mercredi 15 septembre 2010

Salut les p'tits clous!

Le Doberman s'octroie deux petites semaines de vacances; alors, pour vous faire patienter, je vous laisse une magnifique photo de moi; à faire agrandir taille poster!
Ne soyez pas tristes les loulous, je reviens très vite avec plein de recettes et d'histoires délirantes; et pis... pitêtre qu'il va m'arriver des trucs de "guedin" pendant ces deux semaines, et que je pourrai les partager avec vous...

A moins que je ne rencontre à nouveau Ben Affleck, que cette fois il ne trimbale pas sa Jennifer Garner de gonze, qu'il n'y ait pas d'écureuil obèse pour me détourner du beau gosse, qu'il se rende enfin compte que je suis The Scarlett the plus belle, the plus intelligente (si si, ça se voit au premier coup d'oeil); bref qu'il tombe raide dingue amoureux de moi et qu'il se passe des trucs super cochons que je pourrais bien évidemment pas vous raconter...

Mais je m'enflamme alors que honnêtement, Ben, il est canon, certes, mais il a ces yeux un peu trop rapprochés qui peuvent signifier qu'il n'a peut-être pas inventé le fil à couper le beurre... et qu'en parlant de fil... y en a peut-être deux (un peu potes) qui se touchent, justement, dans sa p'tite tête... Enfin, vous me direz, pas non plus besoin d'engager une conversation philosophique avec Ben si jamais on voulait jouer au Scrabble... ou autre!

Ceci dit, Ben est loin d'être celui qui me fait le plus rêver... en revanche, Joachim Phoenix, si tu lis ce blog (ce que tu fais sûrement), merci de me contacter (tu cliques sur le bouton en haut à gauche, là où y a écrit "pour les admirateurs, vous pouvez m'écrire ici") et je te filerai mon planning ;)

Donc, si il m'arrive des trucs de fou, promis, je vous raconterai!
En attendant, révisez bien mon blog, envoyez-moi des photos de vos popotes, de vous, de vot'chien, de vot'grand-mère. Et puis envoyez-moi aussi vos recettes que je testerai en rentrant et que je publierai sur mon blog si elles claquent des fesses.

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Dobermanement vôtre,
Scarlett

lundi 13 septembre 2010

Les pains traditionnels Algériens, trop bon à ton coeur!



Bon, je crois que ce n'est plus un secret, le pain, je kiffe (comme disent les djeuns), mais GRAVE! Au-delà de l'aspect goûtu ("ah, il est goûtu, il a du r'tour!" Comme dirait mister météo dans les Bronzés), j'aime aussi l'aspect technique, et l'aspect artistique... car il faut bien le dire, faire du pain c'est tout un Art. J'ai bossé quelque temps dans une super boulangerie de la mort étant ado pré-pubère libidineuse, donc je sais de quoi je parle! Tout le monde ne s'improvise pas boulanger! Moi, le pain dégueu de chez "Paul", il ne m'en faut pas! On vous emballe ça dans du beau papier par des vendeurs déguisés, et à des prix exorbitants; tout ça pour bouffer de la merde! (Jean-Pierre Coffe, sors de ce corps! Maïté aussi tant qu'à faire!)

Bref, je suis la reine du pain et ça tombe bien parce que j'ai trouvé chez Rado une SUPER recette de pain méga fastoche à faire que même vous, oui VOUS, vous pouvez y arriver et vous la péter en société (j'ai mis LA devant péter, que ce soit bien clair...)
Je n'ai pas pris de photos de la préparation parce que j'étais alone @ home, que je n'y ai pas pensé la première fois, que j'étais pressée la seconde fois, et que j'avais les mains occupées (avec les pains bien entendu!)

Voici donc la recette du pain traditionnel Algérien, sans pétrissage, sans machine à pain, juste avec beaucoup d'amour et d'humour (pour l étape où il faut poser les pains sur la plaque de cuisson!)

Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici!

