqué à faire.
 
2 – En cuisine, êtes-vous du type « bordélique » (les plats et les casseroles sans dessus-dessous) ou êtes-vous plutôt du type bien rangée (qui rince ou lave la vaisselle presqu’au fur et à mesure)?
Je suis super maniaque alors y a jamais rien qui traîne dans ma cuisine. Pfffff! T'y as presque cru, là?! Non non, chez moi c'est hiroshima quand je cuisine.  Mais je me soigne, j'essaie de m'organiser. Par contre impossible de commencer la popotte si c'est beyrouth dans la cuisine. 
 
3 – Qu’est-ce que vous aimez manger au petit dej?
Tous les matins je mange la même chose: un pur jus de pomme ou pur jus d'orange , une galette de son de blé-avoine, un yaourt, un fruit et un thé. Original, non? De temps en temps le week-end j'aime me faire un p'tit dej du style : omelette, PDT rissolées, toast beurré et bacon grillé. Miam!
 
4 – Quelle épice (1 seule) vous semble indispensable dans la cuisine?
Sans hésitation le curry!  
 
5 – Allons-y pour les confidences, quand vous cuisinez toute seule, comment êtes-vous vêtue (jeans, pyjama, jogging… etc…)?
Je cuisine toujours à poil.
Non? 
Mwouarf!
Alors d'abord je ne porte jamais de jogging sauf pour faire du sport. Mais il m'arrive de cuisiner en pyj' si je dois préparer une pâte à pain ou à brioche de bon matin. Mais en règle générale je suis sapée normalement pour cuisiner.
 
6 – Êtes-vous quelqu’un d’organisée pour trouver vos ingrédients dans la cuisine ou passez-vous plus de temps à les chercher qu’à faire la recette?
Euh...ça dépend ça dépasse! Organisée quand c'est une nouvelle recette (je prépare tous les ingrédients à l'avance). Pas du tout si c'est une recette rodée (je découvre parfois au milieu de la recette qu'il me manque des ingrédients). 
 
7 – Quel fruit préférez-vous cuisiner? Et dans quelle recette?
La pomme. Dans les cakes, les muffins, les tartes. Mais jamais dans une recette salée. 
 
8 – Êtes-vous quelqu’un de sociable quand vous cuisinez ou préférez-vous faire le vide complet de la cuisine?
"Antisociale je pers mon sang froid!"
Moi qui suis douce comme un agnal dans la vie; je suis une vraie sorcière en cuisine!!! T'avise pas de traîner dans le coin, sinon ça va être ta fête. Le pire c'est que je ne m'en rends pas compte... c'est lamentable je sais...
 
9 – Si on vous disait de faire la recette la plus riche et calorique, quel serait votre choix?
Oh ben le Kouign Amann of course! Du beurre, du sucre, et mes fesses sautent de joie! 
 
10 – Si vous étiez un légume, lequel seriez-vous et pourquoi?
Une citrouille. Je sais pas pourquoi mais je trouve ça fun une citrouille. 
 
11 – De façon générale, êtes-vous type salé ou sucré?
Salé!!! Mais j'aime mon petit carré de chocolat noir tous les soirs avec mon thé. 



Voici les blogs que je tague:
cuisine patisserie chocolat and co
cooking mumu
La Cuisine de Galou
Koala devant ses fourneaux
A Table
Petits Repas entre Amis
Cuisine et Partage
Novice en Cuisine
Les Recettes de Juliette
L'avis ou la Vie d'une maman
...et celui ou celle qui aurait envie d'être tagué par mes soins ;-) c'est avec joie que je te tague (mais fais-le moi savoir dans un com' s'il te please)

Et voici mes questions:
  1. C'est quoi ton métier?
  2. T'as déjà goûté à la tarte aux concombres? c'est pas bon, hein?
  3. T'as déjà acheté un CD dont t'as un petit peu honte, allez raconte, c'est quoi?
  4. Ton bouquin que tu lis en ce moment, c'est quoi donc?
  5. Quand tu regardes les stats de ton blog, tu trouves quoi comme mot clés tapés dans gogole avant de tomber sur ton blog? Non la vraie question, cést"suis-je la seule à avoir des zinzins qui tombent sur mon blog après avoir tapé : mamie dévoile ses dessous, ou mec tout poilu partout, etc...?
  6. C'est quoi ton parfum quand tu sens bon comme une hirondelle?
  7. Ton genre d'humour, c'est quoi? Plutôt Gad, Franck Dubosq, Karen Shéryl?
  8. Tu t'es déjà mangé des commentaires pas sympas sur ton blog? 
  9. Allez on se dit tout... raconte-moi un truc atypique à ton sujet... tu fumes le cigare, t'as un piercing sur le genou, t'as un doigt de pied en trop, les cheveux verts...cherche bien je suis certaine que tu me caches quelque-chose!
  10. T'es plutôt coffee tea or water le matin? Et qu'est-ce que tu grailles avec ça?
  11. Le truc le plus dégoulasse que t'aies jamais cuisiné, c'était quoi?

