lundi 15 mai 2017

Muffins au roquefort, chèvre et gruyère, bref des muffins 3 fromages quoi!


 La semaine dernière, assise à mon bureau en mode working girl, concentrée sur mon travail, j'ai tendu le bras droit pour choper mon baume pour les lèvres bien rangé dans mon tiroir.
J'ai débouché avec dextérité le capuchon aidée de mon index et de mon pouce, tout en parcourant des deux yeux mon texte. Puis j'ai allégrement étaler une couche généreuse du fameux baume.
Je l'ai rebouché, avec un peu plus de mal, j'ai rouvert le tiroir, j'ai tendu le bras et au moment de reposer le stick mes yeux se sont posés ahuris sur le fameux tiroir. Où trônait déjà le stick bleu.
Quant au stick vert, d'habitude posé à côté du bleu... il avait disparu.

Je venais de m'étaler de la colle à papier sur les lèvres.
Bon, ça n'a pas collé tant que ça, mais j'avais l'impression de m'être faite faire un petit lifting tellement ça tirait.
Donc, mesdames, la morale de cette histoire, c'est que ce n'est pas nécessaire de dépenser tous vos beaux sous pour vous faire tirer (attention, hein, tirer les lèvres j'entends).
Un tube de colle vous coûtera moins cher!

Toujours est il qu'ici nous ne mettrons pas de colle dans nos muffins. Enfin tu peux si tu veux.
C'est une recette super facile et rapide comme toujours, mais alors ça fouette sérieux après dans ta casbah!! J'ai pas assez senti le chèvre, un peu masqué par les autres fromages. La prochaine fois j'en mettrai plus.

Pour accompagner ces délicieux muffins "pue du bec" je propose d'écouter un merveilleux Sam Cooke "Twistin' the night away". Si vous ne connaissez pas encore Sam Cooke, je vous propose de regarder le documentaire sur Arte (qui passe encore en replay) intitulé "Vie et mort de Sam Cooke".
Moi je l'ai découvert en écoutant 50's on 5 à la radio dans ma chevrolet quand je vivais aux USA. Une mine d'or cette radio pour les gonzes comme moi qui adorent écouter des chanteurs morts! Haha!

Allez, je file. N'hésitez pas à me rejoindre sur ma page FesseBouc, pour encore plus de fun!
Et n'oublie pas j'ai aussi ma super chouette boutique en ligne sur www.tetedecoucou.com

 Ingrédients pour 6 gros muffins
  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1/2 paquet de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 65 g de roquefort coupé en petits cubes
  • 65 g de gruyère coupé en petits cubes
  • 65 g de fromage de chèvre frais grossièrement émietté
  • sel et poivre du moulin
  • graines de lin (optionnel)

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la crème, le lait, l'huile d'olive, le sel et le poivre. Ajouter la farine et la levure et mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse. Incorporer les fromages délicatement.
  • Remplir des moules à muffins aux 3/4, puis parsemer de graines de lin et enfourner pour 20à 25 minutes (ici pour 6 gros muffins).
  • Servir encore tiède ou les réchauffer afin de les déguster avec une petite salade par exemple.



mardi 9 mai 2017

Bouquet de radis, parce que les fleurs c'est périssable, et c'est moins bon aussi...


Comment ça c'est moins bon les fleurs que les radis? Je vous entends déjà râler, là!
Wouôô tout doux Jolly Jumper, on se calme! Oui, c'est vrai que certaines fleurs sont pas dégueux, je te l'accorde. Mais moi quitte à brouter, je préfère le radis!

Et d'ailleurs mon titre aurait très bien pu s'intituler "Bouquet de tampax usagés" mais je suis raisonnable, je ne l'ai pas fait. Surtout parce que la probabilité qu'une personne saine d'esprit recherche une "recette" de tampax dans google était très limitée... alors je me suis contentée d'un titre long mais mignon.
Voilà.