Ingrédients
  • 500 g de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure pour pain en grain (pas sûre que ce soit la bonne levure, mais c'est ça que j'ai utilisé à chaque fois et ça a marché, donc...)
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de lait déshydraté en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 45 ml d'huile
  • 1 oeuf
  • de l'eau tiède

Comment qu'on fait?
  • Mettre tous les ingrédients dans un saladier (sauf l'eau). Mélanger avec une cuillère en ajoutant au fure et à mesure de l'eau tiède jusqu'à obtenir une pâte ni trop molle, ni trop dure. Pas besoin de pétrir, et ça c'est cool!
  • Saupoudrer la pâte de farine et couvrir avec du film alimentaire + un torchon. Pour info, je fais ma pâte dans un saladier en plastoche; donc le film alimentaire ne colle pas sur les côtés... alors en bonne Mac Givrée que je suis, je le colle avec du chatterton... eh oui, Mam'Scarlett ne fait jamais dans la dentelle!
  • Laisser lever 1h30 à température ambiante jusqu'à ce que le pâte ait doublé de volume.
  • Fariner un max le plan de travail et retourner le saladier d'un coup afin de faire tomber la pâte sur la farine. Fariner vos mimines et à nouveau la pâte et lui donner une belle forme bien ronde (quoique un peu plate).
  • Couper la pâte en 5 morceaux identiques... du moins... essayer.
  • Bien fariner un torchon pour les y déposer délicatement en leur donnant une forme de galettes.
  • Fariner les pains, couvrir avec un autre torchon et laisser encore lever 30 minutes environ.
  • Préchauffer le four à 180C (355F)
  • Fariner un plateau, plaque à biscuit ou à pizza et y déposer délicatement les pains (mwouarf, mwouarf, je me marre déjà en vous imaginant galérer). Un conseil: farinez encore vos mains pour faire ça!
  • Enfourner à mi-hauteur jusqu'à ce que les pains soient bien dorés et gonflés.

La première fois, j'ai gardé 3 pains pour mes voisins (vous savez, les vieux qui sentent le para-poux et qui étaient absents lors de la fameuse fournée de cannelés au lait de coco...), et j'ai englouti les 2 autres toute seule comme une grande.
La seconde fois, mon suricate était pour une fois à la maison (message pour le suricate qui aime bien se casser dans des pays exotiques sans moi, hou!!!!! C'te honte!), et nous les avons mangés façon Kebab, avec un peu de crudités dans le fond, du steak haché qui fait roter en tout petits morceaux et de la sauce samouraï; le tout accompagné de frites, histoire de peaufiner le régime ainsi que ma ligne svelte (huf huf huf)

Bone Appétouze!
B.O.A. : Des tubes de merde à la radio (ça arrive même aux meilleurs)

vendredi 10 septembre 2010

Cannelés au Lait de Coco


Mon petit mari chéri-de-l'amour-comme-c'est-beau est rentré de Chine la semaine passée. Après un voyage de plus de 30 heures, je ne savais pas si il allait avoir faim de sucré, de salé... ou faim tout court.
J'ai donc rempli le frigo, parce qu'il faut bien le dire, c'était le Sahara là dedans... Ayant vécu ma petite vie de célibataire pendant ces deux semaines, je me suis essentiellement nourrie de bière, de bon vin et de junk food (aux chiottes Dukan). Et vous savez quoi? C'était le pied! Même pas honte!
Après réfléchissement (ref à Jean-Pierre le culturiste), j'avais décidé de faire des petites lichouseries de bienvenue pour mon suricate. J'ai dégoté une recette de cannelés au lait de coco sur le blog de une p'tite famille en cuisine
C'est la première fois que j'en fais, et c'est MEU-MEU! C'est bien ça le problème... J'en avais fait une douzaine en me disant que j'allais en donner la moitié à mes vieux voisins qui puent le parapoux. J'étais pleine de bonne volonté mais le destin en a décidé autrement. Mes neighbors étaient absents, et puis j'avais un petit creux... alors j'ai presque tout mangé! La loose!

