lundi 29 août 2011

Tartelette aux Fraises

Quand j'étais petite, je ne voulais jamais manger les fraises de notre jardin. Trop de poils, trop de points noirs, trop de fourmis, trop de limaces, trop de trucs louches, quoi! C'est fou l'imagination que j'ai toujours pu avoir...
Et puis un jour, ma mamie a eu l'idée de transvaser les fraises du jardin dans une barquette achetée sur le marché. L'air de rien, elle l'a posée sur la table au moment du dessert... et je les ai toutes mangées, TOUTES!
Je vous raconte pas comme j'ai eu la honte, la vexe, la gêne... bref, je l'ai pas ramené quand j'ai appris l'embrouille! Pffff...
Depuis, les fraises, je les mange sans même regarder si elles sont passées par la case esthéticienne, par pure rébellion.

La superbe fraise que vous admirez ci-dessus vient du jardin de mes amis Louis et Martine. C'était une magnifique journée de mai et ma langoustine était aux anges! Pour le coup ces fraises donnaient l'impression d'être passées par les "Jardins de la Beauté" et d'avoir subi une "Intégrule", tellement elles étaient... parfaites !

Allez, sans transition, voici la recette des Tartelettes aux Fraises à écouter avec Camille : "Là où je suis née", et sans pleurer mar plij!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients pour la pâte sablée
  • 300 g de farine
  • 2 cuillères à soupe d'huile
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 125 g de beurre mou
  • 1 jaune d'oeuf
Ingrédients pour la compote de fraises
  • Une grosse barquette de fraises
  • Un peu de sucre
  • Un peu de beurre

Comment qu'on fait?
  • Faire compoter les fraises dans un peu de beurre à feu doux. Quand les fraises commencent à ne ressembler à rien, rajouter un peu de sucre, plus ou moins selon les goûts, et attendre encore la texture parfaite. Laisser refroidir.
  • Au tour de la pâte maintenant. Mélanger la farine et le sucre dans un saladier. Puis ajouter le beurre mou, le jaune d'oeuf, l'huile et le lait. Malaxer le tout à la main jusqu'à obtenir une boule.
  • Mettre la pâte au frigo pendant environ une heure.
  • Abaisser la pâte au rouleau (attention, c'est très délicat et ça se casse facilement)
  • A l'aide d'un emporte pièce, former des fonds de tartelettes et les déposer dans des moules beurrés et farinés. Piquer la pâte et déposer une cuillérée de compote de fraises.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 180C jusqu'à ce que la pâte soit cuite et légèrement dorée.

Bone Appétouze!

jeudi 25 août 2011

Crèmes Brûlées aux Tomates Séchées pour l'apéro

Il paraît que pour maigrir, il faut brûler sa graisse. J'en déduis que si on mange des crèmes brulées tout plein; la crème (donc la graisse); est par conséquent brûlée. Et si le carré de l'hypoténuse de l'angle droit du triangle isocèle est égal à mon QI d'huître, alors la crème brûlée EST un plat diététique.

Bon, dans tous les cas, on s'en tape, parce que la crème brûlée aux tomates séchées, c'est une tuerie à déguster chaude ou tiède!

Ma photo n'est pas très esthétique, mais j'ai dû faire vite avant qu'il n'en reste plus du tout... ajoutez à cela que mon appareil photo merdouillait. Bref toutes mes confuses pour cette photo peu ragoutante; l'essentiel, c'est que c'est à tomber par terre!

Je vous laisse en compagnie de Sinéad O'Connor et son excellent "Nothing compares 2U"!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients pour une dizaine de petites crèmes
  • 15 cl de crème entière liquide
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 6 cuillères à café de parmesan râpé
  • 1 cuillère à café de basilic ciselé
  • 2 tomates séchées (ou plus si vous préférez)
  • sel
Comment qu'on fait?
  • Faire bouillir la crème dans une casserole. La verser sur les jaunes d'oeufs légèrement battus.
  • Ajouter le parmesan et le basilic. Bien mélanger et rajouter du sel.
  • Couper les tomates en tout petits morceaux et les disposer dans des mini coupelles ou mini-ramequins. Verser la crème dessus.
  • Enfourner pendant 30 à 40 minutes à 90C. La prochaine fois, je mettrai un tout petit coup de grill juste avant de servir pour faire dorer la crème.

Bone Appétouze!

dimanche 21 août 2011

Yaourt à la purée de Prunes et compote d'Abricots

Quand j'étais gamine, j'étais fan de Lio, la chanteuse...mouais, je sais... c'est pas glorieux. J'avais son 33 tours et dans ma chambre j'écoutais en boucle "Les brunes comptent pas pour des prunes". Je faisais chauffer le tourne-disque et je chantais à tue-tête comme une cinglée, un peu comme aujourd'hui mais avec mes goûts de chiottes de l'époque.
N'empêche..."elles ont du caractère, et dans leurs artères, y a du sang chaud qui coule, elles la jouent pas cool!" OK, ok, j'AIME toujours cette chanson et je la chante toujours comme une cinglée quand elle passe à la radio!
Bon, tout ça pour vous présenter mes yaourts aux fruits pourris... oui parce ma langoustine qui ne mangeait plus QUE des prunes et des abricots, a décidé que finalement, c'était has been... un peu comme Lio quoi. Je les ai donc recyclés en yaourts!