Bon, que celui qui n'a jamais trouvé que des radis ressemblaient à des pompoms pour les femmes, me jette la première pierre! D'autant plus qu'ici, mes radis se sont ouvert en corolle, hin hin (rire à la miss Fine), si là vous ne voyez toujours rien, je ne peux plus rien pour vous!




Bref.
Revenons à la poésie.
Voici donc un joli bouquet de radis pour l'apéro, pour grignoter de façon bucolique!
C'est lors d'un salon du blog culinaire que j'ai découvert cette técheunique des radis qui s'ouvrent. Yves Camdeborde animait un atelier et j'ai suivi à la lettre ses explications.

Bon, pour faire simple, tu laves tes radis, tu les cisèles presque jusqu'au bout grâce à un couteau bien aiguisé, d'abord en parallèle puis en perpendiculaire. Et ensuite tu les laisses tremper dans l'eau pendant une heure ou deux pour un meilleur résultat.
Moi j'ai décidé d'en faire un joli bouquet, je les ai piqués dans une pomme au dernier moment à l'aide de cure-dents. Et ça en jette un max! Les gosses ont adoré aussi, ça les change des biscuits salés pour l'apéro, c'est pas plus mal, non?

Voilà, pas de recette, juste cette explication au-dessus! En attendant régalez-vous!






Ah! Et n'oubliez pas... vous pouvez aussi me retrouver sur ma boutique en ligne!!
www.tetedecoucou.com


Ah! Et n'oubliez pas... vous pouvez aussi me retrouver sur ma boutique en ligne!! www.tetedecoucou.com





mercredi 3 mai 2017

Ma boutique en ligne: Tête de Coucou

http://www.tetedecoucou.com/

Bonjour les bichons! Ca fait un petit moment maintenant que je ne suis pas venue poster une petite recette par ici... et pour cause! J'étais en train de bosser comme une zinzin sur mon projet de kits à imprimer à la maison.
Maintenant que le site est en ligne, je peux enfin vous en parler!

Tout d'abord, le nom.
Vous commencez à me connaître depuis toutes ces années... mes articles sont décalés, le titre de mon blog l'est encore plus. Je ne pouvais donner qu'un nom décalé à mon projet!
Je vous présente donc... roulement de tambour...


http://www.tetedecoucou.com/


mardi 28 février 2017

Nouveautés chez Guyader : les recettes végétales!


A la maison on a une organisation de foufou.
J'ai un suricate de mari qui voyage beaucoup pour le boulot. Enfin c'est ce qu'il dit!
Je suis en train de monter ma boîte. Enfin c'est ce que je dis...
Nos week-ends sont remplis des mois à l'avance entre les potes (ça veut dire les z'apéros!), les sorties (plein de concerts) et les activités de chacun (on est culturistes cultivés tu comprends).
Quant à la semaine, c'est la fête du slip entre le cours de guitare, le solfège, la zumba de l'une, la zumba de l'autre, la piscine, la danse de l'une, la danse de l'autre... c'est génial mais c'est un peu compliqué à gérer.

Du coup il m'arrive de cuisiner le repas du soir au petit dèj (avec des pikous plein les yeux), ou le déjeuner du lendemain le soir à 22h00 (avec une oeil fermé pour reposer l'autre oeil, déjà parti dormir). Je ne suis pas une fan de la popote achetée toute faite mais parfois ça dépanne quand je suis dans la grosse loose ou quand j'ai une tête comme une baraque à frites, de ma journée bien pourrie.

Alors quand j'ai reçu un colis de Guyader pour tester leurs nouvelles recettes végétales, j'ai sauté de joie parce que j'allais peut-être trouver une solution pour ces repas et déjeuners où je suis à l'arrach' totale niveau organisation... et je me suis méfiée aussi. Les légumes c'est méga bon à condition que ça ait le goût de légumes et que ce soit pas aromatisé aux légumes. J'sais pas si tu me suis mais t'as déjà goûté aux galettes végétariennes ou autres trucs qui ressemblent à des steaks mais c'est pas des steaks?