Voici donc la recette des cannelés au lait de coco, vous pouvez aussi la retrouver ici . N'hésitez surtout pas à passer du temps sur ce blog, il est très bien fait et regorge de recettes sympaaaaaas!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients
  • 25 cl de lait de coco
  • 30 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 100 g de sucre roux
  • 1 oeuf et 1 jaune d'oeuf
  • 1 pincée de sel

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 200C = 400F
  • Faire fondre le beurre dans le lait de coco, soit dans une casserole, à feu doux; ou au micro-ondes.
  • Battre les oeufs (attention, un oeuf entier et un jaune) légèrement dans un saladier et ajouter la farine, le sucre et le sel. Commencer à mélanger et ajouter progressivement le mélange lait de coco-beurre.
  • Verser dans des moules à cannelés aux 3/4 et enfourner pendant 30 minutes.
  • Laisser reposer pendant une quinzaine de minutes et démouler.
  • J'ai rajouté un peu de sucre glace pour la déco...
Si j'étais vous, je préparerais deux fournées, parce que c'est pas très gentil de laisser mourir de faim les personnes âgées, et de priver son mari de lichouseries...

Bone Appétouze!
Bande Originale de la Recette : Jarabedepalo "De vuelta y vuelta"

mercredi 8 septembre 2010

"Juju", le gâteau d'annif qui envoie du steak!

Pour le premier anniversaire de ma petite puce, j'avais décidé de faire un super gâteau de la mort, du style qui ne passerait pas inaperçu quand la langoustine le verrait. Et j'ai trop bien géré! Non seulement je ne me suis pas trop vautrée, et en plus la poulette n'arrêtait pas de tourner autour pour essayer de le choper!
Ca faisait bien 3 semaines que je préparais mon coup dans ma petite tête pleine d'idées. J'ai donc choisi de faire Juju, (la madame monstre préférée de Lily) version gâteau. Pour la base, je me suis pas foulée, j'ai fait un bête quatre quart Breton aux pommes. Et vous savez quoi? Les pommes, ça fait des bosses... pas idéal donc quand on veut du bien plat sur le dessus, héhé! On ne peut pas penser à tout non plus ;). Je ne suis pas fan de tout ce qui est crème dans les gâteaux, donc, je n'en ai mis qu'un tout petit peu sur les contours et angles, pour que le fondant puisse bien adhérer. Mais libre à vous d'en claquer tout plein (beuuuuuurk) tout autour du cake!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Voici le making of du gâteau Juju

J'ai fait un quatre quart breton aux pommes dans un plat en pyrex rectangulaire.

Recette du quatre quart Breton
Peser 3 oeufs avec leur coquille, préparer la même quantité de farine, sucre et de beurre.
Préchauffer le four à 180 C. Beurrer un moule.
Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu très doux. Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Battre les jaunes avec le sucre environ 5 minutes jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.
Verser la farine, 1/2 sachet de levure, 1 cuillère à soupe de rhum et quelques gouttes d'extrait de vanille. Puis tourner à la cuillère à bois pour rendre la pâte homogène.
Battre les blancs en neige très fermes avec une pincée de sel, puis mélanger avec la pâte en la soulevant délicatement.
Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant environ 35 minutes.


Une fois refroidi, je l'ai démoulé sur un carton épais.


Puis je l'ai "sculpté" en forme de Juju.


Pour la déco, j'ai utilisé un bloc de fondant blanc (photo prise après coup, donc la boîte du fondant est à la jaille et non sur la photo) que j'ai coloré en rose, avec de l'icing color, à l'aide d'un cure-dent; et petit à petit jusqu'à trouver la bonne couleur. C'est une étape assez longue et chiante, car il faut pétrir le fondant très dur jusqu'à ce que la couleur soit bien régulière.
Une fois le fondant coloré, je l'ai étalé au rouleau, tout en le tartinant de sucre glace pour qu'il ne colle pas. Je lui ai donné une forme rectangulaire.
J'ai étalé un peu de white decorating icing (sur la photo c'est du noir, car le blanc avait rejoint sa cop's boîte de fondant, dans la poubelle) sur les côtés et les angles. Ca permet de coller un peu le fondant au gâteau. Normalement il faut mettre un paquet de crème faite maison, mais comme indiqué plus haut... rien que le mot me file la gerbe!