Ingrédients pour 4 yaourts
  • 4 prunes
  • 4 abricots
  • un peu de sucre
  • un peu de beurre
  • 4 yaourts natures sucrés

Comment qu'on fait?
  • Faire compoter doucement les abricots coupés en petits morceaux dans une casseroles avec un peu de beurre. Ajouter un peu de sucre, mélanger et laisser encore compoter.
  • Pendant ce temps, enlever la peau et les noyaux des prunes, et les mixer.
  • Une fois la compote d'abricots refroidie, dresser des verrines, en mettant d'abord une bonne couche de purée de prunes, puis un yaourt entier, et enfin la compote d'abricot par-dessus.
Je vous laisse avec du bon son, du vrai : "Colorblind", des Counting Crows. Rien à voir avec Lio, n'est-ce pas?
Bone Appétouze!

vendredi 12 août 2011

Cake au Thon

A chaque fois que je fais ce cake, je repense à une petite anecdote de quand j'étais djeuns. Allez, j'vous la raconte?
Avec une bande de potes, on était à la piscine et une amie se plaignait de ressembler à un boudin... Pas le temps d'essayer de la rassurer qu'un copain (qui plus tard allait l'épouser) lui rétorquait déjà: "Meuh non, t'as pas l'air d'un boudin; dans l'eau, t'as plutôt l'air d'un thon!".
Cette mignonne petite histoire pour vous présenter mon cake au thon, super meumeu, et vraiment très facile à faire. Je le sers en cubes à l'apéro, ou bien je le coupe en tranches pour la gamelle du suricate. Enjoy!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients:
  • 150 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 oeufs
  • une grande boîte de thon (environ 300 g)
  • 100 g de gruyère râpé (ou moins si vous préférez)
  • 10 cl de lait
  • 10 cl d'huile d'olive
  • une petite botte de coriandre ou de persil plat
  • sel et poivre
Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180 C.
  • Mélanger la farine et la levure dans un saladier. Ajouter les oeufs, le lait et l'huile. Battre sans faire de grumeaux.
  • Ajouter les thon émietté, le gruyère, la coriandre ciselée, le sel et le poivre; et continuer à battre. Rectifier l'assaisonnement s'il le faut.
  • Verser dans un moule à cake beurré et fariné puis enfourner pendant environ 40 minutes selon les fours.
Je vous laisse en compagnie de cette superbe chanson "Again", un petit Archive, coup de coeur du moment...
Edit: Finalement ce sera David Bowie (en même temps c'est le meilleur) avec son excellent "seven"; puisque Deezer est capricieux ces derniers temps...ah droits d'auteur quand tu nous tiens!
Bone Appétouze!

jeudi 11 août 2011

Hello Hello!


Hello Hello mes petits patafoins! Who's back? The Doberman of course! Je sais que je vous sers toujours le même refrain du clébard trop débordé de la life, mais là je reviens plus motivée que jamais, et ça, c'est grâce à vous.

Eh oui mes fidèles mammifères, sachez que récemment j'ai installé un petit gadget sur mon blog qui me permet de suivre un peu vos visites, de quel pays vous venez, comment vous êtes tombés sur mon blog, etc, etc. En gros, Horacio le vieux roux des "Experts" bosse maintenant pour moi!
Je tiens donc à vous remercier mes petits loulous, car vous êtes étonnemment nombreux à me suivre régulièrement! Ca fait bien du plaisirage et surtout c'est très motivant!

C'est plutôt marrant de voir quels mots clefs vous tapez avant de vous retrouver sur mon site. J'ai donc décidé de partager régulièrement avec vous les perles des "searching". Aujourd'hui, par exemple, quelqu'un s'est retrouvé sur mon blog en tapant "doberman hyperactif".
Bon, par contre, je ne m'explique toujours pas comment un site de fesse russe est tombé sur mon blog...mystère! "Horacio, mets tes lunettes, prends tes cotons tiges et ton pschitt bleu, t'as de la cellule hépithéliale et du fluide corporel à analyser!"

Sur ce, je vous laisse en compagnie des Velvet Underground, moi j'ai un cake au thon qui ne demande qu'à sortir du four. La recette vient en scooter dans pas longtemps, promis!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

La photo, c'est un de mes nombreux tabliers de cuisine (je fais collec'), offert par mon très cher frangin. "Pât'man, lalalalalala, pât'man! Boum! Bang! Pschhhhh! Vlan!"
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...