Alors? Qu'est-ce qu'elle en a pensé Scarlett?

Commençons par le cake aux légumes. Nous on l'a servi à l'apéro un dimanche soir avec un pote venu chercher sa fille. Il est resté traîner, alors on a dégainé le cake qu'on a servi froid, en tranches. Je n'avais mis que la moitié mais finalement j'ai dû vite ravitailler, et tout est parti. Ce sont les gosses qui se sont le plus lâchés dessus alors que d'habitude ils n'en mangent pas quand j'en fais. Sympas les mioches!  Verdict des adultes : on a vachement aimé le petit goût de reviens-y, et les morceaux de légumes.


La soupe de butternut et pointe de piment, je l'ai partagée un midi avec ma fille qui n'aime que la soupe de carottes... aheum.
La pointe de piment est vraiment très subtile, donc pas de panique avec les gosses. Lily a cru que c'était moi qui l'avait faite, a bien voulu la goûter et a terminé son bol. Véridique!
Moi j'ai trouvé ça plutôt chouette, pour chipoter j'aurais mis un tout petit plus de piment mais au moins on sent vraiment le goût de la courge et ça ressemble en effet à une vraie soupe.
Donc c'est winner, je garde l'idée sous le coude!

Le tajine aux petits légumes. Celui-là je l'ai mangé toute seule un midi en bossant et j'ai regretté de ne pas en avoir d'autres à faire goûter à ma smala parce que c'était méga bon! Ce sont des saveurs qu'on aime tous à la maison. La vache ça change des légumes avec une sauce à la flotte!!! C'est vraiment cuisiné, la petite barquette est toute mimie, du coup t'as pas l'impression de manger un truc sur le pouce dans un truc moche.




Bon, et the last but not least.... la douceur de coco! C'est ce que j'ai préféré du colis reçu.
D'abord je suis une grande fan de noix de coco. Ca pouvait pas mieux tomber... ou plutôt si... parce que du coup je suis super exigeante. Et là miracle!! Enfin un dessert coco sans trop de sucre! Mais bon sang c'est tellement bon la noix de coco, pourquoi tout le monde rajoute tant de sucre?
C'était à tomber! Et la texture était incroyable, un vrai bonheur de sentir des fibres sous les dents... ah oui c'était royal ce dessert.


Le bilan
Positif! Et surprenant! Pour être tout à fait honnête, je ne m'attendais pas à autant de goût (on sait quels légumes on mange, truc de ouf!), à ce que ce soit relevé juste comme il faut (on sent bien le parfum des épices, c'est subtil et bien dosé). C'est une belle découverte, et en plus le conditionnement est sympa!
Bravo à l'équipe Guyader! C'est un beau concept, une chouette initiative, et ça permet aussi à des "non-végétariens" comme moi de limiter la consommation de viande tout en mangeant des produits de qualité!
Juste pour info : Les recettes GUYADER sont cuisinées avec des ingrédients sourcés localement et sélectionnés pour leurs qualités nutritionnelles. Elles sont toutes préparées sans gluten pour limiter les risques d’allergie alimentaire, pauvres en sel, sans colorants, ni conservateurs, ni exhausteurs de goût.
Ah! Et aussi : Les ingrédients proviennent majoritairement de la région Grand Ouest, première productrice de légumes frais en France. Les exploitations sont situées au plus près des sites de fabrication des produits, basés à Landrévarzec dans le Finistère (soupes, crèmes et desserts) et à Kervignac dans le Morbihan (petits plats, cakes salés, bread cakes).

Ca c'est du breizh power! Vive la Bretagne!

Si tu veux plus d'infos sur les recettes végétales, si tu veux découvrir les autres produits de la gamme végétale; n'hésite pas à visiter le site Guyader. Tu peux aussi les retrouver sur leur page Facebook.