Voilà pour aujourd'hui.
J'ai plusieurs tags à la bourre auxquels je répondrai un jour of course, donc ne soyez pas véxés si je n'ai pas encore pris le temps, hein les bichons :-)

Dobermanement vôtre,
Scarlett

lundi 1 octobre 2012

Cannelés Bordelais sur fond de MMM


Les cannelés Bordelais, t'aimes ça? Moi j'en raffole! Depuis que ma couz (qui habite Bordeaux) m'a fait goûté à ces petites merveilles (tu sais, celles emballées dans la jolie boîte et qui coûtent un bras?) je teste toutes les recettes qui me passent par la main afin de trouver le top du top. Jusque-là j'avais échoué, mes cannelés étaient bons mais sans plus.
Et puis vient mon cours live de l'atelier des chefs; et dans la liste de course, il fallait des cannelés bordelais. Hors de question d'en acheter, halte là c'est moi que j'fais tüte seule personnellement JE.
Me voilà donc sur le "huèbe" (comme dirait beau-papa) à la recherche de THE recette de cannelés Bordelais. Et je tombe sur celle  de marmiton , encensée avec 546 votes d'internautes et la blinde d'avis favorables. Je suis donc la recette à la lettre en changeant uniquement la quantité de sucre. Et là j'hallucine...c'est tout simplement PARFAIT! Le premier effet croustillant est là, le moelleux à l'intérieur aussi et surtout ce petit arrière goût de derrière les fagots est présent lui aussi!
Haaaaa mais comment faire pour ne pas tout boulotter avant le cours de cuisine???



Les cannelés forcément ça me fait penser à Bordeaux (t'as vu comme j'suis fute fute). Il y a 5 ans j'y étais pour passer quelques jours chez ma couz adorée de l'amour comme c'est beau. Et un soir, nous avons fiestaté comme jamais! Apéro, resto, bar à mojitos et disco-boîte de la night sur fond de musique des années 80. Mais attention, hein, pas du Sabine Paturelle, Bi-Bi ou Jean-Pierre François! (Enfin bien que ça m'éclate aussi!) Non-non, c'était plutôt du style "Devo" avec "Whip it", tu sais les types qui ont un tuppé sur la tête et qui font claquer leur fouet! J'adore ce clip, je m'en lasse pas!




Donc voilà pour l'épisode des cannelés! Forcément je pensais qu'il allait en rester pour le wiquande, mais bien sûr vu le peu de restes, il a fallu se venger sur autre chose. J'ai donc pas mal cuisiné (des muffins aux pommes et caramel au beurre salé entre autre) pour nourrir toute la joyeuse troupe (OK on est 3 mais le poisson rouge mange beaucoup) Après ça je n'avais plus aucune énergie alors j'ai fraqué dans le canap' avec le Suricate et la Langoustine devant "The Big Bang Theory". J'adore cette série, et tout particulièrement la musique du générique!

Ah et aussi!! Tu peux me retrouver sur ma boutique en ligne www.tetedecoucou.com
Ingrédients pour une vingtaine de cannelés
  • 50 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 100 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 50 g de beurre + 50 g pour les moules

Comment qu'on fait?
  • Dans une casserole, faire bouillir le lait, la gousse de vanille fendue en deux et 50 g de beurre
  • Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger la farine, la pincée de sel et le sucre. Ajouter les oeufs en une seule fois. Verser par dessus le lait bouillant et commencer à mélanger pour une obtenir une pâte fluide. Laisser refroidir et enfin ajouter le rhum.
  • Laisser reposer la pâte au frigo au minimum une heure. (moi j'ai essayé en la laissant seulement une heure et c'était top!)
  • Préchauffer le four à 250 C en y mettant la plaque à biscuit sur laquelle cuiront les cannelés.
  • Verser la pâte froide dans les moules hyper beurrés (c'est super important) avec les 50 g de beurre restant (donc vraiment bien beurrer). J'ai beurré mes moules même s'ils sont en silicone.
  • Attention il faut quand même bien remplir les moules sinon les cannelés seront petits comme les miens. La prochaine fois je remplirai un peu plus qu'aux 3/4. 
  • Poser les moules sur la tôle chaude et cuire pendant 5 minutes à 250 C puis baisser le four à 180 C et continuer la cuisson environ 1h-1h10.
  • Démouler tout de suite les cannelés et les laisser refroidir sur une grille.

Bone Appétouze!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...