J'ai alors recouvert le gâteau avec mon fondant rose, en appuyant tout doucement sur les côtés pour bien le plaquer. J'ai découpé tout autour en laisser environ 5 mm de fondant et je l'ai rabattu sous le gâteau.


Puis, avec un reste de fondant que j'ai laissé blanc, j'ai fait la culotte, les mains, les noeils et la bouche de Juju. J'ai appliqué un peu d'icing comme de la colle sous le fondant blanc avant de le poser sur le rose.
Et enfin, avec du decorating gel, j'ai fait les petites fleurs de son zlip, et la pupille de son oeil.



J'ai passé pas mal de temps sur le gâteau, mais au final, ça en valait vraiment le coup, parce que je me suis éclatée et que ma crevette était CONTENTE! Et c'est ça le principal!

Bone Appétouze!
Bande Originale de l'Article. : Janis Joplin "Super Hits"

mardi 7 septembre 2010

Les blinis

La première fois que j'ai fait mes propres blinis, c'était il y a deux ans. J'adore les blinis, plutôt petits, pour l'apéro avec des trucs à étaler dessus, principalement à base de poisson.
Bien entendu, ici, les blinis, ça n'existe pas! Alors, étant Bretonne, et maîtrisant la pillig; je me suis dit que ça devait pas être bien compliqué à faire... Eh ben j'avais raison, nom des gast! J'ai gardé les mêmes ingrédients que pour mes galettes, et j'ai juste changé les proportions, au pif. Et ça donne des Blinis qui déchirent avec une petite touche Breizh bien entendu! C'est si si rapide et si facile à faire, que même si j'en trouvais dans le commerce, je n'en achèterais plus... les miens sont meilleurs!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!

Ingrédients pour une quarantaine de Blinis
  • 150 g de farine normale (environ)
  • 50 g de farine de blé noir (environ)
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe d'huile
  • une très grosse pincée de sel
  • du lait à température ambiante

Comment qu'on fait?
  • Dans un saladier, mélanger les deux farines avec le sel.
  • Creuser un puits et y casser un oeuf. Ajouter l'huile.
  • Commencer à mélanger et ajouter au fure et à mesure du lait jusqu'à l'obtention d'une pâte à crêpes très épaisse.
  • Couvrir et laisser reposer la pâte une petite heure.
  • Graisser un tout petit peu votre pillig (ou poêle anti-adhésive, ou galettière) pour les tout premiers blinis; mettre sur feu chaud mais pas trop non plus, à vous de trouver votre bonne température ;)
  • Et déposer des cuillères à soupe de pâte comme si vous faisiez des crêpes. Ca va s'étaler tout seul... Les retourner une fois bien dorées d'un côté, et continuer encore un peu la cuisson. Il ne faut pas qu'ils soient trop cuits non plus, ce n'est pas le but!
Bone Appétouze!
Bande Originale de l'Article : Juliette "Mutatis..."

vendredi 3 septembre 2010

Le pain à la farine de blé noir


Pour l'annif de ma langoustine, j'avais décidé de faire un apéro saumon fumé et caviar rouge améwicain à $3 la petite boîte. Oui, oui, du caviar, enfin d'après ce qui était écrit sur l'emballage, sinon, ben c'était des bêtes oeufs de lump. Bref, je me la suis quand même pété avec mon "caviar".
Le saumon fumé reposait tranquillou sur des tranches de pain au blé noir toastées, et mes oeufs de pichon sur des blinis maison (bientôt la recette sur le blog).

Je vous file la recette du pain à la farine de blé noir pour commencer car c'était franchement extra! A manger aussi avec du beurre salé... What else? Ah... si! De la graisse salée! Mais ça non plus on n'en trouve pas par ici. (petit message de mes fesses : "Ben c'est pas plus mal!"). Si vous avez une machine à pain comme moi, c'est very easy, the finger in the nose. Si vous n'en avez pas, c'est bien aussi, vous savez pétrir la pâte vous-même et je vous admire!