Et n'oubliez pas, j'ai aussi ma super chouette boutique en ligne sur www.tetedecoucou.com

vendredi 24 février 2017

Tarte croustillante aux pommes


Aujourd'hui mon Joe la frite de 2 ans et demi s'est baladé dans la rue en chantant "Maman n'a pas de zizi! Maman n'a pas de zizi! Maman n'a pas de zizi!"
Voilà... des fois que tu aurais des doutes.
Je n'ai pas de zizi.

En revanche j'ai une recette de tarte aux pommes qui déboîte.
Avec des pommes râpées, tout ce qu'il y a de plus simple... pas trop sucrée et hyper facile à faire. Tout ce que j'aime! Et c'est encore une recette tirée du livre rose Simplissime les desserts.

Allez, je te laisse en compagnie de Yak "Semi automatic" ma belle découverte du moment! Moi je m'en vais chercher un refrain original pour me venger de l'héritier... "Oscar a un petit kiki!" me paraît pas mal. Crrrr crrrr.

T'es dingue de mon flow? T'adores mon staïle? Ben rejoins-moi sur ma page FesseBouc!

Et n'oubliez pas, j'ai aussi ma super chouette boutique en ligne sur www.tetedecoucou.com

Ingrédients
  • 1 pâte feuilletée
  • 4 pommes épluchées, épépinées et râpées (au robot ça va plus vite!)
  • 5 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 60 g de beurre
  • un peu de sucre glace

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Dérouler la pâte feuilletée en gardant le papier cuisson en dessous et la déposer bien à plat sur une plaque à biscuit. 
  • Répartir les pommes râpées sur toute la pâte.
  • Rabattre les côtés de la pâte légèrement pour former un bord.
  • Saupoudrer de sucre en poudre et répartir le beurre en noisettes sur toute la tarte.
  • Enfourner environ 20 minutes. Saupoudrer de sucre glace une fois la tarte tiédie.


jeudi 16 février 2017

Gâteau au chocolat meringué


C'est en déboutonnant le bouton de mon jean que je t'écris. C'est que le gâteau que tu vois sur la photo a été englouti en... laisse-moi compter... 30 minutes chrono par trois ogres gloutons : me, myself et moi-même. Rien que ça. En même temps, j'avais rien becté ce matin et j'avais méchamment les crocs. Rassure-toi je me suis hydratée et j'ai bu un bon litre de thé. Maintenant j'ai envie de faire pipi toutes les 5 minutes. Ah les blogueuses culinaires et leurs histoires de mamies! J'avais pourtant commencé par "C'est en déboutonnant le bouton de mon jean que je t'écris..." tout le monde pensait que pour une fois ça allait devenir calliente!

Allez, t'emballe pas. Je dois t'avouer qu'il y a eu une version beaucoup moins appétissante de ce gâteau pimpé meringue. Une version disons, vachement moins esthétique, entre le kloug et le doubitchou si tu vois ce que je veux dire.
Et vu que je participe au concours organisé par Ker Cadélac avec leurs nouvelles gammes de ouf "Mon gâteau", autant te dire que j'allais sûrement gagné un Gérard avec mon DoubitchKloug.
Oui... parce qu'en fait ma recette de départ devait être très chocolatée. Sauf que des mini meringues au cacao, ben au final... ça ressemble à des petits cacas. C'était pas classe du tout!


Voici donc une version beaucoup plus soft et plus classe! J'ai préparé les petites meringues à part et je les ai piquées dans le gâteau avec des petits piques en bois.
La langoustine m'a commandé un autre gâteau du coup pour sa soirée de demain avec ses cop's. J'ai dilaté de la narine tellement j'étais fière! Heureusement qu'elle n'avait pas vu la première version...

Toi aussi tu cuisines des DoubitchKlougs et des mini cacas? Alors rejoins-moi sur ma page FesseBouc!

