vendredi 16 septembre 2011

Muffins au Morbier et Tomates séchées

Quoi??? Encore des tomates séchées? Mais oui Mioum-Mioum, c'est bon les fruits et les légumes pour ton petit corps!
Et puis, j'ai cet énorme pot de tomates séchées qui ne désemplit pas et qui commence à pelucher vert. Yummy!
Quant au morbier, c'est un fromage bien sympatoche que j'ai dégusté la première fois chez ma coupine Minicouille lors d'une raclette améliorée. Ca shlinguait grave ce soir-là, quel pied!
Pour cette recette, jétais aussi sceptique qu'une fosse à l'idée de mélanger les tomates et le morbier, mais finalement ça se marie plutôt bien.
Je vous conseille d'accompagner ces muffins d'un excellentissime "I'm a man you don't meet every day" des Pogues.Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients
  • 200 g de morbier
  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe de crème épaisse
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 6 pétales de tomates séchées
  • 1 bouquet de ciboulette
  • sel et poivre

Comment qu'on fait?
  • Dans un saladier, mélanger la farine et la levure.
  • Dans un autre saladier, mélanger les oeufs, la crème, le lait, l'huile, les tomates séchées coupées en petits morceaux, le morbier coupé en cubes pas trop petits, le sel et le poivre.
  • Verser le tout sur la farine et mélanger très rapidement sans trop travailler la pâte.
  • Remplir des petits moules à muffins beurrés jusqu'aux 3/4.
  • Enfourner environ 15 à 20 minutes dans un four préchauffé à 180C.

Bone Appétouze!

dimanche 11 septembre 2011

Tarte fine aux Abricots

Salut, c'est Tata Suzaaaaaaane!
L'autre jour j'ai fait une tarte aux abricots, j'te dis pas comment elle arrachait la chatte à Jeannie Longo! C'est tonton qui était content!!

Bon, je vous avais dit que je vous tiendrai informés des mots clefs hallucinants que les gens taperaient avant de se trouver sur mon blog... et bien j'ai du nouveau mes cocos! Figurez-vous que quelqu'un a pianoté: "vers qui sortent des fesses", et s'est retrouvé comme par zazar chez le Doberman! Si-si! J'en ris encore!

Je la fais pas longue car il y a un papillon de nuit qui m'attaque, moi; alors qu'on est trois dans cette pièce! Je suis donc obligée de me réfugier dans la cuisine où une baguette fraîche et du camembert au cidre me font la fête. Saloperie de papillon!
Ah et pour la zic, qu'est-ce qu'on s'écoute? Un p'tit Cat Stevens avec son terrible "Father and Son"!!
Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients
  • 1 kg d'abricots environ
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 50 g de beurre
  • 100 g de sucre en poudre
  • 30 g de sucre roux

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180 C.
  • Laver les abricots, le couper en deux et enlever le noyau (ce sera meilleur).
  • Dérouler la pâte feuilletée sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé.
  • Faire fondre le beurre et l'étaler sur la pâte avec un pinceau. Saupoudrer de sucre roux.
  • Poser les abricots tout autour de la pâte, côté bombé contre le fond de tarte.
  • Saupoudrer de sucre en poudre.
  • Enfourner pendant environ 25 minutes. 
Bone Appétouze!

jeudi 8 septembre 2011

Le Sac à dos Poulette version Gâteau d'Annif

Salut les p'tits poux! Vous attendiez avec impatience le making off du gâteau d'annif poulette... le voili, le voilou!
Je vais tâcher de me concentrer car il y a les Wonder Pets à donf dans la maison et autant vous dire qu'ils sauvent  des "animals in trouble" comme des foufous. Superman, Batman et Chuck Norris (tous des mauviettes) peuvent aller se rhabiller à côté des Wonder Pets, c'est moi qui vous le dis!
Ah Ming-Ming, Linny et Tuck, ces supers petites bêbêtes bien sympatoches...j'avoue que j'aurais aimé les immortaliser en gâteau pour l'annif de ma langoustine. Malheureusement, il a fallu faire un choix, et après des nuits entières sans dormir, des jours interminables sans manger (OK, à d'autres, plutôt crever que de sauter un repas); votre humble Doberman a finalement décidé de reproduire le sac à dos fétiche de l'Héritière. The sac à dos poulette qu'elle trimballe partout avec elle et dans lequel je retrouve régulièrement un garde-manger assez conséquent aux dates de péremption plutôt funky.

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!


Comment qu'on fait un gâteau qui déchire tout?

Pour commencer, il faut des bonnes idées. Et des idées, c'est pas ce qui manque dans ma caboche.
Au départ je pensais réaliser le tapis flashy de la chambre de la Princesse, puis j'aurais posé le sac à dos dessus et enfin la cerise sur le pancake, un petit Ming-Ming (ce charmant superzanimal) on top of the Cake. Entre deux j'aurais épousaillé Georges Clooney; David Bowie aurait sorti un album entier consacré à mon intelligence et je serais devenue la taupe modèle préférée de Karl Largueur Pète. J'aime quand un plan se déroule sans accro, moi.