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!


Ingrédients pour un pain de 600 g
  • 230 ml d'eau (soit 230 g d'eau si vous pesez)
  • 1 cuillère à café d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de jus de citron fraîchement pressé
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 290 g de farine blanche pour pain
  • 60 g de farine de blé noir (j'ai utilisé la Treblec)
  • 1 cuillère à café de levure instantanée en grain

Comment qu'on fait?
  • Mettre tous les ingrédients dans la cuve de la machine à pain, dans l'ordre. Il ne faut surtout pas que la levure touche le sel, sinon ça annulerait son effet.
  • Mettre le programme "Pâte" (chez moi c'est "dough, pizza dough")
  • Choisir le poids, soit 600 g (chez moi, c'est 1lb)
  • Attendre que la machine finisse son boulot de machine à pain. Puis, fariner un plan de travail et une plaque à biscuits ou à pizza. Fariner ses petites mimines et former une bouboule avec la pâte pas mal liquide qui ne vas pas se laisser faire, la vilaine! Replier la pâte un peu par-dessous, dans les mains, jusqu'à former une boule parfaite. La déposer sur la plaque préalablement farinée. Fariner encore le pain et couvrir d'un torchon propre (of course) un peu humide.
  • Préchauffer le four à 400F = 210C
  • Attendre encore une 'tite demie heure, inciser à l'aide d'un cutter et enfourner jusqu'à ce que le pain soit bien doré.

Bone Appétouze!
Bande Originale de la Recette.: Muse "Absolution"

Petit troc culinaire...entre un Doberman et une Souris

Par ici, c'est la campagne, mais alors la campagne profonde! Nous sommes les seuls Français à avoir jamais mis les pieds dans le coin, et bien entendu personne ne parle notre langue. Je dois avouer que j'aime cette impression d'être quelque peu "exotique" (appelez-moi Timichine la pouhPouh). Le seul point noir, c'est que pour faire les courses, c'est la galère... on ne trouve RIEN! Du pâté, du sauciflard, du frometon (si, du brie pasteurisé, eurk!), du bon pain, du foie gras, du veau, du canard, du poisson qui ne soit pas du poisson chat (oui, les américains mangent le poisson chat... marwouing!), des langoustines, des moules... la liste est longue! Et encore, ça, ce sont les aliments de base... parce que pour ce qui est des épices, des farines, des poudres ou autres... hinhinhin, c'est une autre histoire! Y a que dalle!

Je vous parle de ça parce que je passe ma vie sur le blog de Radotouille, en salivant comme une folle. Si vous aussi vous avez envie d'avoir envie, surtout allez voir son blog, parce qu'il est génial!
Ma vie ces derniers temps se résumait donc à essuyer la bave au coin de ma bouche tout en essayant de mettre au point un plan pour que mon petit gars bien sympa du magasin d'en face pense un jour à investir dans des produits "dobermanement indispensables". J'ai pensé au piège à loups, puis au bougeage sexy de cheveux à la Loréal (c'est d'actu en ce moment en plus), et enfin à lui faire croire qu'il était canon (pas gagné d'avance)... Quand Radotouille a fini par avoir pitié de moi et m'a proposé un colis de denrées rares! Youpiiiiiiiiiiiii!

Et vous savez quoi? Elle l'a dit, elle l'a fait! J'ai donc reçu son colis cette semaine! Et elle a fait fort... de l'eau de fleur d'oranger, du ghee, de l'Agar Agar, de la levure Alsa, du sucre vanillé (je vous assure on n'en trouve pas ici!), du Kalb Ellouze (un régal!!!!) et... une souris of course! Ca valait bien un petit Gâteau Breton en échange, non? J'adoOore les trocs! Merci Rado!

Allez, je file, j'ai du pain sur la planche ;)

Et puis on n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBroute en cliquant ici, vous y trouverez toutes mes actualités, des questions existentielles sur la life, bref que du bonheur Dobermanèsque!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...