Et n'oubliez pas, j'ai aussi ma super chouette boutique en ligne sur www.tetedecoucou.com



Ingrédients
  • 1 gâteau "Mon gâteau Ker Cadélac" au chocolat et pépites de chocolat
  • 62 g de sucre en poudre
  • 1 blanc d'oeuf
  • des grosses perles dorées en sucre
  • des petits piques en bois pour planter les meringues

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 120°C.
  • Monter le blanc en neige très ferme et ajouter le sucre en poudre au fur et à mesure sans cesser de fouetter. Une fois le mélange bien brillant, remplir une poche à douille avec cette préparation.
  • Sur une plaque à biscuits recouverte de papier cuisson, former des toutes petites meringues.
  • Enfourner entre 20 et 25 minutes.
  • Planter les meringues à l'aide des petits piques en bois dans le gâteau Ker Cadélac. Puis ajouter quelques billes dorées pour la décoration.

vendredi 10 février 2017

La recette simple des meringues et l'histoire du "Pet de mon fils"


On aurait pu appeler l'histoire "La gloire de mon fils"... mais il n'en est rien. Aujourd'hui je m'en vais te conter la fameuse épopée de Joe La Frite, mon héritier de deux ans et quelques mois.
L'autre matin, deux types fort charmants sont venus visiter ma maison; assermentés par le notaire pour estimer ma demeure que je cherche à vendre dans les mois qui viennent. Mon dieu mais que je cause riche, ne t'en fais pas, ça ne va pas durer!
Le tourteau étant fiévreux, je l'avais donc gardé au chaud dans la maison en espérant toutefois qu'il resterait tranquille pendant la visite.
Et il le fut.
Du moins... jusqu'à ce moment très gênant où, venu se nicher dans mes bras et réclamant un câlin; il lâcha un énorme pet puant. Ne sachant comment réagir et ayant la crainte que ces messieurs (ai-je dit qu'ils étaient sexys?) pensent que cette éructation du cul ne vienne de moi, j'ai donc dit:
"Ohhh Oscar tu as fait un petit prout?" sur un ton très joyeux.
Ce à quoi Joe la frite répondit:
"Prout! Prout, prout, prout que je t'aimeuh, viens ici mon petit ami. J'ai un secret à te dire dans l'oreille, que je t'aimerai toujours à la folie. Youpi!"
Enfin tout ça chanté en gloubi-boulga. Mais le message était clair... chez cet enfant on a l'habitude de chanter des chansons sur les prouts; il est évident que cette dame (charmante et sexy elle aussi) pète régulièrement.... ce qui est beaucoup moins charmant et sexy j'en conviens.
(D'ailleurs je ne pète jamais. Juste des petits vents fleuris pour les grandes occasions...)
La suite de la visite s'est déroulée sans encombre et sans autres pets. Le départ de ces gentlemen approchant, c'est en bonne hôtesse que je leur ai proposé mes meringues maison. Peut-être les ont-ils confondues avec des pets de none, toujours est-il qu'ils ont décliné ma proposition.
C'est bien simple, je pense qu'ils en avaient plein le cul! Hu hu!

Je me devais donc de vous livrer la recette des meringues, c'est quelque-chose que je réalise très régulièrement car on ne fait pas plus facile! Il m'arrive souvent de n'utiliser que les jaunes d'oeufs pour des dorures par exemple... alors je ne jette jamais les blancs, car j'en fais des meringues!

T'aime mon staïle? Alors n'oublie pas de rejoindre ma page FesseBouc!

Et n'oubliez pas, j'ai aussi ma super chouette boutique en ligne sur www.tetedecoucou.com

Ingrédients
  • 2 blancs d'oeufs
  • 125 g de sucre en poudre

Comment qu'on fait?
  • Préchauffer le four à 120°C.
  • Monter les blancs en neige très ferme. Puis incorporer petit à petit le sucre sans cesser de battre les blancs jusqu'à ce que le mélange soit brillant et que ça forme un "bec d'oiseau" sur le fouet.
  • A l'aide d'une poche à douille, former des petites meringues sur une plaque à biscuits recouverte de papier cuisson. Enfourner pour 30 à 40 minutes pour des petites meringues comme les miennes.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...