Ensuite, il faut des tonnes de farine, levure, beurre, sucre et oeufs. Parce que ma base je l'ai faite en simple quatre quarts. J'ai cuit au total 6 gâteaux, la veille pour le lendemain. Je les ai emballés dans du film alimentaire et mis au frais, histoire qu'ils ne soient pas trop secs.


Il vous faut aussi de la pâte à sucre et des colorants alimentaires. J'ai tout trouvé chez Alice Délice mais je n'étais pas super contente. La pâte à sucre, passe encore, bien que... Mais les colorants naturels... La prochaine fois je prends du chimique, de la bonne couleur flashy, du rouge qui fait du rouge; du jaune qui fait du jaune, etc.


Vient ensuite l'étape du modelage du gâteau. Avec une bonne scie à pain, c'est l'ídéal. J'ai étalé entre deux couches de cake, une sorte de mousse choco blanc et de la gelée de groseille (comme conseillé sur le site "La popotte de Manue").



Et enfin, voici venu le temps des rires et des chants. Le temps de la pâte à sucre! C'est le moment où t'as envie de dire "OK, j'arrête tout, c'est tout pourri les gâteaux d'annif de toute façon!". Oui, parce que la pâte à sucre, c'est pas aussi souple que la pâte à modeler, alors quand il faut pétrir des plombes pour trouver la bonne teinte...c'est disons...physique!
Pour ma part, je me suis littéralement transformée en sorcière. Attention, pas une p'tite sorcière mimi genre Hermione Granger Miss Gnan-Gnan, non-non. Là, j'étais devenue une sorcière monstrueusement imbuvable, la méchante dans Blanche Neige puissance 30 et en beaucoup plus moche. La verrue sur le point d'éclater, le cheveu hirsute, et la bave de la rage dégoulinant sur tout ce qui bouge...Gnahahahahaha!


Quand je suis enfin redevenue la femme délicate, charmante et sexy que je suis, j'ai enfin pu attaquer les petits détails. J'ai utilisé des piques à brochettes en bois pour assembler les morceaux de gâteaux. La pointe d'un couteau pointu pour les coutures du sac. Le plat du même couteau pointu pour les coutures des yeux. Le plat d'un zesteur à agrumes pour la fermeture éclair. Un emporte pièce pour le blanc de l'oeil et un bouchon de bouteille d'eau pour la pupille.
Enfin pour que tout ça colle sur le gâteau, j'ai utilisé la mousse choco blanc et un peu de miel; sauf pour l'aile verte et l'oeil que j'ai collés avec juste un tout petit peu d'eau étalée avec le doigt.

Voilà, en tout j'aurais mis presque deux jours pour réaliser la poulette, et je dois dire que j'ai encore une fois pris mon pied, même en mode Sorcière, c'était pas si mal!

vendredi 2 septembre 2011

Pain Au Curry et Noix de Cajou


Bien le bonjour mes fidèles mammifères velus! Today, à la demande de The Couz chéwie, le Doberman vous présente le kick ass "Pain au Curry et Noix de Cajou". Petit nouveau dans mon fournil, je peux vous garantir que je renouvellerai l'opération car ce pain a tout d'un grand!
Le seul petit bémol s'il fallait en trouver un, c'est qu'il ne croustille pas. Je ne me l'explique toujours pas mais si vous avez une idée, je suis toute "Wii".
Voilà, je vous laisse savourer une fois de plus de la bonne musique en compagnie des Foo Fighters "Over and Out"...

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients
  • 270 ml d'eau
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de curry
  • 2 cuillères à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 450 g de farine à pain
  • 8 g de levure de boulanger en grain
  • 60 g de noix de cajou (à mettre au bip si vous avez une map, sinon comme moi au robot, versez-les un peu avant la fin du pétrissage)

Comment qu'on fait?
  • Mettre tous les ingrédients (dans l'ordre ci-dessus) dans la cuve, sauf les noix de cajou.
  • Si vous avez une map, mettre sur programme "Pâte", et au bip vous rajoutez les noix de cajou.
  • Si comme moi vous avez le robot de la mort, avec le crochet vous mélangez et pétrissez un bon quart d'heure, vous ajoutez les noix de cajou et vous recommencez disons 10 minutes.
  • On laisse tout ça lever quelques heures à l'abri des courants d'air sous un torchon.
  • Une fois que ça déborde presque de la cuve, un peu de farine sur la pâte, on enfonce son poing dedans, et on renverse la pâte sur une plaque farinée. 
  • Vous farinez vos mimines ainsi que la pâte, et vous formez une belle boule oblongue. Pas besoin de la travailler.
  • Avec un pinceau, badigeonnez légèrement de l'eau tiède salée, farinez et posez un torchon dessus. Laissez lever à nouveau environ deux heures.
  • Incisez le pain avec un scalpel ou un truc qui coupe beaucoup (pas comme moi, ce qui explique les griffes imparfaites), enfournez 10 minutes dans un four préchauffé à 240C, sans oublier le coup de buée (un peu d'eau froide versée dans la lèche frite quand on enfourne le pain).
  • Au bout de 10 minutes, baissez le four à 200C et laissez encore le pain environ 15 à 20 minutes.


Bone Appétouze!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...